Les Dropas -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les Dropas:

Page principale de cette section ici.

Les disques des Dropas, un puzzle cosmique?

Source:

Message de:celticx@ime.net
Date:Mardi 2 septembre 1997
Sujet:Un puzzle cosmique

UN PUZZLE COSMIQUE:

Les symboles ont une ressemblance frappante avec ceux trouvés sur une étrange "assiette" acquise à Mussorie au Nord de l'Inde en 1945 par le docteur Sergei Lolladoff, un professeur d'anthropologie Polonais (1903-1949). L'assiette est montrée sous forme d'une photographie en noir et blanc apparaissant dans un livre titré "Les dieux du Soleil en exil". Ce livre dont je n'ai jamais vu aucune autre copie que la mienne, à été publié sur la base des travaux du Dr Karyl Robin-Evans, par son secrétaire, David Agamon. Il a été publié à titre posthume en Grande Bretagne selon le souhait du Dr Karyl-Evans décédé en 1974 par l'éditeur Neville Spearman Ltd. Poussé par son désir d'en savoir plus sur l'assiette, Robin-Evans séjourna au Tibet pour retrouver le mystérieux peuple des Dzopas, gardien de cet objet et d'autres objets similaires. Le professeur Lolladoff apporta cet objet à Oxford ou il l'étudia avec le Dr Karyl-Evans. Il le décrivit de manière très détaillée dans un article publié dans le Journal de l'Ethnologie Comparative:

"Son épaisseur et de 2 pouces 1/4 près du centre et don diamètre est de près de 9 pouces. Une face est lisse. L'autre face une bande spirale de l'extérieur vers l'intérieur, décorée en légers reliefs et sans grande qualité artistique. En partant du centre dans le sens des aiguilles d'une montre, on peut voir un cercle avec 12 rayons qui représente le Soleil ou un soleil, une créature ressemblant à un écureuil, une bande de quatre formes, légèrement variées qui suggèrent qu'il s'agit d'une forme d'écriture, puis une forme lenticulaire, d'autres "caractères" cette fois en rangée de six, un personnage à large tête qui regarde le centre du disque, deux formes rappelant un peu des toiles d'araignées qui pourraient être des petites étoiles, et ce qui pourrait vouloir représenter un lézard.

Il est également remarquable que pour sa taille le disque soit très lourd, légèrement glissant au toucher, d'une couleur grise tirant vers le noir."

Il est "tellement dur que même à l'aide d'une pointe diamant il ne put pas être rayé. Le poids effectif de l'objet n'a jamais été constant, il fluctuait. Ceux qui tentaient de percer son mystère avec un magnétomètre rapportèrent de très curieux phénomènes de résonances qu'ils ne purent pas expliquer."

"L'un des physiciens fit la suggestion que loin d'être l'oeuvre d'un peuple primitif, ce qu'il tenait là semblait plutôt être une sorte d'enregistreur très perfectionné." Le professeur Lolladoff expliqua qu'il s'agissait d'une assiette parmi de très nombreuses similaires. Les Dzopa, qui affirmaient que leurs ancêtres venaient de l'espace, étaient chargés de protéger ces objets et leur secret. Ces personnes ont en moyenne de 3 à 4 pieds de hauteur et étaient en possession de ce qui peut avoir été (selon des journaux de Robin-Evans) une soucoupe volante qui s'est écrasée il y a des siècles. Notez bien que le plat décrit en ce livre n'est pas comme celui montré sur sous l'appellation Stonedisks du site web sur Baian-Kara-Ula.

Après avoir suivi mon idée d'exhumer cet ouvrage de la poussière j'ai fait des recherches sur Lolladoff - j'ai été surpris de voir qu'un site contenait quelques informations. Je demande à toute personne intéressée par cette histoire de visiter ce site (*), c'est là qu'on trouve le plus grand nombre d'information sur les Dzopa. Encore un fois, le plat dont je parle n'y est pas décrit. Je vais scanner l'image dans le livre et la publierai de sorte que vous puissiez le comparer aux symboles plus récents de ce mystère. D'où est-ce que l'écriture "alien" provient? Je n'ai qu'une copie du JPEG, mais aucune explication quant à la façon dont elle a été obtenue, etc... Si n'importe quiconque dispose d'informations, svp me contacter. J'aimerais savoir où est le plat maintenant.

Les Dzopa sont-ils repartis ou est-ce que certains d'entre eux habitent toujours le Tibet? C'est une question fascinante, et je pense, importante, historique. J'espère rassembler d'autres morceaux du puzzle.

(*) Note du webmaster: Il est possible mais pas certain que le site en question soit celui que vous visitez en ce moment, puisque c'est l'un des premiers à évoquer cette histoire! Je l'ai fait il y a des années sous forme d'un site indépendant de celui-ci à vocation d'abord esthétique, ayant une présentation volontairement légèrement provocatrice, puisque j'y prétends faire parler les Dropas eux-mêmes.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 mars 2001.