Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les classiques:

Rencontre d'un OVNI par un DC-3 en 1948:

Dans la soirée du 24 juillet 1948, un DC-3 des Eastern Airlines décollait de Houston, dans le Texas. Il était en voyage programmé vers Atlanta, avec des escales dans l'intervalle. Les pilotes étaient Clarence S. Chiles et John B. Whitted. A environ 14:45, quand le vol était à 20 milles au Sud-Ouest de Montgomery, le capitaine, Chiles, vit une lumière droit devant et se rapprochant rapidement. Sa première réaction, comme il l'a plus tard dit dans son rapport à une équipe de recherche de l'ATIC, était que c'était un jet, mais en un instant il s'est rendu compte que même un jet ne pouvait pas se rapprocher aussi rapidement que cette lumière le faisait. Chiles a indiqué s'est penché en avant, a donné une tape sur le bras de Whitted, l'autre pilote, et lui a montré la lumière. L'OVNI était maintenant presque sur eux. Chiles a lancé le DC-3 dans un virage à gauche serré. Juste au moment ou l'OVNI clignotait passait vers environ 700 pieds à leur droite, le DC-3 a frappé des turbulences d'air. Whitted a regardé en arrière juste au moment où l'OVNI filait vers le haut en une raide ascension.

Les pilotes ont tout deux eu une bonne vue de l'OVNI et ont pu en donner une bonne description aux gens du renseignement de l'Armée de l'Air. C'était un fuselage de B-29. Le dessous avait eu "une lueur de bleu sombre." Il y avait "deux rangées de fenêtres par lesquelles une lumière vives brillait," et une "traînée de Biot de flammes rouges oranges" était émise à l'arrière.

Seulement un passager regardait hors de son hublot à ce moment. Les investigateurs de l'ATIC lui ont parlé. Il a dit qu'il a vu "un éclat de lumière étrange et irréelle, très intense," mais c'était tout, aucuns détails. Il a dit que toute s'est passé avant qu'il ait pu habituer sa vision à l'obscurité.

Quelques minutes plus tard un chef d'équipage de la base aérienne de Robins à Macon, en Géorgie, rapportait voir une lumière extrêmement brillante passer au dessus de lui, voyageant à grande vitesse. Quelques jours plus tard un autre rapport de la nuit du 24 juillet est arrivé. Un pilote, volant près de la frontière d'état de la Virginie et de la Caroline du Nord, a rapporté qu'il avait vu "une étoile filante brillante" dans la direction de Montgomery, Alabama, au moment relativement précis ou le DC-3 d'Eastern Airline a été dépassé.

Selon les grands anciens de l'ATIC, ce rapport les a secoués bien plus que l'incident Mantell. C'était la première fois que deux sources fiables avaient été vraiment assez proches de quoi que ce soit ressemblant à un OVNI pour en avoir une bonne vision et pour survivre et parler à son sujet. Un contrôle rapide sur une carte a prouvé que l'OVNI qui avait presque heurté l'avion de transport était passé presque au-dessus de Macon, en Géorgie, après dépassement du DC-3. Il était en direction de Macon quand il fut vu pour la dernière fois. L'histoire du chef d'équipage de Robins AFB, à 200 milles de distance, semblait confirmer l'observation, sans compter le rapport près de la frontière d'état de la Virginie et de la Caroline du Nord.

Dans le renseignement, si vous avez quelque chose à dire au sujet de quelque problème essentiel vous écrivez un rapport qui est dénommé une "évaluation de la situation." Quelques jours après que le DC-3 ait été dépassé par un OVNI, les gens de l'ATIC ont décidé qu'il était temps de faire une "évaluation de la situation." La situation était les OVNIS; l'évaluation était qu'ils étaient interplanétaires!

Vous avez noté que le texte ci-dessus est présenté sur fond sombre, qui est la présentation que j'utilise pour indiquer que je présente un texte dont je ne suis pas l'auteur. A ce stade du récit, il convient que j'en cite la source.

Peut-être, l'auteur de ces lignes est-il un de ces ufologues américains dont les sceptiques se moquent? Ce texte provient-il peut être d'un "tabloid" US, un de ces magazines à sensation racontant n'importe quoi pour augmenter leur lectorat?

Non.

Ce texte est un extrait du livre du Capitaine Ruppelt.

Le Capitaine Edward J. Ruppelt fut le responsable du projet Blue Book de l'US Air Force, dont la mission était d'étudier les OVNIS afin de savoir ce qu'ils sont et d'en informer le public américain.

Revenons à "l'estimation de la situation:"

C'était un document plutôt épais avec une couverture noire et il a été imprimé sur papier au format "legal". Il comportait une gravure sur sa couverture, les mots TOP SECRET y étaient emboutis.

Il contenait l'analyse de l'Air Force sur plusieurs des incidents dont je vous ai fait part, et encore de nombreux autres cas similaires. Tous provenaient de scientifiques, de pilotes, et d'autres observateurs également crédibles, et tous était "non-identifiés." ("Unknown")

Schémas par les deux pilotes:


Chiles


Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 novembre 2001.