Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Tucson, Arizona, 19 janvier 1978:

Un rapport par Bob Pratt

Bob Pratt (à droite) était un journaliste qui est devenu très intéressé par le phénomène OVNI. Il n'a pas simplement écrit des articles depuis son bureau mais a étudié beaucoup de rapports importants sur les lieux, en particulier au Brésil. Il a également été le premier journaliste à interviewer le Major Jesse Marcel, de renommée Roswellienne. Bob Pratt est décédé en novembre 2005. J'ai de temps à autre échangé des emails avec Bob et il était un véritable gentleman. Je regrette sa disparition. Ci-dessous, un de ses nombreux articles.


Les frères reconcent à pourchasser l'OVNI

Deux frères ont poursuivi un objet en forme de disque en voiture pendant qu'il passait bas au-dessus de Tucson, Arizona juste avant l'aube un matin, mais il ont renoncé quand ils se sont trop rapprochés.

Ils sont arrivés à un bloc de l'engin avant de décider qui s'étaient assez rapprochés et s'étaient arrêtés. L'objet était alors à seulement environ cent pieds au-dessus du sol. Il a semblé être de trente à cinquante pieds de diamètre, et il a exécuté quelques acrobaties étranges avant de filer.

"Nous n'avions jamais vu n'importe quoi de pareil avant," a dit Kenneth Kmak, un diplômé de l'Université de l'Arizona qui avait alors vingt-cinq ans et était comptable pour le système scolaire de Tucson. "Je ne vais jamais oublier cela."

Son frère de quinze ans, Bill, était avec lui à ce moment. "J'ai été stupéfait quand je l'ai d'abord vu," a dit Bill. "Je ne vais jamais oublier ça non plus."

L'objet faisait clignoter de fortes lumières tandis qu'il se déplaçait lentement au-dessus de la ville. Les gens dans au moins cinq endroits le long d'un bout de route droite de douze mile de la ville et de ses banlieues ont rapporté l'avoir vu tandis qu'il passait du sud-est vers le nord-ouest.

Il a fini par disparaître au-dessus des montagnes de Tucson à l'ouest de la ville. Ceci a eu lieu un peu avant le point du jour le 19 janvier 1978. Aucun avion civil ou militaire n'était dans le secteur à ce moment et l'objet n'a pas été repéré sur les radars, ont dit les autorités. A un moment l'objet a été rapporté vu à moins de trois miles et demi de la base aérienne de Davis-Monthan dans la partie sud-est de la ville et à moins de huit miles de l'aéroport international de Tucson, au sud-ouest de la base aérienne.

Le bureau du shérif du comté de Pima dans Tucson a reçu les appels téléphoniques de cinq personnes rapportant voir l'objet, a dit un porte-parole. Aucun des sept témoins aux lesquels j'ai parlé n'a rapporté ses observations au bureau du shérif, et aucun des sept n'au eu le moindre doute quant à ce qu'ils ont vu.

LES POULETS ET LES PIGEONS SE SONT AGITES

Les frères Kmak vivaient alors avec leurs parents dans la partie nord-est de Tucson, à environ de trois miles et demi au nord de la base aérienne. Bill, qui avait un certain nombre de poulets et de pigeons comme animaux de compagnie, a été le premier à voir l'objet. Ken déposait habituellement Bill au au lycée de Catalina sur le chemin vers son travail.

"Nous commencions à être un peu en retard alors je suis sorti et ai nourri nos poulets et pigeons comme d'habitude," a dit Bill. "Il y avait quelque chose de bizarre chez eux ce jour là."

"Ils se renversaient et rebondissaient contre le mur... essayant de sortir de la cage. Je n'ai pas trop pensé à cela. Je leur ai jeté de la nourriture et j'ai ouvert la porte et tous mes pigeons se sont envolés. Je ne sais pas pourquoi, parce qu'il faisait encore sombre."

"J'ai commencé à revenir en marchant arrière et j'ai entendu comme un moteur d'avion de réaction hurler et j'ai regardé en l'air et j'ai vu ces lumières. Elles clignotaient en séquences répétitives, comme s'il y en avait huit ou dix. Ils faisaient un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, comme cela."

"Je suis entré dans la voiture et j'ai dit à Ken, 'j'ai vu ces lumières vraiment étranges là dehors.' Ken écoutait le bulletin de météo à la radio. Il n'a pas prêté beaucoup d'attention jusqu'à ce que nous soyons descendus en bas de la rue de Pima, la rue principale où il m'emmène à l'école, et il a aussi vu l'engin."

Kenneth Kmak a indiqué, "quand je l'ai d'abord vu, nous descendions la rue de Pima. Nous avions parcouru la longueur d'environ quatre blocs. Quand j'ai regardé sur ma gauche, j'ai vu ces lumières clignoter en marche et en arrêt, l'une après l'autre. C'était vraiment ordonnée. Ces lumières étaient à environ cent pieds au-dessus de la terre et étaient d'un genre de couleur orange."

"Je l'ai suivi en descendant la route, à une vitesse régulière, environ trente cinq. Nous nous dirigions dans une direction de l'ouest. J'ai décidé d'avoir un meilleur point de vue parce que j'étais bien plus curieux. Ainsi j'ai commencé à accélérer et je le poursuivais et nous sommes arrivés à un bloc de lui et avons vu l'engin."

"Il était d'environ entre trente et cinquante pieds de long et était concave de forme, rond au fond. Il n'était pas exactement plat sur le dessus. Il montair en biais avec une petite petite bosse au dessus. Nous sommes arrivés à un pâté de maison de cette chose et je n'avais pas envie de venir plus près."

Bill Kmak a interjecté: "Ouais. J'ai dit, 'Ken, ralentis!' Vous savez, je devenais juste peu trop un curieux."

NE VOULAIENT PAS ALLER PLUS PRES

Ken Kmak a poursuivi: "J'ai dit, 'nous n'allon pas aller plus près – nous attendrons jusqu'à ce qu'il descende un peu et alors nous le suivrons.'"

"On ne peut pas savoir à l'avance. On n'est simplement plus très sûr de rien de nos jours. J'ai senti qu'il serait plus prudent de juste le laisser passer que de s'approcher trop près de lui. Nous aurions pu nous rapprocher encore plus. Je pourrais probablement aller rouler juste en dessous de cette chose. Mais je n'ai pas voulu le faire."

"Je me suis garé sur le côté de la route immédiatement et je l'ai laissé descendre un petit peu de plus avant que je ne sois reparti encore à sa poursuite. Nous avons vu cet engin pendant environ cinq à dix secondes. Ensuite nous avons de nouveau vu ses lumières et je suis reparti à sa poursuite, vraiment lentement."

"Maintenant il commençait à prendre de la vitesse. Il se dirigeait vers les montagnes de Tucson. Il a pris la direction du nord-ouest. Quand nous l'avons vu en dernier les couleurs avait changé d'orange en bleu. Elles clignotaient toujours en marche et en arrêt de manière ordonnée."

"A ce moment il s'était enlevé plutôt rapidement en s'éloignant de la route et il est devenu vraiment lointain pour nous et les lumières devenaient plus faibles. Alors les lumières ont viré au bleu et il a stouit simplement commencé à faire ces choses folles."

"Il a fait ces acrobaties aériennes avant que nous l'ayons perdu de vue. Il était en position planante... et alors il a fait une formation basculante... comme une feuille morte ... vraiment rapidement. Ensuite il a été stationnaire et il est descendu vers la droite sous un angle, a reculé, et il a commencé à faire ça vraiment rapidement. Il a fait ceci plusieurs fois."

"Alors je me suis garé dans l'école de Bill et nous avons perdu de vue toute la chose. C'est la fin de ce que nous en avions vu."

Les Kmak ont indiqué que quand ils ont cessé d'observer l'OVNI, près de l'école primaire de Fort Lowell sur la rue de Pima, un petit petit camion rouge de marque étrangère avec trois personnes bord a filé pour les dépasser et aller vers l'objet. Ils n'ont pas vu où le camion a disparu. Ils ont regardé de nouveau vers l'engin et quand ils ont regardé de nouveau le camion, l'engin n'était plus en vue.

"Le type dans le camion rouge l'a vu," a dit Ken Kmak. "J'en suis sûr. J'imagine qu'il a été effrayé et a filé."

Bill Kmak dit que deux de ses dix-huit pigeons ne sont jamais revenus.

UN JEUNE COUPLE VOIT L'OBJET

Les Kmak ont observé l'objet pendant environ dix minutes autour sept heure ce matin là. Quelques minutes plus tôt, John et Beth Tompkins, qui à ce moment-là vivaient à environ deux miles vers l'ouest et légèrement au sud des Kmak, observaient également l'objet.

John Tompkins, alors âgé de vingt-trois and et apprenti en maçonnerie a dit, "je me suis levé ce matin et puisque je travaille dehors j'ai été préoccupé par la météo. Donc je suis sorti pour vérifier les nuages et j'ai laissé mon chien dehors. J'ai remarqué qu'il y avait une basse couverture de nuage, mais avant même de remarqué ça j'ai remarqué quatre à six lumières rouges dans le ciel ouest."

"Elles étaient très visibles. Je dis quatre lumières. Mon épouse dit six. Mais c'étaient des lumières étranges. Il y avait une telle couverture de nuage bas qu'elles pénétraient juste sous les nuages et en quelque sorte illuminaient les nuages. Juste un peu. Pas complètement."

"Je suis devenu très excité à ce sujet et j'ai commencé à appeler à mon épouse et j'ai couru à l'intérieur et je l'ai cherchée. Elle ne savait pas quoi penser. Elle a pensé que peut-être mon chien avait été heurté par une voiture ou quelque chose comme ça."

"Il était environ sept heure moins quart, il faisait encore sombre dehors. Elle est sortie, a regardé vers le ciel et a essayé de l'expliquer. Ce n'était pas un avion, ce n'était pas un hélicoptère. C'était définitivement un OVNI parce qu'il n'agissait comme aucun objet que je connais dans le ciel. Il était stationnaire et se déplçait un petit peu dans les deux sens... à gauche et à droite."

"Nous l'avons observé pendant bien sept à huit minutes. De là où nous étions, je dirais que l'objet était au-dessus de l'Université de l'Arizona, qui est peut-être de trois à quatre miles à l'ouest. L'objet est resté là pendant un moment mais ensuite il s'est déplacé au loin au-dessus des montagnes de Tucson. Je dirais qu'il était largement aussi grand qu'un avion de ligne à réaction."

ELLE N'EST PLUS SCEPTIQUE

Son épouse Beth, qui travaillait à la bibliothèque médicale à l'Université de l'hôpital de l'Arizona, a ri au sujet de l'incident mais a aisément admis que sur le moment elle avait été très effrayée.

"J'étais hypnotisée," a-t-elle dit, ajoutant que bien que son mari ait cru aux OVNIS avant, elle avait été une vraie sceptique et n'avait jamais compté voir un OVNI.

"Je ne pouvais pas en détacher mes yeux parce que j'en voyais réellement un pour la première fois!" a-t-elle poursuivi. "Et c'était fantastique. J'ai eu la chair de poule parce que j'ai pensé, 'Oh oh, ils viennent pour nous enlever ou quelque chose.' Je suis rentré dans la maison parce que j'étais resté dehors à l'observer assez longtemps. Je suis revenue en imaginant que mon mari et le chien étaient partis."

Elle a ri encore et a expliqué: "je sais que cela semble fou mais j'aie entendu des histoires. Vous savez, je suis enceinte et mon mari et moi nous somme mariés récemment et nous avons un chien et j'ai pensé, 'bon, s'ils viennent nous prendre ils vont avoir de l'amusement avec moi.'"

John Tompkins a dit que la nuit suivante ni l'un ni l'autre n'ont vraiment pu trouver le sommeil. "A part se lever et regarder par de la fenêtre, nous nous n'arrêtions pas d'aller dehors et regarder dans le ciel."

Environ dix à douze miles au nord-ouest du secteur où eux et les Kmaks ont vu l'objet, une jeune femme qui faisait du jogging dans le nord des collines de Tucson l'observait également. C'était Pat Till, une diplômée de l'Université de l'Arizona avec une maîtrise en consulting. Elle a travaillait comme consultant en conseils de carrière pour les professeurs deux districts scolaires de Tucson.

"Je cours deux miles et demi tout les matins," a dit Mme Till. "Ce matin quand je suis sortie il y avait une basse couverture de nuage dans l'est, donc il faisait plus sombre que d'habitude. Alors que je faisait ce jogging j'ai regardé par-dessus de mon épaule et j'ai vu des lumières au loin dans la distance dans le côté est de la ville."

QUINZE A VINGT LUMIERES

"Je ne pouvais pas voir la forme ou ce à quoi la forme ressemblait. Ce que j'ai vu était des lumières rouges et parfois elles ont ressemblé à une simple ligne droite de lumières rouges et alors ça s'est incliné, je pense, sur le côté, parce que ça a presque semblé comme un genre de forme ovale, et je pouvait les voir des deux côtés."

"Les lumières ont clignoté mais ce n'était pas comme si elles clignotaient en cercle, l'une après l'autre. Elles pouvaient sauter de l'une à l'autre."

"Je ne pourrait vraiment pas dire combien de lumières étaient là parce qu'elles n'ont pas clignoté régulièrement. Je devinerais qu'il y avait probablement quinze ou de vingt d'entre elles, mais à cause de la manière dont elles ont clignotée, elle pourrait avoir été quarante ou cinquante."

"J'ai continué à courrir mais en observant. J'ai continué à me retourner pour le regarder pendant que j'avançais et il semblait traverser la ville vers ces appartements où je vis, dans la direction du nord-ouest. Alors il est arrivé à un certain point au-dessus de la ville et il s'est dirigé plus vers l'ouest et est parti au-dessus des montagnes de Tucson à environ cinq à huit miles d'ici."

"J'ai supposé que c'était un OVNI parce que très souvent je suis dehors le matin et je vois des hélicoptères et des avions, donc j'ai l'habitude des avions et des jets et des hélicoptères. L'arrangement des lumières était simplement différent de la sorte normale de lumières que vous voyez voler. Et de la manière dont il s'est incliné de côté, vous pouviez voir que ce n'était pas simplement une ligne droite de lumières."

Deux autres témoins étaient Mike Stern, seize ans alors, et Paul Klock, quatorze and, qui vivaient à plusieurs blocs l'un l'autre à environ trois miles à l'est de là où Mme Till faisait son jogging. Tous les deux se dirigeaient vers le même arrêt de bus scolaire, Mike marchant depuis l'ouest et Paul depuis l'est.

"Alors que je marchais vers l'arrêt d'autobus j'ai regardé au sud vers l'université et au-dessus du secteur d'université je voyais ces trois lumières blanches," a dit Mike, dont le père était un avocat de Tucson. L'université est à sept miles de distance. "J'ai continué à les regarder et je me demandais si n'importe qui d'autre était dans les environs, donc j'ai regardé en bas de la rue et j'ai vu Paul. Il les regardait aussi."

"DE LA TAILLE D'UN TERRAIN DE FOOT"

"Quand j'ai de nouveau regardé en l'air, il avait juste tourné au rouge et ils ont commencé à progresser dans la direction du nord-ouest. D'abord les lumières étaient blanches et il y en avait de trois. Ensuite il y en avait quatre et elles étaient rouges. Pendant qu'elles allaient vers le nord-ouest, elles se sont élevées progressivement. Quand elles étaient directement à l'ouest, elles ont commencé à monter dans les nuages.

"Il y avait quelque chose de particulier au sujet de ces lumières. Presque toutes étaient éteinte et l'un ou l'autre était allumée et ensuite une autre s'allumait et le reste d'arrêtait. C'est comme si ça faisait le tour, comme si elles parcouraient une certaine sorte de forme."

"Cela paraissait très grand. C'était de la taille d'un terrain de football. J'étais un petit peu intrigué et passionné. Cela a ressemblé à des avions d'abord mais quand il a commencé cet arrangement d'allumage et d'extinctions clignotant, j'ai commencé à devenir un petit peu perdu. Quand j'ai été dans l'autobus, j'ai regardé et il n'était pas là."

Paul Klock, dont le père était un professeur d'art à un lycée junior et un artiste professionnel, a indiqué, "j'allais à l'arrêt d'autobus, tout comme Mike, et j'ai regardé dehors au-dessus de la ville et ai vu ces trois lumières blanches en gros au-dessus du secteur de l'Université. Je n'en ai pas vraiment pensé grand chose parce que cela a juste ressemblé à trois avions pour moi."

"Ensuite je me suis juste mis à les observer et ils ont bougé vers le nord-ouest et ensuite après environ une minute ils ont tous tourné au rouge. Quand ils ont tourné au rouge, une autre lumière est apparue qui était également rouge.

"Ensuite ils ont clignoté de gauche à droite en synchronisation. Ensuite ils ont commencé à accélérer et monter et eux sont entrés dans les nuages. C'était tout à fait grand. Ca serait plus grande qu'un 747 ou n'importe quoi de pareil, vraiment un peu plus grand."

Les deux garçons ont dit que trois autres étudiants attendaient à l'arrêt d'autobus et ils ont essayé de les faire regarder l'objet mais les trois n'ont prêté aucune attention. Mike dit qu'environ seize autres étudiants étaient à bord de l'autobus mais apparemment aucun d'eux n'avait vu l'objet.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 décembre 2005.