Les cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Base OTAN d'Aviano, Italie, 1er juillet 1977:

Résumé des événements:

La base de l'OTAN d'Aviano à Ponderone était fermée pour une parade en préparation. A 3 heures du matin un garde de l'USAF observe un étrange objet planant au-dessus de la zone connue sous le nom de "Victor Alert", où, dans un grand hangar, se trouvaient deux avions, jets de combat, encore secrets.

L'objet apparut comme une toupie de 45 mètres de diamètre et en rotation très bas au-dessus de ce hangar. La partie supérieure en coupole portait des lumières vertes et blanches éclairant la surface de l'objet.

Le garde sonna l'alerte et une équipe militaire arriva sur les lieux. Ils encerclèrent la zone et lançaient un appel au radar, afin de voir si l'objet pouvait être ciblé. Mais cependant, pour une raison mystérieuse, il n'y eut plus d'électricité sur la base et les radars ne purent entrer en action.

Alors que l'incident était rapporté plus tard aux quartier général de l'OTAN à Bruxelles, les ufologues furent éconduits et on leur disait qu'il s'agissait en fait d'une méprise et qu'il s'agissait d'une observation de la Lune brillant au-dessus des nuages bas.

Quelques détails:

Dans la nuit entre le 30 juin et le 1er juillet 1977, un soldat américain du nom de James Blake qui était en service près de la base USAF de l'Otan de Aviano, en Italie, à remarqué vers trois heures du matin des lumières suspendues à approximativement 100 mètres au-dessus du sol, au-dessus de quelques hangars à avions. Ces hangars sont situés dans un secteur de la base appelé "Victor Alert," une zone de sécurité maximale de la base aérienne d'Aviano. Cette nuit, l'aéroport était fermé au trafic aérien, car une manifestation aérienne était en cours de préparation pour le 3 juillet; les radars n'étaient pas conséquent pas en fonction.

Donc quand l'observation s'est produite, l'opérateur radar a immédiatement activé les systèmes radar qui, selon une recherche par le groupe civil CISU, ont détecté l'OVNI qui planait bel et bien au-dessus de la base, en contradiction avec d'autres compte-rendus qui ont indiqué qu'il y avait eu une panne totale de courant à la base à l'heure de l'observation et que les radars n'ont pas pu fonctionner.

L'objet avait une forme discoïdale et était surmonté par un dôme. Son diamètre était d'approximativement 50 mètres et il avait des lumières colorées, qui passaient du blanc au rouge et puis au vert, et l'objet a émit un bruit de bourdonnement.

Apparemment l'objet est resté stationnaire au-dessus de la base pendant toute une heure, et à un certain moment toutes les lumières de la base se sont éteintes. Le phénomène aurait été observé par un nombre conséquent de militaires qui pendant l'observation seraient restés à une distance sûre de la zone au sol éclairée par l'objet inconnu.

Le CISU, un groupe civil italien bien connu de recherche sur les OVNIS, a dit que le rapport du soldat était fiable, et qu'il a fait suivre l'alerte vers le Centre des Opérations de l'OTAN à Bruxelles. Apparemment il n'avait reçu aucune réponse.

CISU a déclaré qu'un point important est que plusieurs habitants de la ville d'Aviano ont également vu l'objet solide au-dessus des installations militaires et pendant plusieurs jours l'événement était devenu le sujet des discussions dans la ville d'Aviano. Ensuite, les autorités militaires ont fourni leur explication. Le phénomène a été attribué à une lueur de la lune sur la couche de nuages. Basé sur les données météorologiques qui ont été fournies plus tard par le personnel de la base aérienne, on a appris que:

A) La température maximale était de 26°C et le minimum était de 15°C.
B) Il y avait un vent modéré venant de l'Ouest.
C) Il y avait peu de nuages dans le ciel.
D) que l'humidité était approximativement de 75%.

A partir de ces données, il a pu être estimé que la température minimale était trop haute dans son rapport avec l'humidité, et donc les conditions météorologiques nécessaires afin de créer des nuages de basse altitude n'étaient pas réunies. D'ailleurs, la période d'observation implique que la lune ne pouvait pas avoir été vue depuis la base militaire car elle était déjà trop basse sur l'horizon.

Un an après, en janvier 1978, le Colonel Jerry Rolwes de l'armée US, qui a quitté l'armée en 1993, a confirmé que sur la base d'Aviano le 1er juillet 1977, l'alarme a été donnée en raison de la présence d'un OVNI. selon le Colonel Rolwes, un Sergent avait déclaré que l'objet a eu un diamètre d'approximativement 30 à 35 mètres. En plus de ces déclarations, des photographies ont été publiées par un amateur d'aéronautique appelé Claudius Gallet, qui a dit qu'il les a prises pendant une fête aérienne "portes ouvertes" à la base d'Aviano en Juillet 1977. Il prenait des photos des avions militaires pendant le show et, apparemment sans le vouloir, il accidentellement photographié un OVNI en vol sur la base. Les photographies ont été examinées par un certain laboratoire photographique et on dit qu'elles ne montrent aucun signe de trucage; elle n'ont cependant probablement aucun rapport avec l'événement principal.

En fin juin 2005, je reçois le témoignage qui suit:

Sujet: OVNI au-dessus d'Aviano AFB Juil. 1977
Date: 28 juin 2005
De: [retenu]@msn.com

Le bonjour du Colorado,

Référence: Aviano 77

Le 30 juin 30, 1977 j'étais assigné au service de Photographe en Alerte en Equipe de Nuit.

Comme je le rappelle, j'ai été appelé sur la ligne d'envol de la base à environ 23:00. Très peu de choses m'ont été dites par le chauffeur qui m'a emmené au sujet de ce que je devrais photographier. C'était très inhabituel. J'ai été déposé au bâtiment de la police assurant la sécurité, près de la ligne de vol, et on m'a dit que le Commandant de Groupe viendrait me prendre pour m'emmener au site. C'était extrêmement peu habituel et en fait cela ne s'était jamais produit. Une fois à l'intérieur du bâtiment de garde de la police assurant la sécurité, j'ai remarqué que trois officiers de la police de sécurité étaient très perturbés. L'une parmi eux pleurait de panique. Le [ou la] second essayait de la calmer. Le [ou la] troisième regardait fixement dans le vide comme en transe. Ensuite, un autre policier de la sécurité est entré et m'a demandé quels équipement et film j'avais avec moi. Je lui ai dit que j'étais prêt pour prendre des photos noires et blanches seulement. Il m'a dit que nous devons aller chercher de la pellicule de couleur et une caméra de film cinématographique au Laboratoire Photo de la Base AUSSI VITE QUE POSSIBLE et retourner au bâtiment de garde. C'est ce que nous avons fait. Entre-temps il y avait encore eu sept ou huit policier de la sécurité dans la pièce principale du bâtiment de garde. Tous parlaient entre eux au sujet de ce qu'ils avaient vu. J'ai assez surpris pour savoir que ce n'était pas juste une lumière sur les nuages. Ce que j'ai entendu était semblable à ce qui a été rapporté dans l'article sur votre page Web. Il y a quelques différences. J'ai entendu que l'OVNI n'a fait aucun bruit du tout. J'ai également entendu que la police de la sécurité a essayé de communiquer avec lui. Qu'ils étaient à moins de 15 pieds de lui. Je peux également vous dire que c'était une nuit très dégagée. Aucuns nuages dans le ciel du tout. Je m'attendais maintenant à prendre les images les plus importantes de ma vie. Puis, avant qu'ils aient pu m'amener sur le site, l'OVNI a décollé. On nous a alors dit de ne rien dire du tout à quiconque au sujet de ce qui avait eu lieu. J'avais une très bonne amie qui était affectée au poste de secrétaire du commandants de groupe. Le jour suivant j'ai expliqué ce qui s'était produit. Elle m'a dit qu'elle pourrait peut-être en découvrir plus au sujet de l'incident quand elle ira à son travail lundi. Elle a pu me dire qu'il n'y avait pas eu la moindre mention de l'incident sur le journal d'activité de la police. Très inhabituel, puisque le commandant de la base et le commandant de groupe avaient été appelés avec la majeure partie de la police de sécurité sur la base. Une autre chose intéressante s'est produite après l'incident. Tout ceux qui avaient été sur le site cette nuit-là ont été transférées de nouveau aux Etats-Unis en quelques semaines. Normalement cela prenait trois mois pour obtenir les ordres pour partir. Cependant, avant qu'ils soient partis, tout le monde sur la base avait entendu parler de l'OVNI.

Ma conclusion est qu'il y avait eu un OVNI qui a été stationnaire à quelques pieds au-dessus du sol juste à quelques pieds de la barrière du secteur WASA de la base USAF d'Aviano. Il avait été là pour ce qui a du être pas moins de 90 minutes. Ce n'était aucunement un phénomène météo. C'était une observation par des militaires professionnel qui avaient été témoins d'une certaine sorte d'engin qui a plané juste à quelques pieds au-dessus du sol. Cet événement a été l'une de mes récit préféré à raconter. Peut-être vos lecteurs seraient-ils également intéressés.

[Prénom Nom], de l'U.S. Air Force, en retraite
[eMail]@msn.com

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 juin 2005