Kenneth Arnold -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold, 24 juin 1947:

Le livret de 1950 de Kenneth Arnold:

Cette partie de mon dossier à propos de l'observation de Kenneth Arnold le 24 juin 1947 aux Etats-Unis, présente le livret qu'Arnold avait écrit, publié à compte d'auteur, et distribué autour de lui. Il ne traite pas de sa propre observation, mais des débuts des "soucoupes volantes". Arnold peut-être considéré comme le premier ufologue.

 5 

Voici deux photographies authentiques d'une SOUCOUPE VOLANTE. Kenneth Arnold a été informé de ces photographies par Frank M. Brown alors qu'il était à Tacoma, Washington, le 1er août 1947. Frank M. Brown, qui était un agent d'espionnage de Mitchell Field, New York, et qui opérait à Hamilton Field, Californie, a déclaré et nous citons: "Nous avons deux photographies à notre quartier général du renseignement militaire à Hamilton Field, en Californie, qui sont authentiques et dont les originaux ont été expédiés à Washington, D.C. Si vous, Mr. Arnold, souhaitez voir ces images, nous vous invitons à venir à notre quartier général."

Kenneth Arnold se rendit à Hamilton Field à la demande du lieutenant-colonel Donald Springer, commandant des services de renseignements de la 4e armée de l'air, et reçut les copies ci-dessus pour l'aide qu'il avait apportée au renseignement militaire dans le cadre de l'enquête sur l'affaire de Tacoma.

NOTE: Le lieutenant Frank M. Brown et le capitaine Davidson, les deux agents du renseignement, ont été tués le matin du 2 août 1947 lorsque leur bombardier B-25 a explosé et s'est écrasé en transportant des fragments d'une soucoupe près de Tacoma, Washington, en route vers Hamilton Field, en Californie.

Notes à propos de cette page:

Les photographies ont été montrées par William A. Rhodes, qui a dit les avoir prises à Phoenix, Arizona, USA, en juillet 1947.

Elles ont d'abord été publiées dans le journal The Arizona Republic, le 9 juillet 1947.

Il n'y avait aucune raison particulière de penser qu'il s'agissait de vraies photos d'un disque volant réel. En fait, Rhodes n'avait pas rejeté l'idée que ce serait des débris transportés par le vent; mais plus important encore, sa crédibilité a été écornée quand on a découvert qu'au lieu d'être un scientifique avec des diplômes d'institutions renommées telles que l'Université Columbia ou l'Université George Washington, et chef d'un laboratoire indépendant, il a été prouvé qu'il n'avait jamais eu les diplômes qu'il prétendait posséder et que son laboratoire n'était qu'un peu d'équipement dans son sous-sol. Son vrai travail était pianiste de night club.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 1 mars 2018.