News -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rapports d'observations et nouvelles de mars 2006:

Certaines observations d'OVNIS en mars 2006 et nouvelles en rapport sont énumérées sur cette page. Veuillez noter que ce ne sont pas des études, mais des rapports de seconde main de cas d'observation d'OVNIS.


21.03.2006Lumières nocturnes en Illinois, USA.
20.03.2006Disque flou dans le Massachusetts, USA.
14.03.2006Composition surprenante d'une comète.
14.03.2006Céphéides à cocons.
03.10.2006Encelade pourrait bien avoir de l'eau liquide et de la chaleur.
08.03.2006Triangle volant ou avion, New York, USA.
07.03.2006Etranges lumières sur la route en Argentine.
02.03.2006Le GEIPAN ouvre son site Internet.
01.03.2006Cassini à la reccherche d'un océan souterrain et de glace de méthane sur Titan.


LUMIERES NOCTURNES EN INDIANA, USA:

Kokomo -- Le témoin rapporte: " Dans le nuit de mardi 21 mars 2006, à environ 21:00, j'ai vu quelques lumières ambre-oranges brillantes pendant que je partais de la maison promener mon chien. Je les ai écarté en pensant que c'était un Stratotanker de Grissom AFB, avec ses lumières d'atterrissage. Trente minutes plus tard, j'ai noté des lumières oranges plus brillantes et plus intenses dont 3-4 ont semblé apparaître et puis disparaître. Elles ont semblé faire une légère courbe et ont été seulement visible pendant 4-6 secondes. J'ai pensé que peut-être j'avais été témoin d'un moteur tombant d'un jet ou quelque chose tombant du ciel comme un tir de fusée des militaires.

Je suis rentré à la maison et en ai parlé à mon épouse et ai allumé la TV, mais rien n'a été révélé aux informations. J'ai appelé Grissom AFB et ai parlé à l'officier des affaires publiques et il a déclaré qu'ils n'emploient pas des fusées pendant des opérations de réapprovisionnement en combustible puisque ce serait tellement dangereux avec tout ce carburant, je lui a demandé si n'importe quel avion A-10 était dans le secteur lâchant des fusées. Et il a déclaré que non, ils font seulement cela au-dessus de zones d'essais. Il a dit qu'une autre personne avait appelé pour décrire exactement la même chose que ce que j'ai vu.

Je suis sorti la soirée suivante à 21:00, et ai repéré quatre lumières oranges lumineuses séparées aléatoirement dispersées dans le ciel à la différence de la première nuit.

Merci à Brian Vike, Director HBCC UFO Research http://www.hbccufo.org

DISQUE FLOU DANS LE MASSACHUSSETS, USA:

Dennis. -- Le témoin dit: "Le 20 mars 2006, à 19:25, sur mon porche avant faisant face à la baie de Cape Cod, j'ai regardé en l'air et ai vu une lumière extrêmement brillante dans le ciel, juste au-dessus de la ligne des arbres, de la forme d'un disque flou. Il était tout à fait grand et avait seulement été visible pendant un une seconde, et se déplaçait tellement rapidement que j'ai cligné des yeux et il était parti. Je jamais n'y aurais plus pensé mais mes yeux étaient encore blessés de l'éclat. La taille de l'objet serait à c peu près une pièce d'un quart de dollar tenu à bout de bras. Elle était jaunâtre-blanche lumineux dans la forme d'un disque, presque oblong, mais elle était floue. C'était de la taille d'un avion volant bas. Il était dans le chemin de l'itinéraire d'avion se déplaçant extrêmement rapidement. En un clin d'oeil c'était parti."

Merci à UFOINFO.

COMPOSITION SURPRENANTE D'UNE COMETE:

Le 2 janvier 2004, la sonde spatiale dédiée Stardust de la NASA a réussi à se placer à seulement 236 km de distance de la comète Wild 2. Sa mission était de recueillir gaz et poussières de la queue de la comète, capturés de manière non destructrice par un aérogel fortement poreux spécialement étudié et de rapporter ces échantillons sur terre de sorte que la composition des comètes puisse être étudiée. La mission a été un succès: plus d'un million de particules plus grandes qu'un micromètre ont été capturées et ramenées sur terre au début de l'année dernière. 45 d'entre elles sont assez grandes pour être vues à l'oeil nu.

On s'attend à ce que les données soient si nombreuses que le grand public pourrait être invité à mettre ses ordinateurs personnels à contribution dans le cadre s'une projet stardust@home - voir http://stardustathome.ssl.berkeley.edu

Une première analyse des plus grands échantillons a prouvé qu'il y avait plus de surprises que prévu: les chercheurs ont découvert des minerais tels que la fostérite, un minerai de la famille des olivines qui sont des minerais cristallin de fer, et également des minerais de calcium, aluminium et titane et d'autres éléments qui se développent seulement à température élevée, ce qui suggèRe l'environnement chaud des étoiles, tandis qu'il était plutôt consensuel jusqu'ici que les comètes se formeraient dans les régions extérieures et froides du système solaire.

Et en effet la comète Wild 2 s'est développée il y a 4,5 milliards d'années loin au delà du cours de la planète Neptune et a pénétré le système solaire interne pour la première fois seulement en 1974.

Donald Brownlee, le scientifique dirigeant la mission Stardust, a dit: "je suis certain d'une chose: ces minerais ne se sont en aucun cas formés à l'intérieur de ce corps céleste glacial."

Brownlee a offert l'idée que ces minerais ont dû venir des parties intérieures du jeune système solaire, ou peut-être de l'environnement chaud d'une autre étoile. Une autre théorie est que les champs magnétiques du soleil ont pu avoir éjecté des jets de matériel du système solaire intérieur vers sa périphérie éloignée et froide.

Je m'interroge sur les chances, probablement pas tellement basses, que ces minerais ne sont pas une partie propre initiale de la comète elle-même mais ont été capturés par la comète. Si elle s'est formé si tôt dans un système solaire encore remplis de débris, et avait pu orbiter en passant vers les zones plus intérieurs dans le passé, on ne devrait peut-être pas trop s'étonner au sujet de cette composition.

On s'attend maintenant à ce que des analyses de la structure cristalline et de la composition isotopique des minerais pourraient fournir des indices quant à l'origine de ces matériaux. S'il se révélait que ces matériaux proviennent d'une autre étoile, ce serait une découverte tout à fait intéressante.

LA LUNE DE SATURNE ENCELADE POURRAIT AVOIR DE L'EAU LIQUIDE:

Les observations de la sonde spatiale Cassini actuellement en orbite autour de Saturne et de ses lunes indiquent que sa lune Encelade pourrait bien avoir des poches d'eau liquide juste au-dessous de sa surface. Elles alimentent des geysers d'épanchement actifs. Une zone géothermique chaude a été également observé à son pôle sud.

Les exobiologistes sont enthousiastes car cela ouvre la possibilité d'un environnement habitable sur Enceladus, qui s'ajoute à Mars et à Europa, et probablement aussi Io et Triton.

La découverte sera publiée dans l'édition de cette semaine du journal "Science".

TRIANGLE VOLANT OU AVION, NEW YORK, USA:

Poughkeepsie -- Le 8 mars 2006, à 20:00, un triangle volant a été aperçu en plein éclairage de chaque côté. Un côté était tout rouge et l'autre côté était vert. Il planait sur place pendant la majeure partie du temps, alors s'est soudainement déplacé vers un autre secteur dans le ciel pendant quelques moments et a alors disparu. Les lumières ont clignoté en marche et en arrêt pendant environ quinze minutes.

Merci à Peter Davenport, NUFORC.

LE GEIPAN OUVRE SON SITE INTERNET:

Le nouveau groupe d'étude officiel en France des phénomènes OVNI, le GEIPAN, refondé au sein du CNES, vient d'ouvrir son site Internet à:

http://www.cnes.fr/html/_112_4461_.php

Aucune information intéressante ne s'y trouve pour le moment, le site indiquant simplement la mission du GEIPAN et rappelant que des rapports d'OVNIS ont des explications triviales.

CASSINI A LA RECHERCHE D'UN OCEAN SOUTERRAIN ET DE GLACE DE METHANE SUR TITAN:

La sonde spatiale Cassini en orbite autour de Saturne a fait le premier de quatre survols prévus de Titan pour une recherche d'océans possibles juste sous la surface et de glace riche en méthane, alors que les astronomes espèrent comprendre comment Titan charge son atmosphère en méthane.

Gabriel Tobie, un chercheur de l'université de Nantes en France, a indiqué que "le méthane ne peut persister que pendant une courte période géologiquement, quelque chose entre 10 et 100 millions d'années." Il suspecte que le méthane de Titan soit probablement enfermé dans des glaces couvrant un océan d'eau et d'ammoniaque. Le méthane compose environ deux pour cent de l'atmosphère principalement azotée de Titan, plus dense que l'atmosphère de la Terre, et son niveau en méthane est apparemment complété de temps en temps par des dégazages puisque le méthane est détruit par la lumière du soleil.

On avait précédemment pensé que le méthane de Titan reposait dans un océan de méthane liquide sur la surface mais la sonde Huygens qui a atterri l'année dernière sur Titan n'a trouvé aucun signe d'un océan, bien qu'elle ait suggéré des rivières découpées par le méthane liquide à travers les paysages de Titan.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 décembre 2007