URECAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

URECAT - UFO Related Entities Catalog - VF:

URECAT est un catalogue formel des rapports d'observation d'entités dans un contexte OVNI avec l'objectif de fournir des informations de qualité pour des études précises de ce sujet. Les informations additionnelles, corrections et revues sont bienvenues à patrick.gross@inbox.com, précisez svp si vous souhaitez être crédités pour votre contribution ou non. La page principale du catalogue URECAT est ici.

8 décembre 1932, Beauraing, Namur, Belgique, plusieurs personnes:

Bref résumé de l'événement et des suites:

Cette affaire est entrée en ufologie par Albert Rosales qui la note dans son catalogue de"rencontres avec des humanoïdes" vers 2005, disant qu'elle a eu lieu le 8 décembre 1932 à Beauraing, province de Namur, em Belgique.

Il dit qu'à 20 heures, plusieurs personnes se tenant sur un remblai de chemin de fer ont affirmé avoir vu une vision d'une "lumière blanchâtre ayant une forme humaine."

Lorsque les témoins ot été interrogés le lendemain, ils étaient dans un état effrayé et émotionnellement bouleversés, et certains ont dit qu'ils avaient vu quelque chose comme "Notre-Dame de Lourdes", mais d'autres ont fait des comptes-rendus différents.

Je montre plus bas dans ce dossier que cette description de l'affaire n'a guère de rapport avec ce qu'elle était réellement.

J'ai découvert par la suite deux versions citées par l'ufologue belge "sceptique" Godelieve van Overmeire. L'une est que le 29 novembre 1932 à Beauraing, ce sera le début d'une trentaine d'apparitions, quand vers 18:45, mesdames Hennicken, Jacquemin, Dubois et Delruche, alors enfants, ont observé "un objet allongé entouré d'étoiles et n'émettant aucun son. L'objet, de couleur blanche, s'immobilise au-dessus d'un remblais du chemin de fer. Ce phénomène se serait produit au cours des "miracles", et Notre Dame de Beauraing est encore actuellement c'est un lieu de pèlerinage.

Sa deuxième version proviendrait de l'ufologue 'Eric Zürcher qui dans son livre de 1979 sur les "apparitions d'humanoides" aurait dir que "le témoin est en prière sur les lieux, soudain elle voit une boule rouge lumineuse de 1 m 50 de diamètre. Elle éclate et, dedans, la Vierge apparaît aussitôt."

Tableau des informations de base:

Numéro de cas: URECAT-001639
Date d'observation: 1932-1933
Premier rapport: 1932-1933
Délai de rapport: Sans.
Témoignage apporté via: Dit aux personnes présentes sur le moment.
Premier enregistrement allégué par: ?
Premier enregistrement certain par: Catalogue d'ufologie Rosales.
Type premier enregistrement allégué: ?
Type premier enregistrement certain: Catalogue d'ufologie.
Ce dossier créé le: 13 août 2018
Sa plus récente mise à jour: 24 août 2018
Pays de l'événement: Belgique
Etat/Département: Namur
Type de lieu: 6, rue des Aubépines, porte de l'école religieuse à Beauraing.
Conditions d'éclairage: Non rapporté.
OVNI observé: Non
Arrivée OVNI observée: N/A
Départ OVNI observé: N/A
Relation OVNI/entité: Sans
Nombre de témoins: 5
Ages des témoins: 15, 14, 13, 11, 9
Types de témoins: Enfants dont frères et soeurs.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Nombre d'entités: 1
Type d'entités: "Sainte Vierge"
Taille d'entités: Non rapporté.
Tenues d'entités: Robe avec bandeaux bleus.
Couleur des tenues d'entités: Blanc, "toute de lumière".
Couleur de peau d'entités: Non rapporté.
Corps des entités: Non rapporté.
Têtes des entités: Non rapporté.
Yeux des entités: Non rapporté.
Bouches des entités: Non rapporté.
Nez des entités: Non rapporté.
Pieds des entités: Non rapporté.
Bras des entités: Non rapporté.
Doigts des entités: Non rapporté.
Nb de doigts des entités: Non rapporté.
Pilosité des entités: Non rapporté.
Voix des entités: Oui, parle aux témoins.
Actions des entités: Sortie de l'OVNI, vu témoin, entrée dans l'OVNI, départ.
Interactions entités/témoins: Parle aux témoins, leur demande d'être sages, de prier, demande qu'on lui construise une chapelle et qu'on lui organise un pélerinage.
Réactions des témoins: Observation, départ.
Sentiments des témoins: Effrayés, puis non effrayés.
Interprétations des témoins: La "Vierge Marie".
Catégorie explicative: Invention d'enfants, sans rapport avec les OVNIS.
Certitude de l'explication: Haute.

Récits:

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

1932, 29 novembre

BELGIQUE, Beauraing (Namur)

Début de la trentaine d'apparitions. Vers 18 h 45 Mmes Hennicken, Jacquemin, Dubois et Delruche, alors enfants, observent un objet allongé entouré d'étoiles et n'émettant aucun son. L'objet, de couleur blanche, s'immobilise au-dessus d'un remblais du chemin de fer. Ce phénomène se serait produit au cours des "miracles". (cfr Notre Dame de Beauraing) - encore actuellement c'est un lieu de pèlerinage. (Liste Daniel BUKENS, Remicourt, Belg.)

AUTRE VERSION : Le témoin est en prière sur les lieux, soudain elle voit une boule rouge lumineuse de 1 m 50 de diamètre. Elle éclate et, dedans, la Vierge apparaît aussitôt. (Erich ZURCHER: "Les apparitions des humanoïdes" - éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 200)

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

Albert Rosales indique dans son catalogue qu'à Beauraing, Belgique, le 8 décembre 1932, dans la soirée, "Plusieurs personnes se tenant sur un remblai de chemin de fer ont affirmé avoir vu une vision d'une 'lumière blanchâtre ayant une forme humaine.' Lorsque les témoins ot été interrogés le lendemain, ils étaient dans un état effrayé et émotionnellement bouleversés, et certains ont dit qu'ils avaient vu quelque chose comme Notre-Dame de Lourdes, mais d'autres ont fait des compte-rendus différents."

Albert Rosales indique que la source est "Theotokos.org".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

8 Dec 1932 - Beauraing, Namur, Belgique

8 décembre 1932 20:00

Beauraing, Namur, Belgique

Plusieurs personnes se tenant sur un remblai de chemin de fer ont affirmé avoir vu une vision d'une 'lumière blanchâtre ayant une forme humaine.' Lorsque les témoins ot été interrogés le lendemain, ils étaient dans un état effrayé et émotionnellement bouleversés, et certains ont dit qu'ils avaient vu quelque chose comme Notre-Dame de Lourdes, mais d'autres ont fait des comptes-rendus différents.

Classification Hynek: RR3

La source est indiquée comme: "Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database".

[Ref. pr1:] PETER ROGERSON:

November 29 1932. Evening.

BEAURAING (NAMUR : BELGIUM)

A group of teenagers and children from two families saw a sort of luminosity on a railway bridge above a small shrine. Over following weeks they had various experiences with a woman dressed in blue and white, lit as if by an interior light bulb. There was identification with the Virgin and the usual religious homilies.

McClure 1983 p87

Points à considérer:

"Theotokos.org", donné comme source de ce cas par Albert Rosales, est le site web de l'église copte "Holy Virgin Mary Church" à Los Angeles... La page précise qu'il fut trouver est sur un autre site, à http://www.theotokos.org.uk/pages/approved/appariti/beaurain.html

En réalité, ce qui est présenté dans les sources ci-dessus comme "RR3" ou "rencontre d'humanoïde" avec comme témoins "plusieurs personnes" est une série d'apparations alléguées de la "Vierge Marie", entre le 29 novembre 1932 et le 3 janvier 1933, à cinq enfants du village de Beauraing, province de Namur, Belgique: Fernande, Gilberte et Albert Voisin, ainsi qu'Andrée et Gilberte Degeimbre.

Cela se serait déroulé dans le jardin du pensionnat Notre-Dame du Sacré-Coeur, 6 rue de l'aubépine, tenu par les "Soeurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy."

La première "apparition" a lieu le 29 novembre 1932. Vers 18 heures, Fernande Voisin, 15 ans, son frère Albert, 11 ans, leur amie Andrée Degeimbre, 14 ans, et de sa petite sœur Gilberte, 9 ans, ont été envoyés chercher la soeur des Voisin, Gilberte, 13 ans (9 ans selon d'autres sources), au pensionnat tenu par ces "Soeurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy". Ils sonnent à la porte du pensionnat, quand Albert se retourne, regarde dans la direction du talus du chemin de fer tout proche et s'exclame: "Regardez la Vierge qui se promène au-dessus du pont!" Il dira que c'est une femme habillée de blanc, "toute lumière", qui marche à un mètre au-dessus du pont. Lorsque les filles se mettent à regarder, elle la voient aussi, ainsi que quand elle sort du pensionnat. Ils sont d'abord affolés et effrayés et rentrent chez eux en courant.

C'est la Soeur Valéria qui avait ouvert la porte du pensionnat. Les enfants lui ont montré la "Sainte Vierge" sur le pont, mais soeur Valéria ne "croyant pas à ces bêtises" ne voit apparemment rien du tout puisqu'elle retourne à l'intérieur chercher Gilberte Voisin.

Le lendemain, ils viennent de nouveau chercher Gilberte au pensionnat, à la même heure, et voient la même *belle dame" au-dessus du point. Ils la voient de nouveau le 1er décembre, mais cette fois, elle rejoint les enfants quand ils passent près du houx (aubépine selon d'autres sources) du jardin, puis sous une branche de l’aubépine près de la grille d’entrée. Elle leur apparaît debout sur un petit nuage qui cache ses pieds, vêtue d’une longue robe blanche traversée par trois fins reflets bleus qui partent de son épaule gauche et disparaissent au bas de la robe, sur la droite.

De fins rayons de lumière formant comme une couronne sortent de sa tête couverte d’un long voile blanc qui tombe sur ses épaules. Elle a les mains jointe et sourit. Elle a entre ses bras "son cœur illuminé, tel un Coeur d’Or."

Il y aura encore une trentaine de ces manifestations, jusqu’au 3 janvier 1933. Lors de l'une d'elle, elle parle et dit "Je suis la Vierge immaculée, la Mère de Dieu, la Reine des Cieux," et demande aux enfants "d’être bien sages" et: "Priez, priez beaucoup, priez toujours." Elle demande la construction d'une chapelle et "qu'on vienne ici en pèlerinage." A la dernière apparition, elle dit: "Je convertirai les pécheurs." A Fernande, elle dit: "Aimez-vous mon Fils? M'aimez-vous?" Comme Fernande acquiesce, elle dit: "Alors, sacrifiez-vous pour moi. Adieu."

Pour certaines de ces apparitions, après les premières, il y a des centaines de personnes autour des enfants lorsqu'ils voient leur "Sainte Vierge", mais seuls les enfants la voient.

André-Marie Charue, évêque de Namur, enquête et conclut au "caractère surnaturel des faits" le 2 juillet 1949, et le culte public et pèlerinage de Notre-Dame de Beauraing commence.

(Voir par exemple http://www.sanctuairesdebeauraing.be/en-bref)

On peut se demander ce que vient faire une histoire "d'apparition de la Vierge" dans un travail ufologique.

Moi-même, je me le demande. Mais puisqu'au moins une source ufologique considère que cela fait partie de l'ufologie, classant l'affaire comme une "Recnontre rapprochée du troisième type" selon la classification Hynel, pour une raison ou pour une autre, je me dois d'en tenir compte, d'évaluer le sens que cela aurait de faire de cette "apparition de la Vierge" un affaire en rapport avec l'ufologie, il me faut bien voir ce qu'il en est avant de contester ou admettre la pertinence du rapprochement.

Une partie des ufologues, généralement ceux qui considèrent l'idée de visites d'extraterrestres comme fausse ou stupide, reprochent à l'occasion à ceux qui ne trouvent pas cette idée fausse ou stupide de "faire l'impasse" sur toute une série de "phénomènes", comme par exemple les "apparitions de la Vierge". Ils considèrent que de telles manifestations enseignent quelque chose aux ufologues et que les écarter est une faute méthodologique, ou une forme de "fermeture d'esprit" voire de négationniste.

Je leur donne donc tort ici, puisque je n'ai pas "écarté" l'affaire d'emblée à la seule vue de sa nature "apparition de la Vierge", mais que j'ai cherché du mieux possible la documentation sur l'affaire, et en fais une évaluation, et alors seulement énoncerai-je si cette affaire enseigne quelque chose d'utile en ufologie.

Je dois expliquer brièvement au lecteur éventuellement "profane" en ufologie, les raisonnements que tiennent certains ufologues pour justifier qu'une "apparition de la Vierge" relèverait bien de l'ufologie. Ces raisons avancées sont multiples, certaines sont contradictoires entre elles; mais elles existent:

Voilà, très sommairement, pourquoi des affaires "d'apparition de la Vierge Marie" se retrouvent parfois dans la littérature ufologique.

Ma démarche est celle, avant de "théoriser", de vérifier si les événements allégués sont réels, s'ils sont tels que racontés, c'est-à-dire s'il sont inventés, si ce sont des mérpises, et de ne "théoriser" qu'à partir d'affaires qui ne seraient ni méprises ni inventions.

Ici, on peut certainement écarter toute possibilité de méprise. Mais celle de l'invention pr les enfants ne peut pas être écartée. Il est clair que lorsque d'autres que les enfants sont présents, seuls les enfants ont la "vision", les autres ne voient rien. Si une "foi religieuse" peu faire fi de cela, ne j'en fais pas fi, et interprète cela comme une évidence que les enfants inventent. Il va de soi que l'inspiration ne leur manque pas, avec les "apparitions de la vierges" précédentes bien connues (Fatima par exemple), il va de soi que ces enfants sont élevés au contact de la religion catholique, puisqu'ils viennent chercher une enfant au "pensionnat Notre-Dame du Sacré-Coeur", tenu par les "Soeurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy."

Je considère donc que l'affaire peut bien éclairer l'ufologue sur les dires de type "contactés", mais qu'elle ne nous apprend strictement rien sur de réelles visites d'extraterrestres.

Liste de problèmes:

Id: Sujet: Sévérité: Noté le: Soulevé par: Noté par: Description: Proposition: Statut:
-

Evaluation:

Invention d'enfants, sans rapport avec les OVNIS.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Histoire du document:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 13 août 2018 Création, [ar1], [ud1].
1.0 Patrick Gross 13 août 2018 Première publication.
1.1 Patrick Gross 15 août 2018 Addition [pr1].
1.2 Patrick Gross 24 août 2018 Addition [go1]. Dans le résumé, additions suivant "J'ai découvert par la suite..."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 août 2018.