ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas d'Eguisheim, le 9 mai 1998:

Numéro de cas:

ALSACAT-1998-05-09-EGUISHEIM-1

Résumé:

La presse régionale aurait rapporté que le 9 mai 1998, le plan SATER pour recherche un aéronef accidenté, avait été mis en place dans la soirée et maintenu le lendemain après que deux avions de ligne aient capté et enregistré entre 15:00 et 15:30 un appel de détresse confirmé par les signaux d'une balise de détresse.

L'appel venait d'un avion, probablement un avion de tourisme, qui volait à l'ouest d'Eguisheim.

Une soixantaine de personnes, principalement des gendarmes et des pompiers, auraient été affectés aux recherches, avec le concours de deux hélicoptères.

Les recherches ont couvert le triangle Colmar - Guebwiller - Le Bonhomme et jusqu'au nord de Sélestat, et n'ont donné aucun résultat. Le plan SATER a été interrompu le dimanche à midi. Dans l'après-midi, il y a encore eu des recherches par l'hélicoptère de la Gendarmerie dans la région de Westhalten avec l'appui d'une trentaine de Gendarmes.

Dans la soirée, le directeur de cabinet du Préfet à Colmar, aurait signalé qu'aucun avion n'était signalé manquant, et l'affaire s'est arrêtée là.

Cette affaire qui n'a a priori aucun rapport avec les OVNIS entre tout de même en ufologie par le fait de Joël Mesnard, qui assure qu'il existe un phénomène de "crashes de rien", en rapport avec les OVNIS selon lui, qu'il décrit ainsi:

Des témoins observent le passage d’un aéronef (avion, ULM, hélicoptère, ballon, parachute) qui semble en difficulté, qui perd de l’altitude et s'écrase au loin. Les autorités alertées entreprennent des recherches dans la zone indiquée, mais on ne trouve aucune trace d'un éventuel crash, et on apprend qu'aucune disparition d'aéronef n’a été signalée, alors, les recherches sont suspendues et l'affaire sans suite.

Données:

Données temporelles:

Date: 9 mai 1998
Heure: 15:00
Durée: N/A
Date du premier rapport connu: 10 mai 1998?
Délai de rapport: Jour, années?

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Eguisheim
Lieu: A l'Ouest d'Eguisheim.
Latitude: 48.043
Longitude: 7.345
Rayon d'incertitude: 20 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2 ou plus.
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: Adultes.
Types de témoins: Pilotes de ligne.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Pilotes de ligne par radio.
Type de lieu: Plaine.
Conditions d'éclairage: Jour.
OVNI observé: Non
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: Oui
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Appel d'avion en détresse.

Classifications:

Hynek: N/A
ALSACAT: Sans rapport avéré avec les OVNIS.

Sources:

[Ref. ld2:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Le magazine liste des "Crash de Rien", dont un "à l'ouest d'Eguisheim, Haut-Rhin, F" le 9.5.1998, avec comme sources "Dernières Nouvelles d'Alsace" et "LDLN 360".

[Ref. od1:] SITE WEB "OVNI-DIRECT":

"Crashes de rien" ou "Ghost Crashes"

Publié le 13/11/2013

Source: Joel Mesnard du magazine LDLN

Un "Crash de rien" est un objet qui se crache au loin sans que l’on ne retrouve de débris.

C'est-à-dire que des témoins observent le passage d’un aéronef (avion, ULM, hélicoptère, ballon, parachute) qui semble en difficulté, qui perd de l’altitude et s'écrasant au loin. C'est lors que les autorités sont immédiatement alertées puis des recherches sont entreprises dans la zone indiquée. Mais ce n'est qu'au bout de plusieurs heures de ratissage de la zone que l'on ne constate finalement aucune trace d’un éventuel crash. Puis on apprend qu’aucune disparition d’aéronef n’a été signalée et enfin les recherches sont suspendues. L’affaire reste donc sans suites !!!

Cette caractéristique invraisemblable du phénomène ovni représente une composante essentielle à ne jamais ignorer et les cas sont beaucoup plus fréquents qu'on ne l'imagine.

Quel rapport avec les soucoupes volantes, cigares ou boules lumineuses que l'on observe d'habitude ?

Il existe de nombreuses observations où les témoins racontent être en train d'observer un avion ou autre engin conventionnel lorsque celui-ci se métamorphose subitement en objet volant non identifié empruntant des trajectoires hors du commun.

On sait aujourd'hui à quel point le phénomène ovni se comporte de manière manipulatoire, brouillé et intelligent. Il cherche souvent à semer la confusion dans le cerveau des témoins.

Quelques cas recensés partiellement sur ce tableau

Date Lieu Description Source
09/05/1998 A l'ouest d'Eguisheim (68) Avion + appel de détresse Derniéres Nouvelles d'Alsace, LDLN 341

[Ref. jm1:] JOEL MESNARD:

Cet ufologue indique que le 9 mai 1998, à l'ouest d'Eguisheim, dans le Haut-Rhin, le plan SATER 1 et 2 - un important dispositif de recherche - a été mis en place ce soir-là et maintenu le lendemain après que deux avions de ligne aient capté et enregistré entre 15:00 et 15:30 un appel de détresse confirmé par les signaux d'une balise de détresse.

L'appel venait d'un avion, probablement un avion de tourisme, qui volait à l'ouest d'Eguisheim.

Une soixantaine de personnes, principalement des gendarmes et des pompiers, ont été affectés aux recherches, interrompues à minuit, et reprises à 6 heures du matin avec le concours de deux hélicoptères.

Les recherches ont couvert le triangle Colmar - Guebwiller - Le Bonhomme et jusqu'au nord de Sélestat, et n'ont donné aucun résultat. Le plan SATER a été interrompu le dimanche à midi. Dans l'après-midi, il y a encore eu des recherches par l'hélicoptère de la Gendarmerie dans la région de Westhalten avec l'appui d'une trentaine de Gendarmes.

Dans la soirée, le directeur de cabinet du Préfet à Colmar a signalé qu'aucun avion n'était signalé manquant et l'affaire s'est arrêtée là.

Joël Mesnard indique que la source est "Les Dernières Nouvelles d'Alsace" et LDLN 360 page 33.

Discussion:

Aucun OVNI du tout n'est impliqué ici: il y aurait eu appel de détresse par radio, bien humain, et personne n'a rien vu. Je n'ai aucune explication sur les faits eux-mêmes, n'ai rien trouvé quant à ce qui semble une fausse alerte.

Je ne trouve rien sur la teneur de l'appel de détresse: l^^avion dont il serait provenu était-il lui-même en difficulté, ou observait-il des difficultés réelles ou supposées d'un autre appareil?

Au plus "proche" de l'affaire, j'ai juste trouvé qu'il y avait eu le 7 novembre 1998 un exercice SATER à Grosmagny dans le nord du territoire de Belfort dont le thème était: "une balise de détresse a été entendue dans le nord du Territoire de Belfort" (département adjacent au sud du Haut-Rhin).

Evaluation:

Sans rapport avéré avec les OVNIS.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 20 janvier 2018 Création, [ld2], [od1], [jm1].
1.0 Patrick Gross 20 janvier 2018 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 janvier 2018.