ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Ferrette, en février 1997:

Numéro de cas:

ALSACAT-1997-02-00-FERRETTE-1

Résumé:

Le journal régional L'Alsace du 1 mars 1997 signalait un "drôle d'OVNI" à Delle et Ferrette: deux jeunes habitants de Delle, dans le Territoire de Belfort, avaient cru voir un OVNI venant de Suisse, en début de semaine.

Les deux frères avaient décrit très précisément aux gendarmes de Delle le vaisseau spatial qu'ils avaient observé de leur fenêtre: de forme circulaire, muni de lumières clignotantes vertes et rouges, il faisait 30 mètres de diamètre et se déplaçait lentement et silencieusement.

Avant d'alerter l'armée de l'air, les gendarmes se sont renseignés, parce qu'un phénomène analogue avait déjà été observé du côté de Ferrette.

L'origine s'est révélée la même: un faisceau lumineux très puissant, équipé d'une loupe, envoyé au dessus du Relais d'Ajoie, un bar-discothèque d'Asuel, près de Porrentruy, en Suisse.

Le gérant, Jacques Boulanger, avait expliqué qu'on en parle beaucoup dans la région, mais il arrive régulièrement que des gens le signalent aux gendarmes. Il est très satisfait des retombées de son "rayon" acheté 25000 Francs à Belfort, et il le fait fonctionner tous les soirs pendant plusieurs heures.

Données:

Données temporelles:

Date: Février 1997
Heure: Nuit
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 1 mars 2009
Délai de rapport: Heure, jours.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Ferrette
Lieu: ?
Latitude: 47.496
Longitude: 7.313
Rayon d'incertitude: 4 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: ?
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: ?
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: A la Gendarmerie ou à la presse régionale.
Type de lieu: ?
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Skytracer.

Sources:

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":

DELLE ET FERRETTE: DROLE D'OVNI:

Informations Régionales - Samedi 01 Mars 1997

Deux jeunes habitants de Delle, dans le Territoire de Belfort, ont cru voir un OVNI venant de Suisse, en début de semaine, mais l'enquête des gendarmes a tiré l'affaire au clair: le faisceau lumineux d'une discothèque, de l'autre côté de la frontière, était à l'origine de leur découverte. Les deux frères ont décrit très précisément aux gendarmes Dellois le vaisseau spatial qu'ils avaient observé de leur fenêtre. De forme circulaire, muni de lumières clignotantes vertes et rouges, il faisait 30 mètres de diamètre et se déplaçait lentement et silencieusement, ont-ils expliqué. Avant d'alerter l'armée de l'air, les gendarmes se sont renseignés, d'autant qu'un phénomène analogue avait déjà été observé du côté de Ferrette. L'origine s'est révélée la même: un faisceau lumineux très puissant, équipé d'une loupe, envoyé au dessus du Relais d'Ajoie, un bar-discothèque d'Asuel, près de Porrentruy, en Suisse. "On en parle beaucoup dans la région, mais il arrive régulièrement que des gens le signalent aux gendarmes", a expliqué le gérant, Jacques Boulanger, très satisfait des retombées de son "rayon". Acheté 25 000 F à Belfort, il le fait fonctionner tous les soirs pendant plusieurs heures.

Discussion:

On parle parfois des "lasers de discothèque", notamment dans la presse, comme cause de rapports d'OVNIS. Il ne s'agit en fait pas de lasers mais de projecteurs de lumière ordinaire.

Le but de ces Skytracers est d'attirer l'attention de loin, jusqu'à des kilomètres. Les lasers ne sont efficaces que "su place", à l'intérieur de la discothèque, ou sur la scène d'un concert.

Leur lumière peut être blanche, ou teintée de vert, bleu, rouge, jaune... Une motorisation permet de l'orienter sur 1, 2 ou 3 axes, et par programmation, on pourra lui faire effectuer ces séquences de mouvements plus ou moins répétitifs, de figures, que rapportent souvent les témoins.

Lorsque l'air est globalement humide dès le sol, on voit l'effet du Skytracer sous forme de pinceau ou pinceaux, lumineux, fixes ou mobiles.

Il peuvent donner une apparence de "cigare lumineux."

Mais si une couche d'air sec est surmontée de nuages bas, on ne verra pas le pinceau lumineux, mais sa projection sur le dessous des nuages. C'est dans ces conditions particulières que les gens n'arrivent parfois pas à reconnaître que ce ne sont que des projecteurs.

Avec plusieurs Skytracers couplés et programmés, il est possible de produire des shows du genre "soucoupe volante" ou "formation de soucoupes."

Evaluation:

Skytracer.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 30 juillet 2015 Création, [la1].
1.0 Patrick Gross 30 juillet 2015 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 juillet 2015