ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Strasbourg, le 31 janvier 1978:

Numéro de cas:

ALSACAT-1978-01-31-STRASBOURG-1

Résumé:

Un homme, "C. K.", dont l'anonymat a été préservé par le magazine d'ufologie qui a publié sa lettre en y accordant aucun crédit particulier y assure que dans la nuit du 30 janvier 1978, dans la banlieue nord de Strasbourg, il regardait la télévision, puis a fait du yoga, s'est mit au lit et s'est endormi, pour se réveiller "peu après" avec l'impression que quelqu'un l'appelait. Il a pensé prendre un poignard pour sortir mais s'est contenté d'un porte-clés canif, a quitté son pavillon, en a refermé la grille, et s'est dirigé vers le canal tout proche.

A ce moment il entend une sorte de "bip... bip..." qui lui paraissait venir du bout la rue, et découvre une lumière clignotante rouge et blanche derrière une haie de poiriers. Il se dirige vers le chemin de halage et voit là un "engin" d'un diamètre de 25 à 28 mètres, sous lequel se trouve une sorte d'escabeau. Il est alors monté à bord de l'engin. Il y avait là un couloir central de quelques 15 mètres de long et un autre couloir plus petit sur sa gauche, et deux hommes dont il dit qu'ils sont "beaux, de 2 mètres environ, avec des cheveux crêpés, comme brillantinés, châtains-gris, vêtus de combinaisons brillantes collantes gris-bleu, avec un col d'officier mais sans fermeture visible."

Il donne le 23 mai 1987 un bref résumé de son expérience allégué en indiquant qu'il y avait dans l'engin cinq membres d'équipage, qu'il a été invité à faire "un tour dans la galaxie" et qu'il a accepté volontiers. Au bout de deux heures, il s'est trouvé en présence d'une femme qu'il décrit comme une "blonde vénusienne" et qu'il a eu des relations sexuelles avec elle.

Données:

Données temporelles:

Date: 31 janvier 1978
Heure: Nuit
Durée: 2 heures ou plus.
Date du premier rapport connu: 23 mai 1987
Délai de rapport: 10 ans.

Données géographiques:

Département: Bas-Rhin
Commune: Strasbourg
Lieu: Au lit, puis "dans la galaxie" à bord de l'OVNI.
Latitude: 48.581
Longitude: 7.747
Rayon d'incertitude: 7 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Lettre au magazine d'ufologie LDLN.
Type de lieu: Au lit, puis "dans la galaxie" à bord de l'OVNI..
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Oui
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Extraterrestres.

Classifications:

Hynek: RR3
ALSACAT: Fable de type "contacté".

Sources:

[Ref. ld1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":


14 Nuit 31 janvier 1978 près de Strasbourg 67 1 m ~45 CK

[Ref. ld2:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Le magazine, dans une série consacrée à des rapports de rencontres rapprochées d'OVNIS avec occupants, indique avoir reçu une "étrange histoire" dont il est commenté que la crédibilité "n'est pas parmi les meilleures" et dont l'authenticité "peut pas être considérée comme n'allant pas de soi."

Le magazine donne alors le résumé d'une lettre du témoin dont le magazine conserve l'anonymat et désigne comme "monsieur K", lettre initiale de son patronyme. Le magazine indique que "l'enquête a été réalisée" en 1989 dans la proche banlieue nord de Strasbourg.

Le résumé de cette lettre de monsieur K. indique que dans la soirée du 30 janvier 1978, il regardait la télévision. Le film n'était pas intéressant et il a fait quelques exercices de yoga, s'est mit au lit et s'est endormi.

Il s'est réveillé "peu après" avec l'impression que quelqu'un l'appelait. "Probablement inquiet" il a songé prendre un poignard pour sortir mais s'est contenté d'un porte-clés canif, a quitté son pavillon, en a refermé la grille, et s'est dirigé vers le canal tout proche.

A ce moment il entend une sorte de "bip... bip..." qui lui paraissait venir du bout la rue, et découvre une lumière clignotante rouge et blanche derrière une haie de poiriers. Il se dirige vers le chemin de halage et voit là un "engin" d'un diamètre de 25 à 28 mètres, sous lequel se trouve une sorte d'escabeau. Il est alors monté à bord de l'engin.

Dans l'engin il découvre un couloir central de quelques 15 mètres de long et un autre couloir plus petit sur sa gauche. Il se trouve en présence de deux hommes dont il dit qu'ils sont "beaux, de 2 mètres environ, avec des cheveux crêpés, comme brillantinés, châtains-gris, vêtus de combinaisons brillantes collantes gris-bleu, avec un col d'officier mais sans fermeture visible."

Il donne le 23 mai 1987 un bref résumé de son expérience allégué en indiquant qu'il y avait dans l'engin cinq membres d'équipage, qu'il a été invité à faire "un tour dans la galaxie" et qu'il a accepté volontiers. Au bout de deux heures, il s'est trouvé en présence d'une femme qu'il décrit comme une "blonde vénusienne" - l'auteur de l'article dans LDLN se demande avec bon sens s'il avait voulu dire "blond vénitien" - que que cette créature a eu pour lui "des bontés dont nous tairont ici le détail - indique l'auteur de l'article, en précisant que ces bontés constitueraient un équivalent française de l'aventure d'Antonio Villas Boas, c'est à dire des relations sexuelles entre monsieur K. et cette "blonde vénusienne."

L'article précise que tout cela est simplement ce que monsieur K. prétend.

[Ref. jc1:] DR JACQUES COSTAGLIOLA:

date lieu témoins lésions biblio
31.01.1978 F, Strasbourg (67) CK, f, 45 ans 6 EB, abduction sexuelle, hypnose LDN 317

[Ref. ad1:] ANNE DUFLOT:

DATES LIEUX TEMOINS SOURCES COMMENTAIRES
18. 31-01-1978 Strasbourg (Bas Rhin) LDLN 317 Abd. Voyage spatial.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

Albert Rosales indique dans son catalogue que près de Strasbourg, France, le 31 janvier 1978, après minuit, un homme s'est senti obligé de se rendre à à un canal voisin et pendant qu'il approchait le secteur, il a entendu un bruit fort de type "bip bip". Il a alors vu une lumière rouge et blanche brillant de derrière une rangée de haie voisine. En allant de rendre compte de ce que c'était, il est tombé sur un objet atterri avec une échelle menant à son intérieur. Il a grimpé à bord et à l'intérieur deux très grands personnages comme des humains l'ont rencontré. Tous les deux avaient des cheveux de couleur auburn brillants et étaient très bien bâtis. Ils portaient tous les deux des tenues gris bleu moulantes. Les êtres étaient amicaux envers le témoin et lui ont apparemment fait faire une petite excursion dans la "Galaxie" avant de le ramener à la terre.

Albert Rosales indique que la source est "Denys Breysse, Projet Bécassine."

[Ref. ud1:] SITE INTERNET "UFODNA":

Le site web indique que le 31 janvier 1978, à 01:00, à Strasbourg, France, dans un secteur résidentiel pendant plus de 60 minutes, un témoin a embarqué dans une soucoupe de 25 mètres. Il y avait quatre occupants d'apparence humaine, dont une femme, et le cas était semblable au cas d'Antonio Villas-Boas.

un homme s'est senti obligé de se rendre à à un canal voisin et pendant qu'il approchait le secteur, il a entendu un bruit fort de type "bip bip". Il a alors vu une lumière rouge et blanche brillant de derrière une rangée de haie voisine. En allant de rendre compte de ce que c'était, il est tombé sur un objet atterri avec une échelle menant à son intérieur. Il a grimpé à bord et à l'intérieur deux très grand personnages comme des humains l'ont rencontré. Tous les deux avaient des cheveux de couleur auburn brillants et étaient très bien bâtis. Ils portaient tous les deux des tenues gris bleu moulantes. Les êtres étaient amicaux envers le témoin et lui ont apparemment fait faire une petite excursion dans la "Galaxie" avant de le ramener à la terre.

Les sources sont indiquées comme Lumieres dans la Nuit; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002; Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database.

[Ref. sp4:] ASSOCIATION UFOLOGIQUE "SPICA":

Commune Date et heure d'observation Forme générale
Identification
Couleur générale
Hypothèse
Conclusion
REICHSTETT mardi 31 janvier 1978 soucoupe, ballon de rugby (3D)
Non Identifié
Plusieurs couleurs
Néant
Douteux - Canulard [sic]

Discussion:

Comme Joël Mesnanrd le suggère en plusieurs endroits dans l'article de LDLN, il n'y a rien qui puisse permettre de considérer que n'importe quoi de ce récit, apparemment une simple lettre, serait des événements réels.

Cette histoire semble montrer que les fables des contactés des "années 50" ne se sont pas entièrement éteintes et peut-être cette affaire devrait-elle faire prendre avec un certain scepticisme prudents des analyses dites socio-psychologiques assurant que les récits OVNI - occupants sont des "modes" changeant en fonction du folklore des époques. Il se peut naturellement aussi que monsieur K. ait pensé avec sa lettre jouer un bon tour aux ufologues et se soit simplement inspiré de quelque récit de contacté dont il aurait naturellement pu penser que c'est ce genre de récits qui "impressionnent" le plus les ufologues.

Quoi qu'il en soit et jusqu'à indication ou évidence du contraire, je pense que la lettre de monsieur K est à ranger dans la catégorie "fariboles".

Evaluation:

Fable de type "contacté".

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 2 septembre 2006 Création dans le catalogue RR3, [ld2], [ad1], [ar1], [ud1].
1.0 Patrick Gross 31 août 2015 Additions [ld1], [jc1]. Première publication dans Alsacat.
1.1 Patrick Gross 31 août 2015 Addition [sp4].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 31 août 2015