ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Kifflis, le 10 mai 1955:

Numéro de cas:

ALSACAT-1955-05-10-KIFFLIS-1

Résumé:

Christian Valentin, dans son livre de 2012 retraçant l'histoire des observations d'OVNIS en Alsace relate que le journal régional L'Alsace du vendredi 13 mai 1955 a rapporté ces faits:

Le mardi 10 mai 1955 à 21h, de nombreux témoins dans le sud du Haut-Rhin ont aperçu trois cercles lumineux apparaissant et disparaissant par intermittence dans les nuages durant une vingtaine de minutes. Si quelques uns ont cru dans un premier temps y voir une manifestation de soucoupes volantes, le phénomène a rapidement été interprété comme la réflexion de trois puissants faisceaux lumineux sur la couche nuageuse.

Et ce qui se révèle n'être qu'une banale méprise ne mériterait pas d'être relevée si ce n'est qu'il pourrait y avoir deux phénomènes distincts. En effet, la presse de l'époque dissocie deux événements concomitants, mais identiques dans la description et la durée.

Le premier événement a été situé dans le secteur frontalier avec Bâle et ce sont les trois projecteurs de balisage de l'aérodrome de Blotzheim (actuellement Bâle-Mulhouse), mis en fonction pour l'atterrissage d'un avion de ligne, qui en sont à l'origine.

Ce second événement se serait déroulé une vingtaine de kilomètres plus à l'Ouest, au-dessus du secteur de Ferrette. Dans ce deuxième cas, des témoins habitant Kiffis sont persuadés qu'il s'agissait de projecteurs de l'armée suisse qui effectuait à ce moment-là des manœuvres le long de la frontière.

Données:

Données temporelles:

Date: 10 mai 1955
Heure: 21:00
Durée: ~20 minutes.
Date du premier rapport connu: 13 mai 1955
Délai de rapport: 2 jours.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Kiffis
Lieu: Secteur de Ferrette et Kiffis, OVNI dans le ciel au-dessus du secteur de Ferrette.
Latitude: 47.440
Longitude: 7.358
Rayon d'incertitude: 1 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: Nombreux.
Nombre de témoins connus: 0
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: La presse régionale.
Type de lieu: Depuis deux villages, OVNI dans le ciel.
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Projecteurs de l'armée suisse en manoeuvre à ce moment.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Projecteurs de l'arméE suisse.

Sources:

[Ref. cv2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate que le mardi dans le Sundgau dans le Sud de l'Alsace ont eu lieu ces faits rapportés ainsi dans L'Alsace du vendredi 13 mai 1955:

Le mardi 10 mai à 21h, de nombreux témoins dans le sud du Haut-Rhin, ont aperçu 3 cercles lumineux apparaissant et disparaissant par intermittence dans les nuages durant une vingtaine de minutes. Si quelques uns ont cru dans un premier temps y voir une manifestation de soucoupes volantes, le phénomène a rapidement été interprété comme la réflexion de trois puissants faisceaux lumineux sur la couche nuageuse.

Et ce qui se révèle n'être qu'une banale méprise ne mériterait pas d'être relevée si ce n'est qu'il pourrait y avoir deux phénomènes distincts. En effet, la presse de l'époque dissocie deux événements concomitants, mais identiques dans la description et la durée.

Le premier événement a été situé dans le secteur frontalier avec Bâle et ce sont les trois projecteurs de balisage de l'aérodrome de Blotzheim (actuellement Bâle-Mulhouse), mis en fonction pour l'atterrissage d'un avion de ligne, qui en sont à l'origine.

Le second se serait déroulé une vingtaine de kilomètres plus à l'Ouest, au-dessus du secteur de Ferrette. Dans ce deuxième cas, des témoins habitant Kiffis sont persuadés qu'il s'agissait de projecteurs de l'armée suisse qui effectuait à ce moment-là des manœuvres le long de la frontière.

Discussion:

Kiffis est à moins d'un kilomètre de la frontière avec la Suisse.

Il est donc pas suprenant que des gens de Kifflis aient pu voir des projecteurs de l'armée suisse en manoeuvres, alors que les témoins autour de Blotzheim, bien plus éloignés de la Suisse, aient vu autre chose.

Ce cas est ce que l'on appelle en ufologie un "cas négatif", c'est-à-dire une observation pour laquelle les témoins eux-mêmes identifient la cause de l'observation.

Evaluation:

Projecteurs de l'arméE suisse.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 23 septembre 2015 Création, [cv2].
1.0 Patrick Gross 23 septembre 2015 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 septembre 2015