ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas au Markstein, au lac Bleu, vers Thann, le 1 mai 1950:

Numéro de cas:

ALSACAT-1950-05-01-MARKSTEIN-1

Résumé:

L'édition française de Colmar du journal l'Alsace du 3 mai 1950 a publié un article intitulé "Soucoupe volante... ou météorite?" à propos d'observations du 1 mai 1950 dans l'après-midi à 14h50 exactement au-dessus des Vosges, en direction de l'Ouest.

Le journal indique que deux mulhousiens qui se trouvaient au Markstein à cette heure, se tenant au pied du dernier mamelon, regardant en direction de la station d'arrivée du remonte-pente, donc vers l'Ouest, ont vu pendant plusieurs secondes un corps oblong, brillant comme de l'argent et absolument silencieux qui semblait descendre du ciel à une vitesse vertigineuse. L'hypothèse qu'il devait s'agir d'un engin mécanique était encore renforcée dans leur esprit par l'éclat métallique du bolide. L'objet laissait dans son sillage un jet de flammes comparable "au dégagement de feu de certains pots d'échappement." Ils virent "l'étrange engin se résorber littéralement dans l'atmosphère."

A la même heure, une jeune fille employée à "L'Alsace", qui roulait à bicyclette en direction de Thann, a vu un "Objet oblong, très brillant, et qui se volatilisa dans l'espace".

Une quatrième personne qui passait sa journée au lac Bleu l'a vu aussi et à son avis, c'était "un météorite" d'une exceptionnelle luminosité. La personne a ajouté que "Nul doute que si l'apparition s'était produite de nuit, elle eût illuminé le ciel tout entier". Ce témoin aussi a été frappé par la traînée lumineuse, véritable jet de flammes, que le bolide laissait derrière lui.

Le journal rappelle que l'on a "trop parlé de soucoupes volantes dans tous les pays du monde" pour que des témoins n'y pensent pas, mais que dans le présent cas il vaudrait mieux s'en tenir à "l'hypothèse du météorite, du corps céleste échauffé jusqu'à l'incandescence au contact de notre atmosphère et qui, s'il ne s'est pas désintégré dans sa chute, ce qui est plus que probable, a dû aller choir quelque part de l'autre côté des Vosges, à une distance que rien ne permet évidemment d'estimer avec quelque certitude." Le journal rappelle que ceci se passe à une saison où les chutes de corps célestes sont plus fréquentes.

Données:

Données temporelles:

Date: 1 mai 1950
Heure: 14:50
Durée: Secondes.
Date du premier rapport connu: 3 mai 1950
Délai de rapport: 1 jour.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Oderen, Thann, Masevaus
Lieu: Station de ski, lac, vallée, OVNI dans le ciel.
Latitude: 47.924, 47.809, 47.161
Longitude: 7.030, 7.100, 7.000
Rayon d'incertitude: 40 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2, 1, 1
Nombre de témoins connus: 3 or 4
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: 3 adultes, 1 jeune.
Types de témoins: Deux marcheurs masculin, 1 promeneur masculin, 1 jeune fille employée du journal.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Presse locale.
Type de lieu: Montagnes.
Conditions d'éclairage: Estérieur de jour.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: Oui
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Soucoupe volante, météorite.

Classifications:

Hynek: DD
ALSACAT: Probable météore.

Sources:

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Soucoupe volante... ou météorite?..

De plusieurs côtés on nous a fait part hier d'un curieux phénomène céleste qui fut aperçu lundi après-midi à 14h50 exactement au-dessus des Vosges, en direction de l'Ouest.

Deux mulhousiens, qui se trouvaient au Markstein à l'heure dite, virent l'apparition alors que, se tenant au pied du dernier mamelon, ils regardaient en direction de la station d'arrivée du remonte-pente, donc vers l'Ouest. Pendant plusieurs secondes ils aperçurent un corps oblong, brillant comme de l'argent et absolument silencieux qui semblait descendre du ciel à une vitesse vertigineuse. L'objet laissait dans son sillage un jet de flammes comparable, semblait-il, au dégagement de feu de certains pots d'échappement. Ils virent l'étrange engin se résorber littéralement dans l'atmosphère.

On a trop parlé de soucoupes volantes dans tous les pays du monde pour que le rapprochement ne s'imposât pas dans l'esprit des témoins. Et l'hypothèse qu'il devait s'agir d'un engin mécanique était encore renforcée dans leur esprit par l'éclat métallique du bolide.

A la même heure une jeune fille employée à "L'Alsace", qui roulait à bicyclette en direction de Thann, fut-elle aussi témoin du phénomène. "Objet oblong, nous le décrit-elle, très brillant, et qui se volatilisa dans l'espace".

Une quatrième personne enfin, qui passait sa journée au lac Bleu vit, elle aussi, l'apparition. A son avis, il s'agissait d'un météorite d'une exceptionnelle luminosité. "Nul doute que si l'apparition s'était produite de nuit, a-t-elle ajoutée à son récit, elle eût illuminé le ciel tout entier".

Ce témoin aussi a été frappé par la traînée lumineuse, véritable jet de flammes, que le bolide laissait derrière lui.

Engin mécanique? Il semble bien qu'il faille s'en tenir à l'hypothèse du météorite, du corps céleste échauffé jusqu'à l'incandescence au contact de notre atmosphère et qui, s'il ne s'est pas désintégré dans sa chute, ce qui est plus que probable, a dû aller choir quelque part de l'autre côté des Vosges, à une distance que rien ne permet évidemment d'estimer avec quelque certitude.

N'oublions pas que nous sommes à une saison où les chutes de corps célestes sont plus fréquentes.

[Ref. cv2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate que dans l'édition française de Colmar du journal l'Alsace du 3 mai 1950 est paru cet article:

Soucoupe volante... ou météorite?..

De plusieurs côtés on nous a fait part hier d'un curieux phénomène céleste qui fut aperçu lundi après-midi à 14h50 exactement au-dessus des Vosges, en direction de l'Ouest.

Deux mulhousiens, qui se trouvaient au Markstein à l'heure dite, virent l'apparition alors que, se tenant au pied du dernier mamelon, ils regardaient en direction de la station d'arrivée du remonte-pente, donc vers l'Ouest. Pendant plusieurs secondes ils aperçurent un corps oblong, brillant comme de l'argent et absolument silencieux qui semblait descendre du ciel à une vitesse vertigineuse. L'objet laissait dans son sillage un jet de flammes comparable, semblait-il, au dégagement de feu de certains pots d'échappement. Ils virent l'étrange engin se résorber littéralement dans l'atmosphère.

On a trop parlé de soucoupes volantes dans tous les pays du monde pour que le rapprochement ne s'imposât pas dans l'esprit des témoins. Et l'hypothèse qu'il devait s'agir d'un engin mécanique était encore renforcée dans leur esprit par l'éclat métallique du bolide.

A la même heure une jeune fille employée à "L'Alsace", qui roulait à bicyclette en direction de Thann, fut-elle aussi témoin du phénomène. "Objet oblong, nous le décrit-elle, très brillant, et qui se volatilisa dans l'espace".

Une quatrième personne enfin, qui passait sa journée au lac Bleu vit, elle aussi, l'apparition. A son avis, il s'agissait d'un météorite d'une exceptionnelle luminosité. "Nul doute que si l'apparition s'était produite de nuit, a-t-elle ajoutée à son récit, elle eût illuminé le ciel tout entier".

Ce témoin aussi a été frappé par la traînée lumineuse, véritable jet de flammes, que le bolide laissait derrière lui.

Engin mécanique? Il semble bien qu'il faille s'en tenir à l'hypothèse du météorite, du corps céleste échauffé jusqu'à l'incandescence au contact de notre atmosphère et qui, s'il ne s'est pas désintégré dans sa chute, ce qui est plus que probable, a dû aller choir quelque part de l'autre côté des Vosges, à une distance que rien ne permet évidemment d'estimer avec quelque certitude.

N'oublions pas que nous sommes à une saison où les chutes de corps célestes sont plus fréquentes.

Discussion:

A propos de l'ouvrage de Christian Valentin:

Je n'ai pas du tout l'habitude de faire de la "publicité", et je n'ai pas de relation particulière avec l'auteur, mais je tenais tout de même à dire un mot sur le livre de Christian Valentin, "Mythes et Réalités des Phénomènes Aériens Non Identifié", (couverture ci-contre), réf. [cv2], qui comme son sous-titre l'indique, traite des cas alsaciens.

Je pense que les ufologues Alsaciens et généralement les personnes intéressés par la question des OVNIS, ou par l'histoire de l'Alsace, ma région, aimeraient ce livre.

Le livre de Christian Valentin, de 144 pages, est sobre mais bien présenté, sans parti pris, richement documenté et illustré, et c'est là le premier ouvrage sur papier traitant spécifiquement des récits d'observations alsaciennes. (Il en a bien eu un autre quelques années auparavant, mais il recopiait purement et simplement, sans les citer comme sources, des portions de mon site web, particulièrement les cas Alsaciens que j'avais traités quasi-exhaustivement dans mon catalogue des OVNIS en France en 1954, et d'un autre site web, les explications triviales que je proposais ou indiquais quand il y avait lieu y étant presque systématiquement tues!)

L'auteur ne s'attache pas à prouver ou réfuter la possibilités de visites extraterrestres ou autre explication dite "extraordinaire", il propose plutôt une revue chronologiquement ordonnée des affaires d'OVNIS en Alsace, partant des origine et s'arrêtant à 1980, se basant sur des sources ufologiques connues, sur des articles de la presse régionale et sur des cas moins connus voir inédits qu'il a recueillir directement. Ses propres commentaires sont en une couleur distincte, les références de ses sources sont toujours données. Un beau travail dans mon opinion!

L'auteur a actuellement un blog, où il indique quelles librairies de la région disposent de l'ouvrage, voir: christian.valentin.overblog.com

Pour ce cas, je veux dire que Christian Valentin ne fait aucune commentaire qui suggérerait que pour lui ce serait une soucoupe volante plutôt qu'un météore; ce n'est pas le propos de son livre ni son propos sur le cas.

Car évidemment, et comme le mentionne le journal, il y a toutes les raisons de penser que ce que ces gens ont vu était un météore et non une soucoupe volante.

A gauche:

Le point vert est le Markstein, commune d'Oderen, où se trouvaient les deux mulhousiens (47.924 N, 7.030 E).

Le point rouge est la ville de Thann vers laquelle allait la jeune fille (47.809 N 7.100 E).

Le point bleu est le lac Bleu au sud-est de Masevaux ou se trouvait le quatrième témoin (47.761 N 7.00 E)

Du Markstein au lac Bleu, il y a 18 kilomètres.

Evaluation:

Probable météore.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 7 avril 2014 Création, [la1], [cv2].
1.0 Patrick Gross 7 avril 2014 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 avril 2014.