Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Tokyo, Japon, le 26 avril 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1945-04-26-TOKYO-1

Résumé:

Le rapport de renseignement autrefois classé «secret» du XXI Bomber Command des U.S. Army Air Forces sur les raids aériens de B-29 du 26 avril 1945 au-dessus de Tokyo, au Japon, a été rapporté dans la section habituelle «Défense aérienne japonaise» du rapport, dans une sous-section moins habituelle intitulée «Boules de Feu»:

«Boule de feu vue pour la première fois à cinq heures [élévation relative], à environ 300 mètres derrière le B-29. Autant qu'on puisse le déterminer, la boule de feu avait à peu près la taille d'un ballon de basket. Lors d'une action d'évitement prise sous forme de virages, la boule de feu tournait à l'intérieur du B-29 et continuait à le suivre. Il est apparu que chaque fois que le B-29 effectuait un virage, la boule de feu prenait du retard, mais immédiatement, elle rattrapait la distance perdue. Le B-29 a perdu de l'altitude, descendant à 6 000 pieds afin de gagner de la vitesse et a finalement rebroussé chemin vers la côte. On a estimé que la boule de feu a suivi pendant environ cinq ou six minutes.»

Données:

Données temporelles:

Date: 26 avril 1945
Heure: ?
Durée: 5 ou 6 minutes.
Date du premier rapport connu: 26 avril 1945
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: Japon
Département/état: Kanto
Commune ou lieu: Tokyo

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1 ou plus.
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport d'opérations militaires.
Conditions d'éclairage: Probable nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Suit malgré les manœuvres d'évitement.
Actions témoins: Plusieurs manœuvres d'évitement.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Non identifié.

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1 ou plus.
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: ?
Armé / non armé: Armé, 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.
Fiabilité 1-3: 1
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: ?

Sources:

[Ref. aaf1:] U.S. ARMY AIR FORCES:

Le rapport autrefois «secret» du Renseignement du XXIst Bomber Command, de l'armée de l'air américaine sur les raids aériens de B-29s du 26 avril 1945 au-dessus de Tokyo, au Japon, rapportait:

Scan.

«Boule de feu vue pour la première fois à cinq heures, à environ 300 mètres derrière le B-29. Autant qu'on puisse le déterminer, la boule de feu avait à peu près la taille d'un ballon de basket. Lors d'une action d'évitement prise sous forme de virages, la boule de feu tournait à l'intérieur du B-29 et continuait à le suivre. Il est apparu que chaque fois que le B-29 effectuait un virage, la boule de feu prenait du retard, mais immédiatement, elle rattrapait la distance perdue. Le B-29 a perdu de l'altitude, descendant à 6 000 pieds afin de gagner de la vitesse et a finalement rebroussé chemin vers la côte. On a estimé que la boule de feu a suivi pendant environ cinq ou six minutes.

Ceci était apparu dans l'habituelle section «Défense aérienne japonaise» du rapport, dans une sous-section moins habituelle intitulée «Boules de Feu».

Informations aéronef(s):

Le Boeing B-29 «Superfortress» était le bombardier le plus lourd des U.S. Army Air Forces, utilisé dans les opérations à partir du 8 mai 1944. Sa vitesse maximale était de 574 km/h.

Son armement défensif était de 12 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

B-29.

Discussion:

Carte.

Le rapport semble peu impressionnant si l'on n'y réfléchit pas.

Ainsi, tout ce que «fait» l'OVNI supposé semble possible à n'importe quel avion. Mais:

D'un autre côté, je ne me sens pas vraiment convaincu, en considérant l'incident comme s'il était isolé, qu'il aurait impliqué un engin extraterrestre.

Evaluation:

Non identifié.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 14 juin 2024 Création, [aaf1].
1.0 Patrick Gross 14 juin 2024 Première publication.

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 juin 2024.