Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Japon, en Chine ou dans le Pacifique, entre 1937 et 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1940-00-00-JAPAN-6

Résumé:

Dans les années 2000 - 2020, l'image ci-dessous est diffusée sur le Web, le plus souvent sans aucune explication mais en illustration d'articles sur les «Foo-Fighters» de la Deuxième Guerre mondiale, parfois avec la mention qu'elle provient du Japon, parfois avec des doutes quant à son authenticité ou la nature de ce qu'elle montre:

Scan.

Pour moi, ces «OVNIS» ne sont que des taches faites sur le papier photo au moment du développement, quelqu'un ayant essayé de les essuyer.

Données:

Données temporelles:

Date: Entre 1937 et 1945
Heure: Jour.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: Années 1970.
Délai de rapport: Immédiat, décennies.

Données géographiques:

Pays:
Département/état:
Commune ou lieu: Japon, ou Chine ou dans le Pacifique

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: ?
Nombre de témoins connus: 0
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Le Web.
Conditions d'éclairage: Jour.
OVNI observé: ?
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Actions OVNI: ?
Actions témoins: ?
Photographies: Oui.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [ ] Visuel:
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[X] Photo: 1.
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: DD
Armé / non armé: Armé, 2 mitrailleuses de 7,7 mm.
Fiabilité 1-3: 1
Etrangeté 1-3: 1
ACUFO: Taches sur photographies.

Sources:

[Ref. www1:] ON THE WEB:

Scan.

Cette photo n'a jamais de légende pertinente; elle apparaît sur le Web dans les années 2010 - 2020, principalement sur les réseaux sociaux, avec des titres affirmant qu'il s'agit d'une photo de «Foo-Fighters».

Une des publications a cette légende insensée: «De nombreux pilotes américains ont mentionné les Foo Fighters dans leurs livres sur la Seconde Guerre mondiale».

[Ref. gfn1:] WEBSITE "GREY FALCON":

Scan.

La légende de cette image dit:

Cette photo représente un chasseur japonais de la Seconde Guerre mondiale, peut-être une première version du Zero, avec un train d'atterrissage non rétractable. La photo est visible depuis les années 1960. Les points derrière l'avion sont de supposés OVNIS.

[Ref. gfz1:] GILLES FERNANDEZ:

Scan.

On notera que des formats de ces photographies sont «bâtards» (c'est à dire qu'ils ne sont pas des formats photographiques standards). De possibles recadrages auraient donc pu être effectués afin de rendre plus bluffant l'effet escompté (consciemment ou non) sur les photos originales.

Par exemple, la septième photo paraît intéressante, mais il est clair qu'il ne s'agit pas d'un original, puisqu'une «flèche» a été rajoutée (les points noirs aussi ?). Je serais curieux d'avoir l'originale, savoir si elle a été recadrée ou non, car, comme suggéré ailleurs, il pourrait s'agir d'avions en formation de combat ou de navigation («points noirs») avec leurs traînées de condensation. Il est dommage de ne pas pouvoir voir ou savoir (que la photo ait été recadrée ou non) si l'avion en premier plan produisait ou non une traînée. En fait, cette hypothèse n'était pas la bonne, voir après.

[Photo.]

Oui, contrairement à l'idée reçue, les avions à moteurs atmosphériques comme ceux de la WWII peuvent produire eux-aussi des traînées de condensation ou de fumée à l'instar des «jets» modernes (à moteurs à réaction).

Scan.

Ajout 24/01/2015:

En fait, cette hypothèse d'avions en formation et leurs traînées n'est pas la bonne.

A la suite de la publication de cet article, Wim van Utrecht m'a contacté concernant cette photo. Il me fournit la photo «en couleurs» glanée parmi les documents que Marc Hallet a mis à sa disposition, sans toutefois se rappeler d'où elle provient (sans doute provenant d'un magazine ou livre il y a plus de vingt ans). On voit bien qu'il y a une «boule» devant l'avion avec une traînée, il ne peut donc s'agir d'avions en formation avec leurs traînées de condensation:

[Photo.]

Avec ce scan, une autre capture m'a été jointe, dont la source est FRITSCHE, Kurt, Das grosse Foto Fehler Buch, VEB Fotokinoverslag, Leipzig, Germany, 1969, p. 114. et elle est causée par un défaut photographique bien identifié, lui:

[Photo.]

Marques du dispositif d'entrainement de la pellicule sur la bande du négatif (dues, par exemple, au mauvais fonctionnement lors du rembobinage manuel de la pellicule argentique).

Notons qu'il s'agit d'un négatif: en positif, les boule[s] seraient «noires» et les «traînées» seraient «blanches» comme sur notre photographie de «foo-fighters» (et les suivantes), sauf la seconde à droite, où les «traînées» seraient «noires» comme «les boules». Ce défaut est imputable à des trous dans le négatif, et les traînées qui en résultent (developer surging through the holes). Ce type de défaut est communément appelé surge marks. La similitude avec les «objets» de la photo de «foo-fighter» est troublante, voire évidente...

[Ref. jsn1:] JEAN-CLAUDE SIDOUN:

Cet auteur publie une version retaillée de l'image (ci-desous), et dit qu'il s'agit de «Boules opaques volant en ligne droite tout près d'un avion de resonnaissance alié en mai 1945», et donne comme source les «Archives Nationales Amricaines, Washington D.C.»

Scan.

Informations aéronef(s):

L'avion sur l'image n'est pas «peut-être une première version du Zero» comme le déclare [gfn1], mais un chasseur Nakajima Ki-27 «Type 97», dont le nom de code allié était «Nate» (photo ci-dessous). C'était le principal avion de chasse utilisé par l'armée de l'air impériale japonaise jusqu'en 1940. Il opérait principalement sur les théâtres de Chine, de Mongolie, de Birmanie et d'Inde.

Scan.

Le premier vol a eu lieu en octobre 1936, il est entré en service en 1937. Bien qu'obsolète à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il était toujours utilisé alors que le nombre de chasseurs japonais modernes diminuait.

Il était normalement armé de 2 mitrailleuses de 7,7 mm Type 89, et sur les versions ultérieures de 2 mitrailleuses Ho-103 de 12,7 mm.

Discussion:

Il n'était pas absurde à priori d'envisager que les prétendus «OVNIS» de cette image soient des traces de mécanisme d'entraînement du négatif.

Mais je ne pense pas que ce soit la bonne explication car la distance entre les supposées marques n'est pas constante.

Tout d'abord, en comptant les pixels sur un agrandissement, j'observe que la distance entre la trace 1 et la 2 apparaît comme la moitié de la distance entre la trace 2 et la trace 3 - de haut en bas.

Il y a également un décalage des axes entre les traces 1 et 2 et les traces 3 et 4. Il y a également le fait que c'est la trace 3 qui est la moins marquée alors que puisqu'il n'y a que 4 traces, le contact aurait été le moins marqué sur les traces 1 et/ou 4, aux extrémités du contact.

Comme cela est arrivé pour d'autres photos OVNIS (exemple), je pense plutôt que les 4 traces se sont produites non pas sur le négatif mais sur le papier photo juste après le bain de développement. Sorti du bain, le papier aurait reçu quatre gouttes d'un liquide quelconque. Les traînées sont simplement dûes à une tentative d'essuyer ces gouttes, résultant en un effacement de la coloration de la photo, montrant le fond blanc du papier, ceci avant le bain de fixation.

«Surge marks» n'est pas la terminologie appropriée: cela fait référence à une agitation excessive du film par le développeur de sorte que le bromure «déferle» («surges») à travers les trous de pignon du film, et provoque des «lignes» commençant au niveau des trous de pignon. Bien entendu, elles se trouvent toujours sur les bords du film là où se trouvent les trous des pignons, jamais au milieu de l'image. Exemple ci-dessous:

Scan.

Comme pour les autres photos de «foo-fighters» allégué près d'avions japonais de la seconde guerre mondiale, il semble probable qu'elle aussi provienne d'une publication d'un groupe japonais de passionnés d'OVNIS et d'extraterrestres, la «Cosmic Brotherhood Association» (C.B.A).

Selon l'ufologue américain Jan Aldrich, un ufologue japonais connaissant ces photos, Jun-Tchi Takanashi, avait indiqué que toutes les photographies de «Foo-Fighters» de la C.B.A. étaient «fausses», «sans origine ni pedigree.»

Evaluation:

Taches sur photographies.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 21 avril 2024 Création, [www1], [gfn1], [gfz1].
1.0 Patrick Gross 21 avril 2024 Première publication.
1.1 Patrick Gross 10 juin 2024 Addition [jsn1].

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 juin 2024.