France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Fin septembre 1954, Albias, Tarn-et-Garonne:

Référence pour ce cas: Fin-sep-54-Albias. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

L'ufologue Alain Gamard aurait rapporté qu'en fin de septembre 1954, vers minuit à Albias dans le Tarn-et-Garonne, Jean Dumons roulait en voiture quand ses phares se sont soudainement éteints.

Il a alors vu dans un pré voisin un engin rond et haut d'une envergure de 2.50 à 3 mètres posé sur des supports, et remarqué trois êtres à proximité.

Il a observé cela pendant deux minutes puis l'objet s'est élevé verticalement, a pris une trajectoire horizontale et a rapidement disparu de la vue.

Rapports:

[Ref. ezr1:] ERIC ZURCHER:

L'ufologue Eric Zurcher a constitué un petit catalogue d'une trentaine de cas français inédits, parmi lesquels celui-ci:

040. Fin 09.54. Albias 182) Mr X...

Vers minuit, le témoin qui roulait en voiture vit ses phares s'éteindre. Dans un pré se trouvait un engin haut et rond, de 2 m 50 à 3 m d'envergure, posé sur pieds. 3 êtres se trouvaient à côté. Après 2 mn d'observation l'objet s'éleva à la verticale, puis prit une trajectoire horizontale et disparut.

Source: Enquête de Cerquel l'honor de Cos. Communication A. Gamard.

[Ref. mft1:] MICHEL FIGUET:

Cet ufologue a noté:

CAS Nr CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
90 CE3 fin 09 1954 24.00 Albias 82350 C3 O-RS, EZ, LDLN 195

[Ref. jsr1:] JEAN SIDER:

Jean Sider indique qu'en fin de septembre 1954, vers minuit à Albias dans le Tarn-et-Garonne, Jean Dumons roulait en voiture quand ses phares se sont soudainement éteints. Il a alors vu dans un pré voisin un engin rond et haut d'une envergure de 2.50 à 3 mètres posé sur des supports, et remarqué trois êtres à proximité.

Il a observé cela pendant deux minutes puis l'objet s'est élevé verticalement, a pris une trajectoire horizontale et a rapidement disparu.

Jean Sider indique que la source est LDLN n°195 de mai 1980 page 26 et le fichier d'Alain Gamard.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3860: 1954/09/28 23:50 2 1:27:00 E 44:05:00 N 3323 WEU FRN T&G 8:6

ALBIAS,FR:1/VOITURE:3M SCP sur JAMBES/FUIT:3 PERs DEHORD/2 min:^^+>> HZNTL:/LDLNN°195

RefN°217 Jean SIDER: Le DOSSIER 1954 (2 vol.) Page No. 173 : ROUTE+RAILS

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

28 septembre

[...]

1954 - A 23:45 à Albias, département de Tarn et Garonne, France, un disque de trois mètres de largeur a été vu reposant sur trois jambes dans un champ par un témoin unique. Trois êtres ont été vus en dehors de l'engin pendant deux minutes. Quand ils ont de nouveau embarqué dans l'OVNI, il s'est élevé verticalement vers le haut dans l'air, et a alors filé au loin horizontalement à grande vitesse. (Sources: Larry Hatch, U computer database, case #3661, citant J. Sider, p. 173).

[Ref. ars1:] ALBERT ROSALES:

92.
Lieu. Albias, France
Date: Octobre 1954
Heure: nuit

Le témoin observe un objet sphérique atterrir silencieusement sur un trépied ressemblant à un train d'atterrissage. Trois petits humanoïdes sont brièvement se déplaçant autour de l'objet. L'OVNI s'élève alors verticalement et prend une trajectoire horizontale, disparaissant rapidement de la vue.

HC addendum
Source: Michel Figuet
Type: C

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Tarn et Garonne à Albias en septembre 1954 à 00:00 heures, à la fin du mois, "le témoin est en voiture quand les phares s'éteignent. Il observe alors dans un prè [sic] un objet haut et rond de 2m50 à 3 m de diamètre posé sur des pieds. Trois êtres se trouvent à côté. Après 2mn d'observation l'objet s'élève à la verticale, puis prend une trajectoire horizontale et disparaît."

Luc Chastan indique que les sources sont "Lumières dans la Nuit numéro 195" et "Les apparitions d'humanoïdes par Zurcher Erich ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 28 septembre 1954 à 23:50 à Albias, France, "disque de 3m sur des jambes dans champ. trois êtres dehors pendant deux minutes. Ils réembarquent, l'OVNI s'élève, file se déplaçant rapidement horizontalement."

Et: "A 23:45 à Albias, département de Tarn-Garonne, France, un disque de trois mètres de largeur était vu posé sur des jambes dans un champ par un témoin unique. Trois êtres ont été vus en dehors de l'engin pendant deux minutes. Quand ils ont réembarqué l'OVNI s'est élevé verticalement vers le haut dans l'air, a alors filé loin horizontalement à grande vitesse."

Et: "Rencontre rapprochée avec un engin non identifié et ses occupants. Un disque, d'environ 10 pieds de large, a été observé par un témoin sur une route pendant deux minutes. Trois êtres ont été vus."

La source est indiquée comme "Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002."

[Ref. uda2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique qu'en octobre 1954 à 21:00 à Albias, France, "Le témoin observe un objet sphérique atterrir silencieusement sur un train d'atterrissage comme un trépied. Trois petits humanoïdes sont brièvement vus se déplaçant autour de l'objet. L'OVNI s'élève alors verticalement et prend une trajectoire horizontale disparaissant rapidement de la vue."

La source [Albert Rosales] apparaît comme un lien brisé.

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON:

3 septembre 1954 (date approximative), 2355hrs.

ALBIAS (TARN-ET-GARONNE : FRANCE)

Jean Dumont était au volant de sa voiture quand ses phares se sont éteintes, et il vit, dans un champ, un objet rond haut avec trois hommes. L'objet a décollé verticalement à l'est. L'observation a duré deux minutes. L'esquisse des témoins montre un objet conique avec deux points à mi-hauteur de la surface.

Alain Gamard citant Gerard Barthel citant Enquête Cuquel [sic] L’Honor de Cas [sic] fichiers LDLN.

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Lieu: Albias, Tarn-et-Garonne, France

Date: octobre 1954

Heure: nuit

Le témoin observe un objet sphérique atterrir en silence sur un train d'atterrissage comme un trépied. Trois humanoïdes courts sont brièvement vus se déplaçant autour de l'objet. L'OVNI monte alors verticalement et prend une trajectoire horizontale disparaissant rapidement de la vue.

Source: Michel Figuet

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*28 sep. 1954 - A 23:45 à Albias, département de Tarn et Garonne, France, un disque de trois mètres de largeur a été vu reposant sur trois jambes dans un champ par un témoin unique. Trois êtres ont été vus en dehors de l'engin pendant deux minutes. Quand ils ont de nouveau embarqué dans l'OVNI, il s'est élevé verticalement vers le haut dans l'air, et a alors filé au loin horizontalement à grande vitesse. (Sources: Larry Hatch, U computer database, cas #3661, citant J. Sider, p. 173).

[Ref. jgz1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type à Albias, Tarn-et-Garonne, fin septembre 1954, vers minuit.

Jean Dumons roulait en voiture quand soudain ses phares se sont éteints. Il a vu dans un pré voisin un engin rond et haut, de 2,50 m à 3 m d'envergure, posé sur des "supports". Trois êtres ont été remarqués à proximité. Après deux minutes d'observation, l'objet s'est élevé à la verticale et a disparu rapidement après avoir pris une trajectoire horizontale.

Les sources sont indiquées comme Lumières dans la Nuit, n° 195, mai 1980, page 26.

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

Fin septembre 1954. 2350hrs.

ALBIAS (TARNE ET GARONNE : FRANCE)

Jean Dumons était dehors conduisant lorsque les phares de sa voiture sont tombés en panne. Dans un champ voisin, il a vu une haute machine circulaire, d'environ 2,5-3 m de diamètre, assise sur un train d'atterrissage. Trois êtres étaient à ses côtés. Après 2 minutes, l'objet a décollé verticalement puis s'est éloigné horizontalement

Eric Zurcher dans Lumieres dans le [sic] Nuit 195 p26 citant Alain Gamard citant Cerquel l'honor de Cos de première main

Sider 1997 p173 citant ci-dessus)

Peter Rogerson a enregistré le même cas deux fois:

3 septembre 1954 (date approximative), 2355hrs.

ALBIAS (TARN-ET-GARONNE : FRANCE)

Jean Dumont était au volant de sa voiture quand ses phares se sont éteintes, et il vit, dans un champ, un objet rond haut avec trois hommes. L'objet a décollé verticalement à l'est. L'observation a duré deux minutes. L'esquisse des témoins montre un objet conique avec deux points à mi-hauteur de la surface.

Alain Gamard citant Gerard Barthel citant Enquête Cuquel [sic] L’Honor de Cas [sic] fichiers LDLN.

Explications:

Je vois trois explications envisageables à ce rapport succinct:

  1. Un engin extraterrestre et ses occupants.
  2. Un hélicoptère et ses occupants.
  3. La fameuse farce des journalistes de Samedi Soir.

Je ne peux pas exclure un engin extraterrestre. Mais il n'y en a aucune preuve réellement convaincante. On notera tout de même l'extinction des phares de la voiture du témoin, élément d'étrangeté, certes relatif, mais à ne pas amnésier.

Le "trépied" d'atterrissage semble être une confusion dans les sources secondaires, il n'en est pas question initialement puisque l'on parle seulement d'un support d'atterrissage sans indiquer qu'il aurait eu trois pieds.

C'est regrettable puisque ceci aurait pu permettre de discriminer entre les deux autres explications que j'envisage.

L'hélicoptère est évidemment possible. On ne nous indique d'ailleurs même pas si la chose avait fait du bruit ou pas.

Quant à l'expérience des journalistes de Samedi Soir, elle était la suivant: se promener dans la région avec une voiture probablement camouflée en soucoupe, se proener autour déguisé en Martien, et fuit à l'approche de "témoins".

On objectera évidemment que la voiture des journalistes n'aurait pas pu s'envoler; ceci favorise l'explication par un hélicoptère. Mais je dois tout de même noter que les journalistes lançaient des feux de Bengale pour faire croire au départ de leur "soucoupe", et qu'à l'occasion, cela a bien été interprété comme cela par des témoins. Ici, je ne suis pas trop convaincu de cette possibilité, puisque "l'engin" aurait décollé verticalement et serait parti horizontalement. De plus, les journalistes farceurs étaient deux, pas trois. C'est pourquoi je pense que la moins mauvaise explication, bien que non prouvée, serait celle de l'hélicoptère.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Albias, Tarn-et-Garonne, voiture, phares, panne, engin, rond, pré, dimension, atterrissage, pieds, occupants, vertical, horizontal, anonyme, nuit

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 27 août 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 11 juin 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lcn1], [uda1], [uda2].
1.1 Patrick Gross 13 août 2013 Addition [prn1].
1.2 Patrick Gross 7 octobre 2014 Addition [tai1].
1.3 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [nip1].
1.4 Patrick Gross 21 décembre 2016 Additions [jgz1], Résumé.
1.5 Patrick Gross 5 février 2019 Additions [mft1], [lhh1], [prn2]. Explications changées, étaient "Visiteurs extraterrestres ou hélicoptère. Voir ici."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 février 2019.