France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Octobre ou novembre 1954, Beuzeville-la-Guérard, Seine-Maritime:

Référence pour ce cas: Oct-Nov-54-Beuzeville-la-Guérard. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

L'ufologue local Christian Soudet a rédigé un rapport d'enquête pour ce cas dans le magazine Lumières Dans La Nuit N° 259-260 de janvier - février 1986.

Les témoins étaient Mme Micheline Deschamps, avec laquelle Christian Soudet a eu un entretien le 04 septembre 1984, sa mère décédée depuis, et des voisins décédés depuis.

Le cas a eu lieu en octobre ou novembre 1954, à la nuit tombante aux environs de 19:30. Le ciel était dégagé et il n'y avait pas de vent.

Le lieu est à Beuzeville-la-Guérard en direction de Thiouville, dans une côte au lieu-dit "Les arbres hauts" sur la Route Départementale 50.

Phénomène observé: Observation d'un objet en forme de cône d'apparence métallique avec au-dessus des lumières vives, mouvantes.

Le témoin a déclaré: "Nous revenions ma mère et moi, de faire des achats à Ourville-en-Caux et nous nous dirigions vers Thiouville. Nous montions une côte à pied en tenant nos bicyclettes à la main. Soudain notre attention fut attirée par une lumière vive sur le côté gauche. La lumière était violente et semblait faire des à-coups. Elle éclairait le dessous d'un objet d'apparence métallique terne (Pantone 410 U). Je ne voyais pas le haut de l'objet qui était caché par le feuillage des arbres. L'objet émettait une lumière violente ainsi qu'un sifflement aigu et gênant."

"L'objet s'est déplacé parallèlement à nous et est sorti du rideau d'arbres, nous l'observions maintenant entièrement. Il avait la forme d'un abat-jour; et il a pris la direction de Cliponville assez rapidement, nous distinguions alors dans le ciel une masse sombre avec des lumières. Il s'est éloigné et nous n'avons plus vu qu'un point lumineux puis plus rien. Nous sommes remontés sur notre bicyclette en nous empressant de rentrer, nous n'avions nullement envie de revoir l'objet."

Christian Soudet notait que l'objet se déplaçait très rapidement à une vitesse régulière que Mme Deschamps ne pouvait pas évaluer, qui était direction Nord-Sud. L'objet était de la taille d'une automobile, se trouvait environ à six mètres du sol et à dix mètres des témoins qui n'ont rien ressenti physiquement durant l'observation d'environ cinq minutes.

Christian Soudet notait que M. et Mme Deschamps étaient des gens très sympathiques avec lesquels il avait fait connaissance le 3 mai 1984 à Fécamp lors de la conférence de J.-C. Bourret.

Il publiait deux croquis de l'objet, visibles plus bas dans ce dossier.

Rapports:

[Ref. cs1:] CHRISTIAN SOUDET:

L'ufologue Christian Soudet a rédigé le rapport suivant:

Témoins: Mme Deschamps Micheline, sa mère (décédée), des voisins (décédés).

Date: octobre-novembre 1954.

Heure: nuit tombante, environ 19 h 30.

Météo: ciel dégagé, pas de vent.

Lieu: Beuzeville-la-Guérard en direction de Thiouville, dans une côte au lieu dit "Les arbres hauts". Départementale n° 50. Michelin n° 52.

Phénomène observé: Observation d'un objet en forme de cône d'apparence métallique avec au-dessus des lumières vives, mouvantes.

Récit du témoin:

(Entretien le 04-09-84). Nous revenions ma mère et moi, de faire des achats à Ourville-en-Caux et nous nous dirigions vers Thiouville. Nous montions une côte à pied en tenant nos bicyclettes à la main. Soudain notre attention fut attirée par une lumière vive sur le côté gauche. La lumière était violente et semblait faire des à-coups. Elle éclairait le dessous d'un objet d'apparence métallique terne (Pantone 410 U). Je ne voyais pas le haut de l'objet qui était caché par le feuillage des arbres. L'objet émettait une lumière violente ainsi qu'un sifflement aigu et gênant.

L'objet s'est déplacé parallèlement à nous et est sorti du rideau d'arbres, nous l'observions maintenant entièrement. Il avait la forme d'un abat-jour; et il a pris la direction de Cliponville assez rapidement, nous distinguions alors dans le ciel une masse sombre avec des lumières. Il s'est éloigné et nous n'avons plus vu qu'un point lumineux puis plus rien. Nous sommes remontés sur notre bicyclette en nous empressant de rentrer, nous n'avions nullement envie de revoir l'objet.

Notes de l'enquêteur:

M. et Mme Deschamps sont des gens très sympathiques dont nous avons fait connaissance le 03-05-84 à Fécamp lors de la conférence de J.-C. Bourret.

Quelques précisions:

  • l'objet se déplaçait très rapidement à une vitesse régulière qu'elle ne peut évaluer (direction Nord-Sud);
  • il était de la taille d'une automobile;
  • il se trouvait environ à six mètres du sol et à dix mètres des témoins;
  • les témoins n'ont rien ressenti physiquement;
  • l'observation a duré environ cinq minutes.

Croquis des témoins:

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4326: 1954/11/00 19:30 1 0:37:00 E 49:43:00 N 3213 WEU FRN SMR 7:7

BEUZEVILLE-la-GUERARD,FR:2 OBS:3M TOUPIE SOUCOUPE SE CHACHE/ARBRES/6M alt 6M distance:S'EN VA+>>S

RefN°194 LUMIERES dans la NUIT.(LDLN France) Numéro No. 260 : ROUTE+RAILS

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans la Seine Maritime à "Beuzeville la Guerard en octobre 1954" à 19:30 heures, "Une femme et sa fille reviennent en bicyclette de faire des courses à Ourville en Caux. Elle[s] roulent en direction de Thiouville et se trouvent dans une côte au lieu-dit "les Arbres Hauts" sur la D50. Elles sont descendues de vélo pour monter la côte quand elles observent sur leur gauche une vive lumière. La lumière est violente et semble faire des à-coups. Elle provenait de dessous un objet d'apparence métallique terne dont le haut était caché par le feuillage des arbres. L'objet émettait aussi un sifflement aigu. L'objet s'est déplacé à une vitesse régulière mais rapide et ainsi est sorti de derrière les arbres. Il était en forme de cône, de la taille d'une automobile évoluant à six mètres du sol et à une dizaine de mètres des témoins. L'objet est parti rapidement en direction de Cliponville. Durée totale de l'observation 5 minutes."

La source est indiquée comme "Lumières dans la Nuit numéro 259/260".

Explications:

Je n'ai pas de certitudes sur cette observation, mais il y a la possibilité que cela ait été un hélicoptère; du moins la forme globale et le bruit permettent de le penser.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Beuzeville-la-Guérard, Seine-Maritime, objet, métallique, atterrissage, lumière, lumineux, bicyclette, terne, bruit, sifflement, rapide, sombre, nuit, durée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 1 mai 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 2 juin 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lc1].
1.1 Patrick Gross 6 décembre 2018 Additions [lh1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherché."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 décembre 2018.