France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Juin-juillet 1954, Incarville, Eure:

Référence pour ce cas: juin-juil-54-Incarville. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Des enquêteurs LDLN, Mr. Cocagne et Mr. Tougeron, rapportaient dans les années 1970 une observation par Mr. Boudier, 40 ans, habitant Incarville, qui avait eu lieu en juin ou juillet 1954 entre 22:30 et 23:00.

A cette époque, M. Boudier avait une vingtaine d'années. Le soir en question, il allait comme tous les jours faire un tour du côté de la maison de son futur beau-père, alors qu'il faisait doux et que le ciel était étoilé.

Il avait pris le petit sentier qui passe derrière la maison et débouchait sur le chemin d'entrée en passant par le petit pont sous lequel passe le ruisseau de déversement à la rivière de la source d'eau chaude qui provient d'un puits de prospection de pétrole foré en 1933 et d'une profondeur de 900 m, qui sort en pression (genre de puits artésien, liquide chaud et légèrement gluant et gris). Au repos cette eau redevenait claire avec un léger dépôt que l'on retrouvai d'ailleurs déposé sur les bords de deux petites mares et dans le lit du ruisseau en contrebas.

En arrivant de l'autre côté du pont et en tournant à droite vers l'Eure, il a aperçu devant lui ce qu'il a d'abord pris pour le phare d'un important véhicule. Les secondes passant, il s'est avancé, et étonné de n'entendre aucun bruit, il s'est arrêté et s'est aperçu avec stupeur que c'était une sphère lumineuse rouge orangé, silencieuse, éblouissante, d'un diamètre apparent de 40 cm, qui avançait au pas sur le chemin à hauteur d'homme soit 1,30 à 1,50 m.

Il a hésité cat il a pris peur, a fait une légère course en arrière, a retraversé le pont et s'est caché dans la haie bordant la source. En se retournant, il a vu la boule arriver à la hauteur du pont à 30 mètres de lui. Elle était sphérique, éblouissante et ne faisait aucun bruit. Elle s'éloignait et disparaissait de son angle de vision; il s'est alors ressaisi, la curiosité prenant le pas sur la peur, et a avancé à nouveau jusqu'au milieu du pont.

La chose, pendant ce temps, avait dépassé la source d'environ 5 mètres, et elle a tout à coup elle brusquement changé de direction à angle droit, sans gain ou perte de luminosité, passant par-dessus la clôture de l'herbage et continuant sur cette nouvelle trajectoire sans se presser.

Mr. Boudier l'a regardé s'en aller, et l'a perdue de vue au loin.

Les enquêteurs précisent que la source chaude, d'environ 22°, possèderait du soufre, dans le temps les gens venaient prendre des bains. Le témoin n'avait ressenti aucun trouble de la vue ni picotements, ni trouble du sommeil.

Mr. Boudier travaillait depuis longtemps comme chauffeur dans l'entreprise où Mr. Cocagne est mécanicien diéséliste, et ils se connaissent depuis très longtemps.

Rapports:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Incarville (Eure)

Témoin: M. Boudier, 40 ans, habitant Incarville (27).

Date et lieu: Juin-juillet 1954 entre 22:30 et 23:00.

Sphère: Rouge orangé, éblouissante, diamètre apparent 40 cm.

Apparition: (instant où le témoin a vu la Chose) au bout du chemin presque sur l'Eure à 300 m.

Disparition: Perdue de vue au loin: normalement.

Changement de direction: A l'équerre, sans gain ou perte de luminosité.

Hauteur: 1,20 à 1,30 m: passe au-dessus de la clôture de l'herbage en trajectoire horizontale.

Bruit: Aucun.

Distance: La plus rapprochée du témoin, 30 m.

Source: Chaude, environ 22°, possèderait du soufre (dans le temps les gens venaient prendre des bains).

Failles: Celles qui passent sous Rouen et se dirigent sous les Andelys (à voir de plus près).

Environs: Carrières en exploitation: on trouve des blocs de sels minéraux, passes de cailloux noirs, coquillages fossiles (oursins, etc.), dents de mammouths, ancien centre d'élevage et de transit de chevaux au temps des Gaulois.

Le témoin n'a ressenti aucun trouble: vue, picotements, sommeil.

Rappel: Dans la région en 1954: Duclair - Hennezis - Acquigny - Vernon, mais qui se situent sur une période de deux à trois mois après.

Enquêteurs: M. Cocagne, no 1460, 40, rue du Général-de-Gaulle, 27100 Le Vaudreuil - M. Tougeron, no 257, 57, rue Etienne-Dolet, 92240 Malakoff.

RAPPORT D'OBSERVATION

Cette observation a eu lieu à Incarville (Eure) vers juin-juillet 1954. Le témoin, M. Boudier, chauffeur, âgé maintenant de 40 ans, travaille dans la même entreprise où M. Cocagne est mécanicien dieseliste, ils se connaissent depuis très longtemps.

J'ai personnellement vu M. Boudier, celui-ci n'a manifesté aucune réticence à reparler de son aventure, cela lui a paru plus facile à raconter qu'en 1954.

A cette époque, M. Boudier avait une vingtaine d'années, ce soir-là il allait comme tous les jours faire un tour du côté de la maison de son futur beau-père... il faisait doux et le ciel était étoilé, il avait pris le petit sentier qui passe derrière la maison et débouche sur le chemin d'entrée en passant par le petit pont sous lequel passe le ruisseau de déversement à la rivière de la source d'eau chaude qui provient d'un puits de prospection de pétrole foré en 1933 et d'une profondeur de 900 m et qui sort en pression (genre de puits artésien, liquide chaud et légèrement gluant et gris), au repos cette eau redevient claire avec un léger dépôt que l'on retrouve d'ailleurs déposé sur les bords de deux petites mares et dans le lit du ruisseau en contrebas.

En arrivant de l'autre côté du pont et en tournant à droite vers l'Eure, il aperçut devant lui ce qu'il croyait être au premier abord le phare d'un important véhicule. Les secondes passant, il avança, puis étonné de n'entendre aucun bruit, il s'arrêta et s'aperçut avec stupeur que c'était une sphère lumineuse qui avançait au pas sur le chemin à hauteur d'homme (1,30 - 1,50 m), hésitation, peur, une légère course en arrière, il retraversa le pont et se cacha dans la haie bordant la source, se retournant il vit la boule arriver à la hauteur du pont à 30 m de lui, elle était sphérique, éblouissante et ne faisait aucun bruit. La chose s'éloignant et disparaissant de son angle de vision, M. Boudier se ressaisit, et la curiosité prenant le pas sur la peur, il avança à nouveau et arriva au milieu du pont, la chose, pendant ce temps, avait dépassé la source d'environ 5 m, tout à coup elle fit un brusque changement de direction à l'équerre, passant par-dessus la clôture de l'herbage et continuant sur cette nouvelle trajectoire sans se presser. Le témoin la regarda s'en aller et la perdit de vue au loin.

[Ref. ldl2:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Date: Juin-Juillet 1954

Heure: 23 heures

Lieu: INCARVILLE

Type: 2a

Nom: Mr BOUDIER, 20 ans

Direction de l'observation: Est

Sens du déplacement: Est-Nord

Distance témoin-observation: 30 m

Forme: sphère

Couleur: rouge orangé

Dimension apparente: 40 cm

Hauteur: 1 m 30

Evolution: trajectoire droite, puis brusque changement à 90°

Environnement: carrière, source d'eau chaude à 220°

Condition météo: ciel étoilé, température douce

Récit bref:

Lors d'une promenade, le témoin voit une sphère lumineuse qui avance le long d'un chemin à 1 m 30 du sol ; elle passe au-dessus de la source d'eau chaude puis, après un changement de direction à 90°, disparaît naturellement de la vue du témoin.

Enquêteurs: Mrs COCAGNE et TOUGERON

Source d'information: le témoin et un camarade de travail de Mr COCAGNE.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans l'Eure à Incarville en juin 1954 à 23:00 heures "Le témoin observe lors d'une promenade vers l'est une sphère lumineuse rouge orangée qui avance le long d'un chemin à 1m30 du sol. Elle passe au-dessus de la source d'eau chaude puis après un virage à 90° disparaît en s'éloignant. (mois incertain juin ou juillet)"

La source est indiquée comme "Lumières dans la Nuit numéro 259/260".

Explications:

Cela a pu avoir été un feu follet.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Incarville, Eure, sphère, lumineux, bas, manoeuvre, proche, rouge, orangé, Boudier, nuit, chemin

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 6 octobre 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 2 mars 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lcn1].
1.1 Patrick Gross 14 juin 2019 Additions [ldl1], [ldl2], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchées."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 juin 2019.