France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Eté 1954, Saint-Priest-Taurion, Haute-Vienne:

Référence pour ce cas: Eté-54-Saint-Priest-Taurion. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

En 1980, l'ufologue Gilles Magne publie son rapport sur une observation en France, dans le département de Haute-Vienne sur la commune de Saint-Priest-Taurion au lieu-dit La Croze, à l'ouest du village de la Basse-Gorce, dont le témoin était Mme Marie-Louise M., née en 1897 décédée en 1977.

Selon le rapport, en été de 1954, par beau temps, ciel clair, bonne luminosité, entre 12:30 et 13:00, elle se faisait sa promenade quotidienne rendue nécessaire à la suite d'une hémiplégie dont elle avait été victime 3 ans plus tôt, la paralysie partielle du côté droit lui laissant tout de même la possibilité de se déplacer et de faire des promenades journalières de 4 à 5 kilomètres.

Elle se trouvait dans un chemin de terre à moins de 500 mètre de sa maison, sur le plateau de métairie de la Croze, à hauteur d'une lisière, en vue du croisement des chemins du Mazeau et de la Croze, quand elle a soudainement vu un objet demi-sphérique aplati, très brillant, posé en limite d'une allée d'épicéas et d'un pré.

Très étonnée par ce qu'elle voyait, elle a décrit à son arrivée à la maison à sa mère que c'était une chose de forme aplatie, mais ronde, "lenticulaire", et très brillante, mais dont elle avait tout de même une couleur dominante rouge avec de l'orange et du jaune, les couleurs s'étalant en bandes juxtaposés. Elle a répété cette description souvent par la suite à Gilles Magne.

L'objet ne touchait pas le sol mais y reposait par l'intermédiaire d'une sorte de trépied. Il pouvait être à 1 m à 1.50 de haut, au ras des sapins, à proximité des branches, sa taille étant comparable à celle d'une grosse voiture. Il se trouvait à une cinquantaine de mètres de Marie-Louise M.

Elle a observé deux êtres occupés à recueillir quelque chose sur le pré alentour.

Stupéfaite, elle n'a pas bougé du bord du chemin et il ne semble pas que les entités l'aient remarquée.

Questionnée plus en détail sur ces "êtres", elle a toujours raconté qu'ils étaient très petits, de 1 mètre ou moins, avec une tête très volumineuse et de couleur gris métallique. L'enquêteur n'a pu déterminer s'ils étaient casqués ou non.

Au bout de quelques minutes, les êtres ont pénétré sous l'OVNI, en emportant des éléments probablement végétaux. L'engin s'est élevé sans bruit, doucement, et en tremblant jusqu'à la cime des épicéas, d'où il est parti très rapidement.

Elle n'a pas eu la curiosité de s'approcher de l'aire d'atterrissage et aucun détail à ce sujet n'a été recueilli.

Rapports:

[Ref. gm1:] GILLES MAGNE:

DONNEES:

Département: Haute-Vienne
Commune: St Priest-Taurion
Lieu-dit: La Croze, Ouest du village de la Basse-Gorce
Témoin: Mme M... Marie-Louise, née en 1897 décédée en 1977
Année: 1954, pendant l'été
Conditions atmosphériques: beau temps, ciel clair, bonne luminosité
Heure de l'observation: entre 12h30 et 13h
Distance au sol, du témoin à l'OVNI: une cinquantaine de mètres

COMPTE-RENDU DE L'OBSERVATION:

Le témoin se livrait à sa promenade quotidienne rendue nécessaire à la suite d'une hémiplégie dont il avait été victime 3 ans plus tôt; cette paralysie partielle du côté droit lui laissait tout de même la possibilité de se mouvoir et de faire des promenades journalières de 4 à 5 kilomètres.

Le jour de l'observation, le témoin se trouvait vers 12h30 dans un chemin de terre à moins de 500 m de la maison, sur le plateau de métairie de la Croze.

Soudain alors qu'il était à hauteur d'une lisière, en vue du croisement des chemins du Mazeau et de la Croze, le témoin vit un objet demisphérique aplati, très brillant posé en limite d'une allée d'épicéas et d'un pré (croix rouge sur Carte IGN 1/25 000; en orange le pré; en vert, les bois). Très étonné par ce qu'il avait vu, le témoin fit à son arrivée à la maison une description à sa mère que je devais lui faire répéter souvent par la suite. Cette chose était de forme aplatie, mais ronde, "lenticulaire", et très brillante, mais on voyait tout de même une couleur dominante rouge avec de l'orange et du jaune aussi, juxtaposés, les couleurs s'étalant en bandes.

L'objet ne touchait pas le sol sur lequel il reposait par l'intermédiaire d'une sorte de trépied. Il pouvait être à 1 m à 1.50 de haut, au ras des sapins, à proximité des branches. Taille comparable à celle d'une grosse voiture.

Le témoin devait observer deux êtres occupés à recueillir alentour quelque chose sur le pré... Mme M., stupéfaite, n'a pas bougé du bord du chemin; il ne semble pas que les entités l'aient remarquée. Questionné plus en détail sur ces "êtres" le témoin a toujours raconté qu'ils étaient très petits, 1 m ou plus ou moins d'un mètre, avec une tête très volumineuse (peut-être étaient-ils casqués? Nous n'avons jamais eu cette précision) et de couleur gris métallique.

Au bout de quelques minutes, les occupants ont pénétré sous l'OVNI, en emportant des éléments probablement végétaux. L'engin s'est élevé sans bruit, doucement, et en tremblant jusqu'à la cime des épicéas. Là il a très vite décroché et disparu très rapidement...

L'observatrice n'a pas eu la curiosité de s'approcher de l'aire d'atterrissage et nous n'avons à ce sujet recueilli aucun détail.

L'endroit où se trouvait l'objet observé est matérialisé par le carré blanc.
Photo G. Magne

Une vue des lieux depuis un point plus éloigné.
Photo G. Magne

Croquis des lieux.
Croquis G. Magne

Le cas a fait l'objet de cette illustration en couverture de LDLN:

[Ref. mf1:] MICHEL FIGUET:

Cet ufologue a noté:

CAS Nr CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
51 CE3 été 1954 12.45 La Basse Gorce 87 NI [= non identifié], F.G., LDLN 196

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'ufologue et auteur Jean Sider propose sa synthèse de l'affaire à partir de l'enquête de G. Magne.

Il indique qu'en été 1954 à une date non connue, vers 12:30, à Saint-Priest-Taurion, La Basse Gorce, en Haute-Vienne, Marie-Louise M. qui a demandé l'anonymat, 57 ans au moment des faits, se promenait à pied. A une croisée de chemins, elle aperçoit un objet brillant, hémisphérique, aplati, posé sur une sorte de trépied au bord d'un bois proche. Elle remarque aussi deux êtres de moins d'un mètre de haut, occupés à cueillir quelque chose alentour sur le pré, qui ont une tête très volumineuse et un corps de couleur gris métallique.

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3679: 1954/08/00 12:30 1 1:24:00 E 45:53:00 N 3213 WEU FRN HVN 8:6

W/La BASSE-GORCE,FR:LENTILLE-SCO/TRIPODE:2 OIDES RASSEMBLENT QUELQUE CHOSE/CHAMP:/r217p160

RefN°194 LUMIERES dans la NUIT.(LDLN France) Numéro No. 196 : PAYS DE FERMES

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

Albert Rosales indique qu'à La Basse Gorce, France, en novembre 1954 près de minuit, une femme a vu un objet de forme lenticulaire aplati qui avait débarqué sur un champ sur un train d'atterrissage qui était comme un trépied.

L'engin portait des bandes juxtaposées brillantes de couleurs jaune, rouge et orange. Deux petits êtres étaient occupés à recueillant des choses de la terre autour de l'objet. Après quelques minutes les êtres ont pénétré sous l'OVNI, qui a doucement décollé en tremblant sans aucun bruit, et a disparu rapidement dans la distance.

Albert Rosales indique Michel Figuet comme source.

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique qu'en août 1954 à 12:30 à l'ouest de La Basse-Gorce, France, "Objet en forme de lentille sur train d'atterrissage tripode. deux humanoïdes recueillent quelque chose du champ."

Et: "Rencontre rapprochée avec un engin non identifié et ses occupants. On a observé un disque à une ferme pendant plus d'une minute. Deux nains ont été vus."

Les sources sont indiquées comme "Lumieres dans la Nuit, Lumieres dans la Nuit; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. jg1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type en été 1954 vers vers 12h30 entre Saint-Priest-Taurion et La Basse Gorce, en Haute-Vienne.

Marie-Louise M., qui a voulu rester anonyme, 57 ans à l'époque, se promenait à pied quand à une croisée de chemins, elle a aperçu un objet brillant hémisphérique aplati, posé sur une sorte de trépied, à la lisière d'un bois proche.

Elle a aussi remarqué deux êtres de moins d'un mètre de haut, occupés à cueillir quelque chose alentour sur le pré.

Ils avaient une tête très volumineuse et leur corps était de couleur gris métallique.

Les sources sont indiquées comme Lumières dans la Nuit n° 196, page 26 (enquête de G. Magne).

[Ref. pr2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

Eté 1954. 1245hrs.

CROZE ST PRIEST-TAURION (HAUTE-VIENNE : FRANCE)

Marie-Louise M (57 ans) était en train de marcher pour sa santé par cette belle journée ensoleillée sur un chemin de terre à moins de 500m de sa maison, à la vue du carrefour de Mazeau-Croze, quand, à la limite d'un pré et d'une avenue d'arbres, elle a vu un objet étrange. Il ressemblait à un disque plat, dégageant une lumière brillante, principalement rouge, à rayures orange et jaune. L'objet, distant de 50 m et de la taille d'une grosse voiture, reposait sur une sorte de trépied qui s'élevait de 1 à 1,5 m au-dessus du sol, près des branches les plus basses. Elle a ensuite vu deux êtres gris, d'environ 1 m de haut, dotés de grandes têtes, ramassant apparemment quelque chose dans le pré. Les êtres ont ensuite été vus sous l'objet, qui s'est ensuite élevé lentement et silencieusement avec un mouvement tremblant jusqu'à la hauteur de cime d'arbres, après quoi il s'est éloigné rapidement.

Patrick Gross URECAT citant enquête par Giles [sic] Mange [sic] publiée 1980

Guy Magne dans Lumieres dans le [sic] Nuit 196 p26 citant sa propre enquête

Evaluation - Il n'est pas du tout clair si Mange s'adresse au témoin (un membre de la famille?) qui est décédé en 1977, il serait intéressant de savoir s'il s'agit ou non d'avant ou après l'incident de Valensole.

Note: La référence de source "Patrick Gross URECAT" est mon dossier tel qu'il apparaît dans mon catalogue des RR3 URECAT; le contenu du dossier est sensiblement le même que pour le dossier de mon catalogue France 1954.

Explications:

La formulation du rapport ne permet pas de savoir si ce sont les occupants entiers qui étaient de couleur grise métallique ou seulement leurs têtes.

Je ne vois pas la moindre cause ordinaire qui pourrait expliquer l'occurrence rapportée. L'engin, vu à cinquante mètres, ne ressemble en rien à un aéronef terrestre, ne manoeuvre pas comme un appareil terrestre, et aucune aéronef terrestre n'est occupé par des gens d'un mètre ou moins, qui en sortiraient pour ramasser des plantes dans un lieu aussi ordinaire. Le témoignage est cependant apparemment tardif et n'a qu'un témoin; on peut noter tout de même que cette dame n'a clairement pas cherché de publicité personnelle.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Saint-Priest-Taurion, Haute-Vienne, La Croze, Basse-Gorce, disque, lenticulaire, brillant, rouge, orange, jaune, bandes, trépied, taille, collecte, ramassage, échantillons, occupants, petits, gris, tête, atterrissage, décollage, rapide

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 27 août 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 21 octobre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Recherche de nouvelles informations, aucune trouvée.
1.1 Patrick Gross 20 mars 2010 Addition [ud1].
1.1 Patrick Gross 18 octobre 2016 Addition [jg1].
1.3 Patrick Gross 18 mai 2019 Additions [mf1], [lh1], [pr2]. Explications changées, àtaient "Non encore recherchée."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 mai 2019.