France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

fin octobre 1954, Le Cateau-Cambrésis, Nord:

Référence pour ce cas: Fin-oct-54-Le Cateau-Cambrésis. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal local L'Eclair du Cambresis, du Cateau-Cambrésis, dans le Nord, racontait le 31 octobre 1954 que "l'autre soir" des gens s'étaient rassemblé dans la rue Auguste-Seydoux pour "contempler curieusement les évolutions d'un cercle lumineux ressemblant à ce que l'on a coutume d'appeler 'soucoupe volante'."

Un militaire en permission envisageait d'alerter la base aérienne d'Espinoy, mais finalement ls gens on vu que la "soucoupe" était faite de ballonnets attachés les uns aux autres, supportant un disque de couleur avec lampes électriques.

Rapports:

[Ref. ecs1:] JOURNAL "L'ECLAIR DU CAMBRESIS":

Scan

SOUCOUPOMANIE

L'autre soir des personnes s'assemblaient dans la rue Auguste-Seydoux pour contempler curieusement les évolutions d'un cercle lumineux ressemblant à ce que l'on a coutume d'appeler "soucoupe volante". Un militaire en permission ne trouva mieux que de parler d'alerter la bas aérienne d'Espinoy!!! qu'est-ce qu'il aurait pris pour son grade même s'il n'était que deuxième classe... enfin nos observateurs finirent par reconnaître qu'il s'agissait de balonnets attachés les uns aux autres, supportant un disque de couleur avec lampes électriques. Tous rirent de l'aventure en devinant l'astuce publicitaire, et convinrent qu'il faut avoir les pieds sur terre avant de songer à apercevoir des Martiens...

Explications:

S'il n'y a pas de doutes à avoir sur la réalité de canulars à base de divers dispositifs durant la vague de 1954 en France, celui-ci me laisse un peu sceptique. Si vraiment les gens regardaient les "évolutions" de l'engin, c'est qu'il volait, voir qu'il effectuait des manoeuvres - ce terme souvent utilisé par les journaux est des plus ambigus.

Je doute fort que même avec des "ballonnets" remplis à l'hydrogène, un farceur ait pu faire s'élever plusieurs "lampes électriques", les piles étaient relativement lourdes à l'époque.

De tels canulars étaient en général monté avec des mini-montgolfières de papiers, les "lanternes thaïlandaises" de l'époque. A Bélesta, les farceurs avaient lancé comme un frisbee une roue de vélo portant des lampes électriques. Mais sans balonnets qui n'auraient que freiné son vol.

Je subodore que "l'engin" ici n'a pas fait "d'évolutions", qu'il était juste suspendu à quelque chose comme un arbre ou un lampadaire, voir même que toute l'histoire soit une invention du journal.

Scan

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Le Cateau-Cambrésis, Nord, cas négatif, farce, ballons, ballonnets, lampes

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 18 mars 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 mars 2020.