France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Début octobre 1954, Toulouse, Haute-Garonne:

Référence pour ce cas: Déb-oct-54-Toulouse. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Un journaliste du Patriote du Sud-Ouest de Toulouse du 9-10 octobre 1954 a gratifié les lecteurs de l'histoire qui suit:

"Un jardinier de notre ville dont la compétence en la matière est unanimement reconnue ne fut pas peu surpris l'autre matin de voir qu'il manquait des choux dans son potager. Le fait s'étant renouvelé il exerça une garde discrète. Quelle ne fut pas sa surprise d'apercevoir tout à coup dans le ciel, des formes bizarres qui se rapprochaient de terre. Pas d'erreur se dit-il, ce sont des soucoupes volantes. Jugez de sa surprise quand ces appareils se posant dans son jardin il en vit surgir des êtres bizarres qui poussaient des cris guturaux et qui se mirent en devoir de cueillir ses choux. Voilà mes voleurs, se dit-il! Les "Martiens" volent mes choux. Notre ami ne perdit pas son sang-froid, il tapa dans ses mains comme pour effaroucher les moineaux et la bande s'égailla vers les appareils pour s'envoler dans le ciel. L'histoire s'étant passée sans témoin je ne puis vous assurer qu'elle soit vraie. Mais son héros le sympathique Gaston nous assure qu'elle est parfaitement exacte. Je vous la livre pour ce qu'elle vaut."

Rapports:

[Ref. pso1:] JOURNAL "LE PATRIOTE DU SUD-OUEST":

LES MARTIENS AUSSI AIMENT LA SOUPE AUX CHOUX

Un jardinier de notre ville dont la compétence en la matière est unanimement reconnue ne fut pas peu surpris l'autre matin de voir qu'il manquait des choux dans son potager. Le fait s'étant renouvelé il exerça une garde discrète. Quelle ne fut pas sa surprise d'apercevoir tout à coup dans le ciel, des formes bizarres qui se rapprochaient de terre. Pas d'erreur se dit-il, ce sont des soucoupes volantes. Jugez de sa surprise quand ces appareils se posant dans son jardin il en vit surgir des êtres bizarres qui poussaient des cris guturaux et qui se mirent en devoir de cueillir ses choux. Voilà mes voleurs, se dit-il! Les "Martiens" volent mes choux. Notre ami ne perdit pas son sang-froid, il tapa dans ses mains comme pour effaroucher les moineaux et la bande s'égailla vers les appareils pour s'envoler dans le ciel. L'histoire s'étant passée sans témoin je ne puis vous assurer qu'elle soit vraie. Mais son héros le sympathique Gaston nous assure qu'elle est parfaitement exacte. Je vous la livre pour ce qu'elle vaut.

Explications:

Les inventions journalistiques n'étaient pas tant rares à cette époque, écrites par des journalistes qui trouvaient le sujet des martiens et de leurs soucoupes volantes ridicules. En Alsace dans les années soixante, des extraterrestres voleurs de choux seront rapportés par des enfants. En 1981, sortira le film comique "La soupe aux choux", de Jean Girault avec Louis du Funès et Jean Carmet. Un extraterrestre y visite un fermier et une amitié solide nait entre eux car l'extraterrestre apprécie immodérément sa soupe aux choux.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Toulouse, Haute-Garonne, jardinier, matin, choux, potager, parodie, invention, cas négatif, soucoupes volante, occupants, atterrissage, choux, voleurs

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 14 février 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 février 2020.