France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Début octobre 1954, Saint-Souplet, Nord:

Référence pour ce cas: Déb-oct-54-Saint-Souplet. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal Nord-Matin, dans l'édition de Cambrai du 13 octobre 1954, rapportait un cas de farce ayant eu lieu à Saint-Souplet à une date que le journal ne pcrécisait pas.

Vers minuit, Mr. A, qui venait de reconduire poliment des visiteurs sur le seuil de sa porte, allait se coucher quand son épouse l'alerta.

Il y avait un engin bizarre, paraissant sphérique, dans le potager, à même le sol, parmi un parc de légumes. L'engin jetait tout autour des lumières assez vives.

Convaincu qu'il y avait bien quelque chose, M. A. avait pris son gourdin et s'est avancé dans sa propriété. La soucoupe était toujours là, elle semblait osciller.

Mais l'engin s'est avéré être une belle et grande lanterne vénitienne bien éclairée de l'intérieur, entourée d'un cercle de métal, et attachée dans le parc à distance suffisante de la maison.

Mr. A est rentré se coucher, mais en riant de bon coeur "car c'est un charmant garçon qui comprend la plaisanterie."

Rapports:

[Ref. nmn1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan

Saint-Souplet

... D'UNE SOUCOUPE...
A L'AUTRE...

Il était environ minuit et notre compatriote A..., qui venait de reconduire poliment des visiteurs sur le seuil de sa porte, s'apprêtait à se coucher quand son épouse l'alerta.

Que se passait-il?

Là-bas, dans le potager, un engin bizarre était à même le sol parmi un parc de légumes. Cet engin bizarre, qui semblait être une sphère, formait en son pourtour un semblant de disque et il jetait tout autour des lumières assez vives. Il fallut bien se rendre à l'évidence… il n'y avait aucun doute, c'était un de ces engins bizarres dont on se demande ce qu'ils viennent faire sur notre planète et par qui ils nous sont expédiés?

Enfin convaincu, puisqu'il l'avait vu de derrière la fenêtre de sa cuisine, notre ami A..., qui n'a pas pour habitude de s'en laisser conter, voulut en avoir le coeur net (et nous lui rendons ici cet hommage que tout le monde n'en n'aurait pas fait autant). Il prit son gourdin et s'avança dans sa propriété. La soucoupe était toujours là, vaguement, elle semblait osciller et notre ami se demandait s'il allait arriver à temps pour appréhender ces inconnus de notre monde ou d'un autre.

Surprise! L'engin était qu'une très belle et grande lanterne vénitienne bien éclairée de l'intérieur, entourée d'un cercle de métal et attachée dans le parc à distance suffisante de la maison d'habitation...

Adieu, soucoupe... Adieu, Martiens, Vénusiens ou autres!

Notre compatriote rentra et se coucha, mais il en rit encore, car c'est un charmant garçon qui comprend la plaisanterie.

Sulpiciens, rassurez-vous! Ce n'était pas une vraie soucoupe, mais simplement une farce inspirée par quelques joyeux lurons attentifs à l'histoire de la vraie soucoupe que nous vous racontions la semaine dernière. Celle-là (d'histoire) était réelle et il ne s'agissait pas d'une pure invention, pour autant que nous avons pu en juger nous-mêmes par le sérieux des témoins, la concordance de leurs déclarations et autres faits. - R. M.

Explications:

Cas négatif, farce avec lanterne.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Saint-Souplet, Nord, cas négatif, farce, lanterne, nuit, lumineux, engin, couple

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 10 mai 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 mai 2020.