France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

9 janvier 1954, Cernay, Haut-Rhin:

Référence pour ce cas: 9-jan-54-Cernay. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional L'Alsace avait rapporté le 12 janvier 1954, qu'à 8 heures du matin le samedi 9 janvier 1954, la soucoupe volante qui avait été aperçue dans le ciel de Bergheim et Lunéville avait aussi été vue à Cernay.

Sous un ciel sans nuage, plusieurs voyageurs qui attendaient un car devant l'église ont soudain vu au-dessus d'eux "un disque de couleur jaunâtre qui, par ses dimensions, rappelait la pleine lune." Une queue lumineuse semblait accrochée à la "chose" qui se déplaçait à grande vitesse.

Lorsque "la soucoupe", qui venait de la direction du Vieil Armand, eut dépassé l'église, un éclair déchira le ciel et "des centaines d'étoiles fusèrent de tous côtés."

Les témoins ont dit que le disque aurait explosé, mais sans le moindre bruit.

En 1979, les deux auteurs "rationalistes" Gérard Barthel et Jacques Brucker ont placé, avec raison, cette observation sur leur carte des observations du météore de ce matin-là.

Rapports:

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Après Bergheim, Cernay à son tour a vu une soucoupe volante

Nous avons signalé dans notre dernière édition que samedi, dans la matinée, une soucoupe volante avait été aperçue dans le ciel de Bergheim et Lunéville. Le passage de cette même soucoupe a également été enregistré à Cernay.

Il était 8h samedi, le ciel était sans nuage. Soudain, plusieurs voyageurs qui attendaient un car devant l'église virent au-dessus d'eux un disque de couleur jaunâtre qui, par ses dimensions, rappelait la pleine lune. Une queue lumineuse semblait accrochée à la «chose» qui se déplaçait à grande vitesse.

Lorsque la soucoupe, qui venait de la direction du Vieil Armand, eut dépassé l'église, un éclair déchira le ciel et des centaines d'étoiles fusèrent de tous côtés.

Selon les témoins, le disque aurait explosé, sans toutefois qu'il se produise le moindre bruit.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les auteurs donnent deux schémas, celui de gauche est le trajet de la soucoupe volante selon Charles Garreau, celui de droite est la trajectoire du météore selon eux:

Ils ont placé Cernay sur leur carte de droite.

Les auteurs fustigent [à juste titre] les ufologues qui comme Charles Garreau ont pris littéralement les heures d'observations données dans les journaux [comme si les gens étaient alors munis de chronomètres! Ces heures ne sont généralement qu'approximations faites a postériori] et ont alors cru à un trajet compliqué de soucoupe volante là où un météore était passé.

Barthel et Brucker précisent que la trajectoire Nord-Ouest - Sud-Est du météore de 7:50 est confirmée par des témoignages venant de l'étranger.

[Ref. cv2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate que le samedi 9 janvier 1954 peu avant 8 heures du matin, une boule lumineuse d'une taille comparable à celle de la Lune et suivie d'une longue queue a traversé le ciel d'Alsace et de Lorraine du Nord au Sud, vue par de très nombreux témoins. Il note que les interprétations par la presse et par les témoins dans la presse ont été diverses, alors qu'il s'agissait vraisemblablement de l'entrée d'un corps céleste dans l'atmosphère.

Il donne ce texte de l'article dans l'Alsace du 12 janvier 1954 où cette observation est rapportée:

Après Bergheim, Cernay à son tour a vu une soucoupe volante

Nous avons signalé dans notre dernière édition que samedi, dans la matinée, une soucoupe volante avait été aperçue dans le ciel de Bergheim et Lunéville. Le passage de cette même soucoupe a également été enregistré à Cernay.

Il était 8h samedi, le ciel était sans nuage. Soudain, plusieurs voyageurs qui attendaient un car devant l'église virent au-dessus d'eux un disque de couleur jaunâtre qui, par ses dimensions, rappelait la pleine lune. Une queue lumineuse semblait accrochée à la «chose» qui se déplaçait à grande vitesse.

Lorsque la soucoupe, qui venait de la direction du Vieil Armand, eut dépassé l'église, un éclair déchira le ciel et des centaines d'étoiles fusèrent de tous côtés.

Selon les témoins, le disque aurait explosé, sans toutefois qu'il se produise le moindre bruit.

Explications:

Le météore du 9 janvier 1954 à 07:48.

Il est dit que la "soucoupe" venait de la direction du Vieil Armand et est passé au-dessus des témoins à Cernay. Pris littéralement, cela indique un cap de 171°, soit quasiment du Nord vers le Sud, ce qui correspond bien à la plapart des autres observations de ce météore.

On notera que si le journal parle de "soucoupe volante", les témoins, dont on ne connaît pas l'opinion à ce sujet, font bien une description du passage d'un météore, sans ajouts imaginatifs.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Cernay, Haut-Rhin, multiple, disque, jaune, lumineux, queue, traînée, rapide, explosion, éclair, silencieux

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 2 octobre 2005 Première publication, [bb1].
1.0 Patrick Gross 6 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 28 octobre 2014 Addition [la1], [cv2].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 octobre 2014.