France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

7 et 8 juillet 1954, Dijon, Côte-d'Or:

Référence pour ce cas: 7 et 8-juil-54-Dijon. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Un catalogue d'articles de presse par le groupe d'ufologie ADRUP en 1982 indique que le journal régional Le Bien Public, de Dijon, du 9 juillet 1954, rapportait qu'un de leurs lecteurs "dont la bonne foi ne peut être mise en doute", leur a signalé l'apparition les nuits du 7 puis du 8 juillet 1954 d'un "étrange objet" dans le ciel.

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8, c'était une sorte de grosse étoile très brillante s'est promenée pendant une demi-heure dans le ciel, en montant et descendant avant de "disparaitre" vers le Sud. Dans la nuit du vendredi 9, vers 22 heures, l'objet a fait une nouvelle incursion et après après un quart d'heure d'évolution, a disparu vers le Nord-Ouest cette fois.

Rapports:

[Ref. vi1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

VENDREDI 9 JUILLET : UNE SOUCOUPE VOLANTE AU DESSUS DE DIJON - -

Un de nos lecteurs dont la bonne foi ne peut être mise en doute, nous signale l'apparition, deux nuits consécutives, d'un étrange objet dans le ciel. Dans le nuit de jeudi à vendredi, une sorte de grosse étoile très brillante se promena pendant 1/2 heure dans le ciel, en montant et descendant avant de disparaitre vers le Sud. Hier soir, vers 10 H nouvelle incursion de l'objet qui, après I/4 heure d'évolution, disparut vers le Nord-Ouest cette fois. A verser au dossier des soucoupes...

La source est indiquée être le journal Le Bien Public.

[Ref. vi2:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

54 07 07 / DIJON / 22 H / LN / P /

M. X a observé, près d'une demi-heure, dans le ciel, une sorte de grosse étoile brillante.

(Source: Bien Public, 9.7.54)

54 07 08 / DIJON / 22 H / LN / P /

Même observation que précédemment.

(Source: la même)

Explications:

Pour la nuit au 7 au 8, l'heure n'est pas donnée, la direction est le Sud, au moins pour la "disparition". Nous avons au Sud Mars à 23:40, Antarès à 22:00. Antarès comme Mars se couche bien après la demi-heure d'observation, et pas au Sud. Vers 22 heures, toutes deux "montent", toutes deux commencent à descendre vers 23:20.

Pour la nuit du 8 au 9, c'est à 22 heures, cela dure un quart d'heure et "disparaît" vers le Nord-Ouest. Nous avons Vénus vers l'Ouest-Nord-Ouest à très basse élévation, se couchant bientôt en descendant vers le Nord-Ouest.

Il est donc bien possible que ce témoin ait d'abord pris Mars ou Antarès pour une soucoupe, puis le lendemain soir, Vénus. Il n'y a en tout cas pas grand chose pour plaider que c'était une soucoupe volante.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Dijon, Côte-d'Or, unique, nuit, étoile, brillant, montée, descente, durée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 30 janvier 2019 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à 7 et 8 le 30 janvier 2019.