France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

5 octobre 1954, Sainte Baudille-de-la-Tour, Isère:

Référence pour ce cas: 5-oct-54-SteBaudille. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. dl1:] JOURNAL "LE DAPHINE LIBERE":

Scan

Histoires de soucoupes volantes

L'apparition d'une soucoupe et de Martiens armés terrifie une écolière bressane

Bourg. 7 octobre. -- La petite localité de Dommartin, près de Montrevel a été mise en émoi d'une façon assez relative d'ailleurs par le récit d'une jeune écolière de la localité, Mlle. Manigand, 12 ans, habitant chez ses parents au hameau de Marsily.

Sanglotant éperdument et paraissant en proie à la plus vive frayeur, la fillette déclara que c'est vers 7 h. du matin, en se rendant au catéchisme qu'elle fut témoin de l'apparition.

Elle aperçut, précisa-t-elle, une soucoupe volante qui planait tout près au-dessus de sa tête et de laquelle sortirent deux êtres bizarres armés de longs couteaux.

L'émotion de l'enfant était telle que lorsqu'elle se rendit enfin à l'école, il fallut tous les soins de son institutrice, Mlle Puvilland, pour réussir à la calmer.

Cependant, malgré le luxe de détails dont elle entourait sa déclaration, la fillette reste la seule du pays à en témoigner, aucun autre habitant de la région n'ayant signalé le passage de la moindre soucoupe.

Sans doute faut-il mettre sa frayeur sur le compte d'une trop vive imagination, la jeune Manigand s'étant rendue seule, ce jour-là, au village alors qu'habituellement elle y allait en compagnie de quelques camarades.

Quant aux Martiens - eux qu'on "n'avait jamais vu les armes à la main" - ils étaient partis, d'après ce que l'écolière en a dit, sans même toucher terre.

M.P.

Un engin mystérieux dans le ciel de Chambéry

Chambéry, 7 octobre. -- Un habitant de Bellevue qui nous a prié de taire son nom, a pu observer ce jour, à 13 h., en compagnie de tous les membres de sa famille, un engin mystérieux évoluant à assez faible vitesse au-dessus de Beauvoir.

L'engin, qui avait une couleur gris aluminium, accéléra soudain, prit de l'altitude et disparut en direction de la Croix du Nivolet.

Aux dires de l'observateur, le phénomène dura approximativement cinq minutes.

S'agirait-il d'une soucoupe volante... ou d'un gros avion de transport?

Une habitante de Lugrin (près de Thonon) aurait vu deux Martiens!

Thonon, 7 octobre. -- Mme Elise Blanc, de Lugrin, prétend que le 23 août dernier, elle a rencontré deux hommes étranges près d'un engin qui ressemblait à une remorque de camping en aluminium. Les deux petits êtres, hauts de 1 m. 20 environ, étaient habillés de costumes argentés.

Lorsqu'ils aperçurent Mme Blanc, ils grognèrent comme des cochons et sautèrent dans leur machine qui s'éleva, devenant couleur de feu, pur disparaître dans un nuage multicolore.

Il y a quelques années, Mme Blanc avait recueilli un chien brun qu'elle affirmait être le descendant des bêtes fauves qui ravageaient les troupeaux du Valais et du Haut-Chablais.

Mystérieux engin lumineux dans le ciel du Bugey

Montalieu, 7 octobre. -- Dans l'après-midi de mardi, alors que le temps était parfaitement clair, plusieurs personnes qui se trouvaient à St-Baudille-de-la-Tour, vers Brotel, non loin de la résidence du Président Herriot, ont aperçu un mystérieux engin à faible hauteur au-dessus des monts du Bugey.

D'après le témoignage de M. Vigano, matelassier à Montalieu, l'appareil de forme allongée, paraissait mesurer 4 à 6 m. de longueur. Chacune de ses extrémités était brillante comme un rayon de soleil.

Au même moment, des personnes de St-Sorlain-en-Bugey, sur la rive du Rhône, côté du département de l'Ain, auraient fait une observation analogue.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans l'Isère à Ste Baudille de la Tour le 5 octobre 1954 à une heure non connue dans l'après midi, près du hameau de Brotel plusieurs personnes observent un objet de forme allongée paraissant avoir une longueur de 4 à 5 m et dont chacune des extrémités étaient brillantes. L'objet évolue au-dessus des monts du Bugey.

Luc Chastan indique que sa source est Le Dauphiné Libéré.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Sainte Baudille de la Tour, Isère, objet, allongé, brillant, multiple, après-midi

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 5 janvier 2009 Première publication.
1.1 Patrick Gross 25 septembre 2014 Addition [dl1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 septembre 2014