France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

4 octobre 1954, Jaleyrac, Cantal:

Référence pour ce cas: 4-oct-54-Jaleyrac. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. dg1:] DIDIER GOMEZ:

Didier Gomez discute une observation datée du 4 octobre 1954, une forme ovoïde sans ailes, dite s'être produite à Lavaur.

Il cite:

"Un habitant de Jaleyrac (Cantal) a rapporté une observation à Lavaur. Après enquête, il apparaissait que ce brave homme avait fait une observation à Lavaur, dans le Tarn. Les faits faussement localisés par la presse de l'époque au chef-lieu de canton de l'observation ou à la localité de résidence du témoin 'constituent une quantité non négligeable.'"

Il dit que cette information parue dans "La Montagne" d'Aurillac du vendredi 8 octobre 1954, a été initialement répertoriée à tort dans le Cantal, d'après INFO-OVNI, N.0, d'avril 1975, article de Jean Giraud, d'après une communication de Claude Maugé.

Il indique que d'après ces maigres données connues grâce au concours de Claude Maugé, il a tenté de mettre la main sur l'article en question, qu'il a trouvé par un simple courrier adressé aux Archives Départementales du Cantal en février 2003.

Le titre était:

"Une soucoupe volante aurait survolé notre région, mardi vers 16 heures".

Il est fait mention de plusieurs centaines de témoignages d'habitants de Mauriac qui ont affirmé avoir observé une forme ovoïde sans ailes, ni fuselage qui brillait au soleil comme si sa surface extérieure était nickelée.

Il indique que le cas qui l'intéresse comporte par chance, de nouveaux éléments, il cite:

"AUTRE APPARITION A LAVAUR"

"Mais ma curiosité ayant été éveillée, j'ai recueilli mercredi matin, à l'occasion d'un grand rassemblement de personnes assistant à des obsèques, un témoignage hautement impartial émanant d'un agriculteur de la région de Jaleyrac. Alors qu'il se trouvait à proximité de l'étang de Lavaur, lundi au début de l'après-midi, un engin sensiblement analogue à celui qui a tant intrigué la population de Mauriac, a survolé la région à haute altitude, à très grande vitesse. Ni bruit, ni fumée ; forme de soucoupe, ou plutôt m'a précisé mon interlocuteur, d'une sorte de parachute brillant. Tout cela n'ajoute pas grand chose à ce qu'on savait déjà au sujet des soucoupes volantes. Mais notre espace vital aérien est maintenant violé par les soucoupes volantes".

Il indique que ses vérifications ont permis de trouver qu'il existe un village du nom de Lavaur, à côté de Meymac, à 7,5 Kms à l'ouest d'Ussel, dans le département de la Corrèze, à 36 kms à vol d'oiseau de Jaleyrac. Cet agriculteur aurait donc très bien pu faire son observation depuis un lac proche de Lavaur soit du Lac de Sèchemailles ou de l'étang du Merlançon tous deux proches de quelques kilomètres de la localité de Lavaur. Il n'a néanmoins pas trouvé trace d'un étang de Lavaur ni en Corrèze, ni dans le Cantal, et il lui apparaît de plus en plus certain qu'il s'agit bien d'un cas corrézien et non d'un cas tarnais comme suggéré à tort par Jean Giraud dans le premier numéro d'INFO-OVNI.

Il précise que les informations relatées dans la presse parlent d'un agriculteur de la région de Jaleyrac, ce qui le renforce dans l'idée que cet étang soit très proche de Mauriac et de Jaleyrac. Il met cette constatation en relation avec les témoignages à Mauriac dont parle le même article de presse, ce qui sous-entend que l'observation s'est limitée à cette même région et non à Lavaur dans le Tarn, distante de près de 230 kms de Mauriac à vol d'oiseau.

Il note que ces quelques précisions supplémentaires ne permettent cependant pas de trancher sur la nature de l'observation décrite.

Note:

Jaleyrac est dans le département du Cantal, canton de Mauriac, tout proche du département de la Corrèze.

Il y a à Jaleyrac même une "Auberge de l'Etang de Lavaur". Lavaur - où Lavaurs vers 1700 - était un hameau dépendant de Jaleyrac dans le Cantal, entre les hameaux de Boissière et Charme. L'étang de Lavaur était bien dans le Cantal, juste au sud-ouest du hameau de Lavaur, à l'est duquel se trouve la plaine de Lavaur.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Lavaur, Cantal, matin, fermier, haut, silencieux, rapide, soucoupe, parachute

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 17 mars 2010 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 17 mars 2010