France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Stains, Seine-Saint-Denis:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Stains. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

D'après un article de l'ufologue Joël Mesnard dans le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit N° 371 de février 2004, "une soucoupe volante a atterri à Stains le 3 octobre 1954."

Mais en 2020, j'ai trouvé des informations qui rendent l'histoire plus que douteuse.

Tout d'abord, le journal hebdomadaire local Journal du Canton d'Aubervilliers du 1er octobre avait publié dans sa dernière page un encart sensationaliste annonçant qu'une "soucoupe volante se pose à Stains", et qu'on "a réussi à photographier un Martien." L'annonce assurait que la photo et les détails seront publiés dans leur numéro suivant la semiane prochaine.

Effectivement, le 8 octobre 1954, ce journal publiait une suite. Il s'agissait tout d'abord d'un texte clairement publicitaire pour inciter les jeunes à s'inscrire dans l'équipe de footbal de "L'Enfance Heureuse de Stains".

Le texte présentait comme "témoin" "le jeune Barbouzerard, qui jouait sur la butte à 'gogo'", et qui discute avec un Martien petit, sans bras, "coiffure scaphandre, lunettes contre rayons verts" et surout unijambiste, lui expliquant que puisqu'il n'a qu'une jambe, il ne pourra pas s'inscrire dans l'équipe...

Ce qui a dû attirer l'attention de Joël Mesnard, c'est que l'article ajoutait en "dernière heure" qu'ils ont appris qu'un Mr. Broussouloux "a été dérangé dans son travail pour des déclarations qu'il aurait faites la veille, indiquant qu'il a vu une soucoupe volante atterrir sur le stade Delaune. En effet, la police lui demanda de la suivre pour situer l'emplacement et relever les empreintes de l'engin en question. M. Broussoulons a maintenu ses déclarations."

Rapports:

[Ref. jau1:] "LE JOURNAL DU CANTON D'AUBERVILLIERS":

Scan

Sensationnel!

Une soucoupe volante se pose à Stains

ON A REUSSI A PHOTOGRAPHIER UN MARTIEN

Photo et détails la semaine prochaine

[Ref. jau2:] "LE JOURNAL DU CANTON D'AUBERVILLIERS":

Scan

Stains -

Soucoupe volante...
... et martien

Il faut bien le dire: on l'attendait depuis longtemps! Des centaines de villes ont vu leur soucoupe ou leur cigare, pourquoi pas nous.

Quand le jeune Barbouzerard, qui jouait sur la butte à "gogo", vit le Martien sortir de sa soucoupe, il ne fut pas étonné: les journaux n'en parlent-ils pas, tous les jours?...

Le Martien était là, petit, sans bras, une seule jambe, coiffure scaphandre, lunettes contre rayons verts, le doute n'était pas possible.

Aussi Borbourezard engage-t-il la conversation:

- D'où viens-tu?

- Je viens de la plus grande ville de la planète Mars. Chez nous tout est mille fois plus grand, mille fois plus beau que sur votre terre.

- Alors pourquoi viens-tu?

- C'est qu'il nous manque une chose. Nous n'avons pas un beau patronage laïque comme vous et je resterai sur terre si je pouvais jouer au football dans une équipe de "L'Enfance Heureuse de Stains".

Le Martien a dû être déçu, car Barhouzerard a été formel:

- On peut te prendre: cette année on va essayer d'être champion de l'Union des Patronages, on va essayer de battre nos records: tous ceux qui veulent faire du sport au Patro (garçons ou filles) peuvent se faire inscrire, le jeudi de 10 h. à 11 h. 30, au bureau des Adjoints. Mais il ne faut pas avoir une seule jambe. Va voir à Auhervilliers...

N. D. L. R. - Les fameux rayons verts ont détruit la pellicule, d'ou impossibilité de passer une photo.

Dernière heure. - Nous apprenons que Mr Broussouloux a été dérangé dans son travail pour des déclarations qu'il aurait faites la veille, indiquant qu'il a vu une soucoupe volante atterrir sur le stade Delaune. En effet, la police lui demanda de la suivre pour situer l'emplacement et relever les empreintes de l'engin en question. M. Broussoulons a maintenu ses déclarations.

[Ref. jmd1:] JOEL MESNARD:

D'après un article de Joël Mesnard dans "Lumières Dans La Nuit", une soucoupe volante a atterri à Stains le 3 octobre 1954.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Seine Saint Denis à Stains le 3 octobre 1954 à une heure non connue, un engin qualifié de "soucoupe volante" aurait atterri.

Luc Chastan indique mon site "ufologie.net" (il s'agit de son ancienne adresse) comme étant sa source.

Explications:

Publicité pour club de football.

Je ne pense pas que Joël Mesnard ait accordé du crédit à l'histoire du "jeune Barbouzerard"; mais sans dout a-t-il pensé que celle de "Mr Broussouloux" avait plus de mérite.

Je ne pense pas qu'elle en ait:

Il est assez probable que cette deuxième histoire ait juste été placée là pour "enrichir" la première.

Il reste un léger doute: comme Joël Mesnard donne une date du 3 octobre 1954 alors que Le Journal du Canton d'Aubervilliers d'en donne pas, il y a peut-^tre une autre source tout de même, et il y aurait alors là deux affaires distinctes dont l'une est une publicité et l'autre d'un nature qui m'est encore inconnue.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Stains, Seine-Saint-Denis, soucoupe volante, atterrissage, photographie, Martien, Barbouzerard, sans bras, unijambiste, rayon, rayon vert, occupant

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 12 juin 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 2 janvier 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lcn1].
1.1 Patrick Gross 13 décembre 2019 Addition du Résumé.
1.2 Patrick Gross 14 janvier 2020 Additions [jau1], [jau2]. Explications changées. étaient "Informations totalement insuffisantes."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 janvier 2020.