France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 novembre 1954, Saint-Silvain-Bellegarde, Creuse:

Référence pour ce cas: nov-54-Saint-Silvain-Bellegarde. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Au début de novembre 1954, à Saint-Silvain-Bellegarde, en un lieu nommé "chez Aufaure" dans la Creuse, monsieur Camille Carton avait vu depuis la fenêtre de sa chambre, dans la nuit, une grande lueur jaunâtre dans un pré à proximité.

Il s'est levé et a cru voir une forme allongée "comme un veau couché dans un coin de pré". Il a éclairé l'extérieur, est sorti, jusqu'à la barrière du pré, il n'a plus rien vu, et il est retourné se coucher

Au cours de cette même nuit, son fils qui habitait à 50 mètres environ avait entendu des grésillements dehors, mais ne s'était pas levé.

L'affaire serait parue dans la presse à l'époque, et Mr. Carton en aurait fait part à la Gendarmerie.

Dans les années 1970, l'ufologue Jean Giraud avait entendu ce témoin et avait été frustré qu'il ait été incapable de donner une meilleure description que celle d'une "forme allongée de la taille d'un veau" bien qu'il ait pu bien l'observer. Il ajoutait que le témoin avait d'abord commencé à prendre cette forme indescriptible pour un de ses veaux malade et couché, donc "allongé" au sol.

En 2010, le journal La Montagne donne la date comme étant le 3 novembre 1954, l'heure comme minuit et demie, le prénom du témoin comme Emile et non Camille, et précise que ce sont les aboiements incessants de son chien, dehors, qui l'avaient réveillé, le faisait quitter son lit et ouvrir la fenêtre. La masse allongée dans le pré voisin aurait eu environ deux mètres, elle flottait et éclairait le pré d'une lumière jaune. Quand il est sorti dans le froid nocturne pour mieux voir, l'engin avait disparu.

Rapports:

[Ref. ga1:] GROUPE D'UFOLOGIE "G.A.B.R.I.E.L.":

Tout, en effet, porte à croire que les "Soucoupes Volantes" ne sont que le pâle reflet d'une réalité "autre et inaccessible". A tel point que certains témoins sont même incapables de trouver des mots pour décrire ce qu'ils ont vu. Lors d'une enquête auprès de M. Camille Carton, qui avait assisté à un atterrissage en novembre 1954 à Saint-Sylvain de Bellegarde [sic] (Creuse), le témoin nous déclara avoir vu au sol une forme "allongée" de la taille d'un veau. Nous lui demandâmes des précisions: Cette forme, était-elle régulière, plate, arrondie, pointue aux extrémités? ... Il fut incapable de nous répondre. Bien qu'ayant parfaitement vu cette forme, il ne fut que capable de dire qu'elle était allongée (et ce n'était pas par défaut de mémoire mais bel et bien par défaut de compréhension de ladite forme dont la seule caractéristique "allongée" avait été retenue). Caractéristique elle-même peut-être fausse et conditionnée par le fait que le témoin avait d'abord commencé à prendre cette forme indescriptible pour un de ses veaux malade et couché (donc "allongé") au sol.

[Ref. io1:] MAGAZINE "INFO-OVNI":

028 ../11/1954 - 0 h. 3O° - St-SYLVAIN-BELLEGARDE

(Chez AUFAURE) Témoin M. CARTON C.

De sa fenêtre de chambre le témoin vit une grande lueur jaunâtre dans un pré à proximité. Il se leva et cru voir une forme allongée "comme un veau couché dans un coin de pré". Après avoir allumé dehors et être sorti, jusqu'à la barrière du pré il ne vit plus rien.

Au cours de cette même nuit, son fils qui habitait à 50 m. environ entendit des grésillements mais ne se leva pas.

A l'époque le Témoin en fit part à la Gendarmerie.

(Enq. GENDARMERIE Bellegarde 7 JUIN 1976)
(LA MONTAGNE - LE COURRIER Jeudi 4 NOV. 1954
- ECHO DU CENTRE -
(COURRIER FRANÇAIS) - 13 NOV. 1954
(Enq. GIRAUD)

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'en novembre 1954 à minuit trente, à Saint-Silvain-Bellegarde dans la Creuse, Mr. C. Carton, regardant dehors depuis de la fenêtre de sa chambre a observé une grande lueur jaunâtre dans un pré proche de son domicile.

Il s'est levé et a cru voir une forme allongée comme un "veau couché". Il est alors sorti de son domicile et s'est dirigé vers la barrière du pré, mais n'a plus rien vu et est retourné se coucher.

Au cours de la même nuit, son fils qui habite à 50 mètres de chez lui, a entendu des grésillements, mais ne s'est pas levé.

Le témoin a fait une déposition à la Gendarmerie.

Les auteurs indiquent comme sources un rapport de Gendarmerie de 1976, des articles dans les journaux "La Montagne", "Le Courrier", "L'Echo du Centre" du 4 novembre 1954, "Le Courrier Français" du 13 novembre 1954, un rapport d'enquête de Jean Giraud du groupe d'ufologie LDLN 03100 de Montluçon.

[Ref. mf1:] MICHEL FIGUET:

Cet ufologue a noté:

Nr CAS CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
270 CE1 .. 11 1954 00.30 Saint-Silvain-Bellegarde 23190 C4 NI-RS, OVNI : p. 204

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4324: 1954/11/00 00:30 2 2:18:00 E 45:58:00 N 3313 WEU FRN CRS 6:6

St-SILVAIN-BELGARDE[sic],23,FR:JAUNE LUEUR:ALLONGEE SCP 'COMME UNE COUCHE EN PEAU DE MOUTON'

Ref# 30 FIGEUT[sic]&RUCHON: OVNI: Le 1er Dossier Page No. 204 : RESIDENT'L

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Creuse à St Silvain Bellegarde en novembre 1954 à 00:30, "Le témoin de la fenêtre de sa chambre observe une grande lueur jaunâtre dans un près proche de son domicile. Il se lève et croit voir une forme allongée comme un "veau couché". Il sort alors de son domicile et se dirige vers la barrière du près, mais ne voit plus rien et retourne se coucher. Au cours de la même nuit sont [sic] fils qui habite à 50 mètres de chez lui entend des grésillements, mais ne se lève pas."

La source est notée "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique qu'en novembre 1954 à 00:30 à St-Silvain-Belgarde [sic], France, "Lueur jaune, disque ovale, couleur comme 'cuir de divan de vachette.'" Et: "Un objet non identifié a été aperçu, mais avec un aspect et un comportement qui très probablement auraient une explication conventionnelle. On a observé un elliptique jaune dans un secteur résidentiel pendant deux minutes."

La source est notée Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. lm2:] SITE WEB DU JOURNAL "LA MONTAGNE":

[... Autre cas ... ]

3 novembre 1954, Saint-Silvain-Bellegarde (Creuse)... Il est minuit et demi lorsque le sommeil d'Emile, agriculteur, est brutalement troublé. Ce sont les aboiements incessants de son chien, dehors, qui le réveillent. L'homme quitte son lit et ouvre la fenêtre. Dans le pré voisin, une masse allongée, d'environ deux mètres, flotte et éclaire le pré d'une lumière jaune. L'agriculteur sort dans le froid nocturne pour mieux voir... Mais l'engin a disparu.

Le lendemain, il se confie à son fils qui vit dans une ferme cinquante mètres plus loin. Surprise: sa nuit a également été perturbée... par d'étranges grésillements, à l'extérieur.

[... Autre cas ... ]

[Ref. pr2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

novembre 1954. 0030hrs.

SAINTE SYLVAINE-BELLEGARDE [sic] (CREUSE : FRANCE)

From his bedroom window Emile (or C) Carton saw a great yellow light in the neighbouring pasture, then what looked like a calf lying on the ground. He went to the pasture fence but saw nothing. His son who lived 50m away heard crackling but did not get up to investigate.

Alain Gamard citant OVNI-INFO 1 p9 citant La Montagne + Le Courrier + Echo du Centre all 4 novembre 1954. + Courrier Francais 13 novembre 1954. + Police enquiries in 1976

Gross 1954. citant La Montagne op cit

Note: "Gross 1954" désigne ma page sur ce cas.

Explications:

Tel qu'il se présente, ce cas reste très frustrant pour moi. J'ai l'impression que les ufologues ne l'on que très mal documenté, puisque l'on apprend que la chose "flottait" seulement par la presse en 2010. C'est tout de même une information cruciale, sans laquelle on penserait que la forme allongée ressemblant à un veau serait... un veau, tout simplement. Rien de clair n'était dit non plus au sujet de la lumière; les sources ufologiques semblent suggérer qu'il avait vu la lumière jaune depuis son lit, et ensuite la forme allongée dans le champ, alors que le journal de 2010 semble indiquer qu'il n'avait pas vu de lumière depuis son lit, que ce sont les aboiements de son chien qui l'ont fait sortir, et que la lumière était bien émise par la forme allongée..

Ces éléments sont certainement clarifiés dans les articles de la presse de l'époque, malheureusement je n'en dispose pas encore.

Je laisserais donc ce cas "non identifié" pour le moment, et avec cette impression de données malmenées.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Saint-Silvain-Bellegarde, Creuse, Emile Carton, Camille Carton, nuit, lueur, jaune, forme, grésillement, officiel, enquête, fenêtre, pré

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 5 mai 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 11 juin 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 8 mars 2010 Additions [lc1], [ud1].
1.2 Patrick Gross 22 octobre 2011 Additions [lm3], [ud1].
1.3 Patrick Gross 7 décembre 2018 Additions [ga1], [io1], [mf1], [lh1], [pr2]. Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 décembre 2018.