France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

26 novembre 1954, Mozé-sur-Louet, Maine-et-Loire:

Référence pour ce cas: 26-oct-54-Mozé-sur-Louet. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. co1:] JOURNAL "LE COURIER DE L'OUEST":

Ce journal rapporte que le 26 novembre à 6 heures du matin, près de Mozé-sur-Louet, M. Hardy, âgé de 40 ans, se rendant en bicyclette à son travail quand soudain il a ressenti des picotements dans les mains et un choc nerveux qui le commotionne fortement, au moment où il a aperçu devant lui ce qu'il décrit comme "un rayon lumineux de plus d'un mètre." Un peu plus loin sur la route, un peu avant l'arrivée à Gaigne, le même incident se reproduit. Le témoin a été épouvanté par ces deux incidents répétés et a renoncé au vélo pour terminer son trajet en car.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'ufologue et auteur français Jean Sider a découvert cette affaire dans le journal Le Courrier de l'Ouest, d'Angers, du 27-28 novembre 1954. Il indique que ces événements sont datés du 26 novembre, vers 06:00 du matin, et le que le lieu est près de Mozé-sur-Louet, dans le département du Maine-et-Loire.

Mr. Hardy, résident de Beaulieu-sur-Layon âgé de 40 ans et employé par l'entreprise Fonteneau à Angers, se rendait comme tous les matins à son travail à bicyclette, quand à l'entrée de Mozé, il a vu passer devant ses yeux, de gauche à droite puis de droite à gauche, un rayon lumineux de plus d'un mètre.

Au même moment il a ressenti des picotements dans les mains et un choc nerveux qui l'a commotionné fortement.

Il a été effrayé et s'est réfugié chez M. Victor Rouvre.

Une fois réconforté, il a repris sa route à bicyclette. Avant d'arriver à Gaigne et se trouvant à 150 mètres du carrefour, le même phénomène s'est reproduit.

Il a été épouvanté et s'est réfugié chez M. David, un fermier. Il était à ce moment là bien 06:30. Vers 07:45, il a préféré finir les 13 kilomètres restant de son trajet de 18 kilomètres en prenant le car.

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique qu'à Moze-sur-Louet à 06:00 le 29 novembre 1954, France, "faisceau recherche dans les deux sens, frappe et choque cycliste. Choqué une deuxième fois, aucun objet vu. On a observé un objet. Des effets physiologiques ont été notés. Un faisceau a été observé par un témoin sur une route."

La source est indiquée comme "Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*29 nov. 1954 - A 06h00 du matin à Moze-sur-Louet, Maine-et-Loire, France un faisceau de lumière venant du ciel a cherché en avant et en arrière, puis frappé et donné un choc électrique à un cycliste. Il l'a ensuite choqué une seconde fois, mais aucun objet n'a été observé. (Source: Larry Hatch, U computer database, cas 4196, citant Jean Sider, Dossier 1954 et l'Imposture Rationaliste, p. 132).

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Mozé-sur-Louet, Maine-et-Loire, Hardy, Victor Rouvre, route, rayon, lumineux, picotements, choc, commotion, effets, bicycle, peur

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 24 février 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 25 mai 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [ud1].
1.1 Patrick Gross 19 octobre 2014 Addition [ni1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 octobre 2014