France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

24 mai 1954, Marseille, Bouches-du-Rhône:

Référence pour ce cas: 24-mai-54-Marseille. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Provençal du 29 mai 1954 rapportait qu'un camionneur de l'Estaque, M. Guy M..., a déclaré avoir aperçu une "lueur phosphorescente" en forme de disque, dans la nuit de dimanche à lundi, donc le 24 mai 1954, vers 1:40 du matin.

Il se trouvait sur l'autoroute Nord et a pu observer l'apparition pendant environ deux minutes, le disque s'étant immobilisé pendant ce laps de temps au-dessus même de l'autoroute. Puis brusquement, après un virage de 40 degrés environ, il a disparu à "une vitesse vertigineuse" en direction de la mer.

Dans son livre de 1956 "Black-Out sur les Soucoupes Volantes", Jimmy Guieu se trompe de date en donnant le 23 mai 1954 à 01:40.

Il indique que le camionneur au volant de son camion a été ébloui par une lueur arrondie ayant l'éclat d'un arc électrique, surgie dans le ciel. Il a arrêté son véhicule, mis ses phares en veilleuse et est descendu, et a alors distingué une chose de forme ovoïde "ayant l'aspect d'un plateau d'ébonite qui entourait cette lueur."

L'objet s'est déplacé très lentement en traversant la voie rapide, puis s'est immobilisé, aa luminosité a augmenté et il a plafonné ainsi pendant trois minutes. D'un seul coup, il s'est déplacé à une vitesse assez grande, s'est incliné sur lui-même et est parti à "une allure vertigineuse".

Rapports:

[Ref. lp1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

Les "soucoupes volantes" continuent à visiter Marseille

Elles ont été aperçues à Marseilleveyre à l'Estaque et au-dessus de la Pointe-Rouge

Après la "soucoupe volante" aperçue dimanche dernier sur le massif de Marseillevyre, vers 18 h. 45, deux autres témoignages viennent confirmer la présence dans le ciel de Provence d'un engin mystérieux.

Un camionneur de l'Estaque, M. Guy M... a déclaré qu'il avait aperçu une "lueur phosphorescente"; en forme de disque, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 1 h. 40 du matin, alors qu'il se trouvait sur l'autoroute Nord.

Il a pu observer cette apparition pendant environ deux minutes, le disque s'étant immobilisé pendant ce laps de temps au-dessus même de l'autoroute, puis brusquement, après un virage de 40 degrés environ, il disparut à une vitesse vertigineuse en direction de la mer.

Hier un architecte nous déclarait qu'il avait vu, mercredi vers 12 h. 30, une "soucoupe volante": "J'étais au haut du boulevard Michelet, lorsqu'un disque orangé, venant de l'Ouest-Est [!?] filant vers la pointe rouge, apparut dans le ciel. J'ai pu observer pendant trois minutes environ ce disque, dont le diamètre apparent était celui d'un ballon de football. Il marchait à une allure modérée en oscillant légèrement, sa bordure était d'une teinte plus sombre, et j'ai approximativement estimé son altitude entre 2.5500 et 3.000 mètres. Subitement, son allure s'accéléra, la luminosité augmenta nettement et le disque disparut".

[Ref. jg1:] JIMMY GUIEU:

L'écrivain de science-fiction Jimmy Guieu mentionne une observation à Marseille le 23 mai 1954 à 01:40, par un camionneur au volant de son camion qui fut ébloui par une lueur arrondie ayant l'éclat d'un arc électrique, surgie dans le ciel.

Le camionneur a arrêté son véhicule, mis ses phares en veilleuse et est descendu. Il a alors distingué une chose de forme ovoïde ayant l'aspect d'un plateau d'ébonite qui entourait cette lueur. L'objet se déplaçait très lentement en traversant la voie rapide puis il s'est immobilisé. Sa luminosité a augmenté et il a plafonné ainsi pendant trois minutes. D'un seul coup, il s'est déplacé à une vitesse assez grande, s'est incliné sur lui-même et est parti à une allure vertigineuse.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans les Bouches du Rhône à Marseille le 23 mai 1954 à 01:40 heures, "Un camionneur au volant de son camion fut ébloui par une lueur arrondie ayant l'éclat d'un arc électrique, surgie dans le ciel. Stoppant son camion, il met ses phares en veilleuse et descend de ce dernier. Il distingue alors une chose de forme ovoïde offrant l'aspect d'un plateau d'ébonite qui entourait cette lueur. L'objet se déplaçait très lentement en traversant la voie rapide puis il s'immobilisa. Sa luminosité augmenta et il plafonna ainsi durant trois minutes. D'un seul coup, il se déplaça à une vitesse assez grande, s'inclina sur lui-même et partit à une allure vertigineuse."

Il indique comme source: "Black-out sur les Soucoupes volantes par Guieu Jimmy ** Fleuve Noir 1956 omnium 1977".

Explications:

Si la version de Jimmy Guieu est correcte, ce n'est alors probablement pas un météore.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Marseille, Bouches-du-Rhône, camion, route, nuit, lueur, ovoïde, oeuf, plat, lent, rapide, lumineux, manoeuvre, phosphorescent, durée, immobile, anonyme

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 7 mars 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 2 mars 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 17 mai 2019 Addition du Résumé, explications changées, étaient "Non encore recherchée".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 17 mai 2019.