France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

23 août 1954, Lugrin, Haute-Savoie:

Référence pour ce cas: 23-aug-54-Lugrin. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. dl1:] JOURNAL "LE DAUPHINE LIBERE":

Une habitante
de Lugrin
(près de Thonon)
aurait vu
deux Martiens!

Thonon, 7 octobre. -- Mme Elise Blanc, de Lugrin, prétend que le 23 août dernier, elle a rencontré deux hommes étranges près d'un engin qui ressemblait à une remorque de camping en aluminium. Les deux petits êtres, hauts de 1 m 20 environ, étaient habillés en costumes argentés.

Lorsqu'ils aperçurent Mme Blanc, ils grognèrent comme des cochons et sautèrent dans leur machine, qui s'éleva, devenant couleur de feu, pour disparaître dans un nuage multicolore.

Il y a quelques années, Mme Blanc avait recueilli un chien brun qu'elle affirmait être le descendant des bêtes fauves qui ravageaient les troupeaux du Valais et du Haut-Chablais.

[Ref. jv8] JACQUES VALLEE - "FLYING SAUCER REVIEW":

Date Lieu Pays Observé par Description des "Pilotes" Total
23 août 1954 Lugrin France Elise Blanc 2 petits êtres de 1 mètre 20 de haut, habillements argentés, grognant comme des cochons. 2

[Ref. jv6:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée mentionne qu'il y a eu une observation de type I à Lugrin près de Thonon en Haute-Savoie le 23 août 1954.

[Ref. lo1:] CORAL ET JIM LORENZEN:

Les auteurs indiquent que le 23 août 1954 à Lugrin, près de Thonon, France, un homme a approché un objet atterri qui ressemblait à une caravane en aluminium. Deux petits êtres en habillements argentés qui grognaient comme des porcs se tenaient tout près. Après que les petits hommes soient entré dedans, l'objet est devenu rouge incandescent et a volé loin.

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

L'ufologue français Jacques Vallée a résumé ce cas de la façon suivant dans son listing Magonia:

137

23 Août 1954, Lugrin, près de Thonon (France).

Elise Blanc s'est approchée d'un objet qui ressemblait à une caravane en aluminium avec deux petits êtres en habits argentés qui se tenaient près, grognant comme des cochons. L'engin a pris une couleur de feu est s'est envolé. (Challenge 129)

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

Dans le livre de Charles Bowen, Jacques Vallée indique qu'à Lugrin en Haute Savoie, le 23 août 1954, un homme s'est approché d'un objet qui avait l'air d'une remorque en aluminium. Tout proches, deux petits êtres en habits argentés grognaient comme des cochons. L'appareil s'est envolé en prenant une couleur rouge feu.

[Ref. ge1] JADER U. PEREIRA - "PHENOMENES SPATIAUX":

No DATE LIEU
DIV. TERRITORIALE.
PAYS OU NATION
TEMOINS TYPES SOURCES
34 23.08.1954 Lugrin p. Thonon, Fr E. Blanc ANP. 70/16,88/C137

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les auteurs ufologues indiquent que le 23 août 1954, Mme Elise Blanc se promenait à proximité de Lugrin quand elle a vu soudainement deux petits hommes "étranges" de 1 m 20 de haut habillés de costumes argentés. Ils se trouvaient près d'un engin qui ressemblait à une remorque de camping. Les auteurs rapportent ces propos d'Elise Blanc:

"Quand ils m'ont aperçue, ils se sont mis à grogner comme des cochons. Ils ont sauté dans leur machine qui s'est élevée en devenant couleur de feu, pour disparaître dans un nuage multicolore."

Les sources sont indiquées comme étant des coupures de presse et fichier personnel.

[Ref. bb1:] JACQUES BARTHEL ET GERARD BRUCKER:

Les auteurs indiquent qu'au mois d'août 1954 Madame Blanc a observé des individus grognant à Lugrin.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux ufologues et auteurs indiquent que le 23 août 1954 à une heure non connue, à Lugrin, Elise Blanc, âgée d'une soixantaine d'années, a vu un objet ressemblant "à une petite remorque de camping" de couleur aluminium et deux êtres de 1 mètres 20 de haut habillés de costumes de couleur argentée, qui se tenaient près de l'engin en "grognant comme des cochons."

Quand ces êtres ont aperçu Elise Blanc, ils ont sauté dans leur engin qui s'est élevé en prenant une couleur de feu et a disparu dans un "nuage multicolore."

Les deux auteurs citent les livres de Garreau et Lavier et de Jacques Vallée comme sources.

[Ref. cc1:] GILBERT CORNU ET HENRI CHALOUPEK:

Les auteurs indiquent que le 23 août 1954 dans la Creuse, madame Blanc, d'une soixantaine d'années, a vu deux êtres "grognant comme des cochons" qui se tenaient près d'un objet inconnu ressemblant à une remorque de camping de couleur aluminium.

Lorsque ces deux êtres ont aperçu le témoin, ils ont réintégré "leur drôle de machine" qui s'est alors élevée en devenant "couleur de feu."

Les auteurs se demandent s'il faut penser que cette personne a beaucoup d'imagination, mais que cette imagination recouperait curieusement d'autres témoignages ufologiques, ou bien s'il faut penser qu'elle a assisté à une scène insolite "qui n'est pas si rare qu'on veut souvent le croire, car le folklore est riche de telles visions à la limite du vraisemblable."

Les auteurs indiquent comme source "Face aux ET" de Garreau et Lavier, page 198.

[Ref. lg1:] LOREN GROSS:

Jacques Vallee a écrit: "Le 23 août, un récit bien documenté d'un atterrissage a eu lieu près de Thonon (sur les rives du lac Léman)." Cela peut-être vrai, mais malheureusement les données de cas n'ont pas été trouvées à temps pour les inclure dans cette édition.

  • 201. Vallee, Jacques and Janine. Challenge to Science, p.150.

[Ref. mc1:] LA BASE DE DONNEES DE MARK CASHMAN:

Lugrin, près de Thonon (France).

23/8/1954

Elise Blanc s'est approchée d'un objet qui ressemblait à une caravane en aluminium avec deux petits êtres en habits argentés qui se tenaient près, grognant comme des cochons. L'engin a pris une couleur de feu est s'est envolé.

[Ref. sd1:] STEVEN DUNN:

DATE DESCRIPTION MICAP_CLAS REF
23.08.1954

Thonon, FR

23 août 54

Un homme a approché un OVNI posé au sol près duquel deux petites créatures se tenaient debout. Ils étaient habillés de costumes de couleur claire et grognaient comme des cochons.

CE-3-002 Randle/Estes, FOV pg 264

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour là

23 août

[...]

1954 - Elise Blanc a approché un objet qui a ressemblé à une caravane en aluminium à Lugrin, France. Se tenir près d'elle se trouvaient deux petits êtres habillés d'uniformes argentés. Ils ont fait des bruits de grognement comme des porcs. L'objet a pris une couleur incandescente et ardente et a volé loin. [Note: le de caravane Airstream, courant à cette époque, est de couleur aluminium et de forme légèrement ovoïde.] (Sources: Jacques Vallée, Challenge to Science: The UFO Enigma, p. 129; Passport to Magonia, p. 208).

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

71.

Lieu. Lugrin France

Date: 23 août 1954

Heure: inconnue

Elise Blanc a approché un objet ressemblant à une caravane en aluminium, avec 2 petits êtres vêtu en argenté, grognant comme des porcs, se tenant près. L'engin a pris une couleur ardente et a volé au loin.

Humcat 1954-45
Source: Jacques Vallee, Passport Magonia
Type: C

[Ref. lg1:] LUIS GONZALES:

23 août 1954 - Lugrin, près de Thonon

Elise Blanc s'est approchée d'un objet qui paraissait être une remorque d'aluminium avec deux petits êtres en combinaisons argentées et qui grognaient comme des porcs, debout à son côté. L'appareil a pris une couleur flamboyante et il s'est élevé, en s'éloignant.

Sources: Catalogue MAGONIA nº137.

[Ref. jr1:] JEAN-PAUL RONECKER:

L'auteur indique que dans le cas de Lugrin le 23 août 1957, le témoin est confronté à deux petits êtres en vêtements argentés, qui grognent comme des cochons.

[Ref. bg1:] JEAN PHILIPPE BUORD ET JEAN-JACQUES GABUT:

Les auteurs indiquent que le 23 août 1954, à Lugrin, Elise Blanc a été intriguée par la présence d'un véhicule bien curieux, une "sorte de caravane en aluminium", et a été stupéfaite en voyant devant l'engin "deux petits êtres en habits argentés" qui ont regagné leur véhicule en la voyant. Ce dernier "a pris une couleur de feu" et s'est envolé.

[Ref. pg1:] LETTRE D'UN CORRESPONDANT:

Le 9 septembre 2006, une personne non anonyme de la région m'envoie par courrier électronique les informations nouvelles qui suivent:

une petite contribution sur lugrin....

Cher Patrick,

Je suis âgé de 35 ans, je réside a ANNEMASSE. J'ai moi aussi vécu a trois reprises, des événements ufologiques, mais aujourd'hui je viens vous donner quelques éléments, bien maigres...sur l'affaire de LUGRIN (74).

LUGRIN, se trouve a quelques klm d'EVIAN, après la sortie de la ville, en direction de ST-GINGOLPH, qui est la dernière commune avant la frontière Suisse, a l'extrémité est du lac LEMAN....

Ce village vivait principalement de l'élevage bovin, et comptait jusqu'au début des années soixante, pres de 100 métayer (location de la terre, et partage des récoltes avec le propriétaire...), puis ce nombre à décru très rapidement. En 2006, ils ne seraient plus que deux ou trois à occuper une activité d'élevage ou de culture....

Je me suis rendu a plusieurs reprises a LUGRIN, l'ancienne voie de chemin de fer qui reliait THONON à la SUISSE par les bords du LEMAN est toujours visible, mais à l'abandon... madame Elise BLANC (son nom de mariage...) avait pour nom de jeune fille : TUPIN

Malheureusement, elle est décédée a une date inconnue, et sa maison a été rasée... a l'arrière de celle-ci se trouvait le champs ou elle aurait fait ses étranges rencontres, champs qui est toujours exploité a ce jour...

Les années ont passées, et il est bien difficile de trouver quelques autres informations sur ces événements, les rares anciens qui habites encore le village, sont trop âgés pour répondre aux questions, mais, j'ai appris en 2002 par un habitant, que les "visiteurs" avaient remis à Melle BLANC, des "cailloux", qu'elle avait montré à des proches... selon cette personne, elle aurait reçu de nombreuses visites des "petits bonshommes" avant d'oser se confier, chose qu'elle a toujours regretté, car les quolibets et moqueries n'ont plus cessés alors... Melle BLANC a toujours maintenue sa version jusqu'à sa mort.

Melle blanc aurait des enfants dans la région, mais après nombre de coups de téléphone, je n'ai pas pu retrouver sa filiation...

Après l'envoi d'une cordiale lettre a l'actuel maire de LUGRIN, je n'ai toujours pas a ce jour reçu de réponse...qui ne tente rien, n'a rien !

A très bientôt, recevez tous mes encouragements pour votre site !

[Prénom NOM]

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

A Lugrin, près de Thonon (France), un homme (Elise Blanc ?) s'approche d'un objet ressemblant à une remorque en aluminium ; tout proches, 2 petits êtres en habits argentés grognent comme des cochons. L'appareil s'envole en prenant une couleur rouge feu.

Vallée, J., cas n° 5, "Rapport sur l'analyse de 200 observations documentées faites en 1954"

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en Haute Savoie à Lugrin le 23 août 1954, "Un homme s'approcha d'un objet qui avait l'air d'une remorque en aluminium; tout proches deux petits êtres en habits argentés grognent comme des cochons. L'appareil s'envola en prenant une couleur rouge feu."

La source est indiquée comme "Charles BOWEN: "En quête des humanoïdes" - J'ai Lu 1974, p. 35".

Elle indiquait aussi, ailleurs:

1957 [sic], 23 août

FRANCE, Lugrin (Thonon)

Elise Blanc s'est approchée d'un objet ressemblant à une remorque d'aluminium. Deux petits êtres en vêtements argentés, grognant comme des cochons, se tenaient auprès de l'objet. L'objet prit une couleur flamboyante et s'envola. (Jacques VALLEE: "Chroniques des apparitions E.T." - DENOEL 1972 - coll. J'AI LU, p. 257)

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Haute Savoie à Lugrin le 23 août 1954 à une heure non connue, "Une femme s'approcha d'un objet qui avait l'air d'une remorque en aluminium; tout proches deux petits êtres en habits argentés grognent comme des cochons. L'appareil s'envola en prenant une couleur rouge feu."

La source est indiquée comme "En quête des humanoïdes par Bowen Charles ** J'ai lu 1974".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 23 août 1954, à Lugrin, France, il y a eu "Une caravane en aluminium avec deux petits êtres en robes argentées, grognant comme des porcs, se tenant très près." Et: "Elise Blanc a approché un objet qui a ressemblé à une caravane en aluminium à Lugrin, France. Se tenir près de lui étaient deux petits êtres habillés d'uniformes argentés. Ils ont fait des bruits de grognement comme des porcs. L'objet a pris une couleur rougeoyante et ardente et a volé au loin. (Note: le modèle de caravane Airstream courant à cette période, est en couleur aluminium et de forme légèrement ovoïde.)

Et: "Elise Blanc a approché un objet ressemblant à une caravane en aluminium avec deux petits êtres en robes argentées, grognant comme des porcs, se tenant très près. L'engin a pris une couleur ardente et a volé au loin."

Et: "On a observé un objet non identifiable et ses occupants à courte distance."

La source est indiquée comme "Vallee Magonia Database".

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 23 août 1954 à 12:00 à Lugrin, France, "Langue inintelligible (bruits de grognement). Femme a approché objet comme caravane en aluminium. deux petits êtres en robes argentées se tenaient tout près. L'engin a pris une couleur ardente, a volé au loin. Rencontre rapprochée avec un engin non identifié et ses occupants humanoïdes."

Et: "Un objet rectangulaire en aluminium, d'environ 20 pieds de large a été observé, par un témoin féminin, une observeuse [sic] expérimentée, dans une ville (Blanc, E). deux nains, chacun portant un costume argenté, ont été vus."

Et: "Elise Blanc a approché un objet comme une caravane en aluminium, avec 2 petits êtres en robes argentées, grognant comme des porcs, se tenant très près. L'engin a pris une couleur ardente et a volé au loin."

Les sources sont indiquées comme Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Lorenzen, Coral E., Flying Saucer Occupants, Signet T3205, New York, 1967; Lorenzen, Coral E., Encounters with UFO Occupants, Berkley Medallion, New York, 1976, ISBN:425-03093-8; FSR, FSR (anciennement Flying Saucer Review), FSR, Londres, 1966; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Pereira, Jader U., Les Extra-Terrestres, Phenomenes Spatiaux, Paris, 1974; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Rogerson, Peter, World-Wide Catalog of Type 1 Reports; Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002; Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database.

[Ref. ao1:] SITE WEB "ALPOVNI":

Mon correspondant du 9 septembre 2006 ([pg1] plus haut) a par la suite rapporté ses éléments sur son site web:

Lugrin se trouve à quelques Klm d’Evian, à la sortie de la ville, en direction de Saint-Gingolph, qui est la dernière commune avant la frontière Suisse (A l’extrémité Est du lac Léman).

Je me suis rendu a plusieurs reprises à Lugrin, l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait Thonon-les-Bains à la Suisse par les bords du Léman est toujours visible, mais à l’abandon.

Madame Elise Blanc (son nom de mariage) avait pour nom de jeune fille: Tupin.

A l’arrière de celle-ci se trouvait le champ où elle aurait fait ses étranges rencontres, champs qui est toujours exploité à ce jour.

Les années ont passées et il est bien difficile de trouver d’autres informations sur ces événements, les rares anciens qui habitent encore le village, restent discrets sur cette affaire !

En 2002, j’ai pu discuter brièvement avec un habitant du village, qui m’a expliqué que les "visiteurs" avaient remis à Madame Blanc des cailloux qu’elle avait montrés à des proches. Selon cette personne, elle aurait reçu la visite des "petits bonshommes" à plusieurs reprises avant d’oser se confier. Dès ce moment, les quolibets et moqueries n’ont plus cessés…

Elle n’a jamais changée un iota de sa version des faits, jusqu’à son décès dans les années soixante-dix( ?), puis sa maison à été rasée.

Elise Blanc aurait des enfants qui vivraient dans la région, mais après nombre de coups de téléphone, je n’ai pas pu retrouver sa filiation.

[Ref. ys1:] "LE MESSAGER":

Le Messager votre hebdomadaire d'informations de haute-savoie chablais faucigny genevois au quotidien

Chablais

Quand les extraterrestres débarquaient à... Lugrin

Le témoignage d'Elise Blanc s'est propagé jusqu'aux Etats-Unis.

En octobre 1954, les témoignages de Français affirmant avoir vu des soucoupes volantes se sont fait entendre un peu partout.

.. jusque dans la presse locale chablaisienne. Car une habitante de Lugrin, Elise Blanc, a expliqué avoir été confrontée elle aussi à ce phénomène, et ce dès le mois d'août. Mieux encore : non seulement elle aurait vu un ovni, mais elle aurait aussi croisé ses occupants !

Le 23 août 1954, en effet, Elise Blanc aurait aperçu un engin spatial "qui ressemblait à une remorque de camping en aluminium " ainsi que deux créatures humanoïdes hautes d'environ 1,20 m, "habillées en costume argenté". En voyant la Lugrinoise, les extraterrestres auraient alors "grogné comme des cochons" avant de rejoindre leur vaisseau.

Lequel aurait alors pris une "couleur de feu" et serait reparti d'où il était venu, "dans un nuage multicolore".

Mme Blanc aurait aussi avoué avoir fait plusieurs rencontres de ce type, si bien que son témoignage a été pris au sérieux... par ceux qui ne la connaissaient sans doute pas assez. "On l'appelait "la Martienne" !, se souvient Alain Guiraud, un autre Lugrinois.

"On avait quoi, une dizaine d'années, et avec les copains on allait sous ses fenêtres pour l'écouter nous raconter ses histoires. Elle était un peu zinzin..." Car visiblement, la pauvre Elise Blanc souffrait d'une trop grande imagination, comme quand elle affirmait avoir recueilli un chien qui n'était autre que "le descendant des bêtes fauves qui ravageaient autrefois les troupeaux du Valais et du Haut-Chablais".

Aujourd'hui, qui peut dire la part de vérité de cette histoire ? Elise Blanc a-t-elle raconté avec maladresse un événement réel, ou était-elle atteinte de mythomanie ? Ce qui est certain, en revanche, c'est que des spécialistes de l'ufologie ont repris (de source visiblement indirecte) son témoignage, le compilant dans des ouvrages recensant les rencontres avec des extraterrestres, et ce jusqu'aux Etats-Unis (où curieusement, Mme Blanc devient un homme...).

De nos jours, l'histoire prête surtout à sourire - mais pas partout. "J'ai l'impression que cela a fait plus de bruit à l'extérieur, où l'on a enjolivé l'histoire, qu'à Lugrin, où l'on a un peu caché les choses, analyse Jacques Burnet, le maire de la commune. Les Lugrinois ont sans doute été gênés par cette affaire." Pour autant, M. Burnet ajoute avec malice: "Vous savez, à Lugrin, des extraterrestres, il y en a toujours!"

YVAN STRELZYK

Le Messager
L'Essor Savoyard

[Ref. pr1:] PETER ROGERSON:

Août 23 1954.

UGRIN [sic] près THONON (HAUTE SAVOIE : FRANCE)

Elsie [sic] Blanc a approché un objet ressemblant à une remorque en aluminium avec deux petits êtres, grognant comme des porcs, se tenant à proximité. L'objet a pris une couleur ardente et s'envola.

Vallee cas 137, citant Vallee 1967, p.129.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*23 août 1954 - Elise Blanc a approché un objet qui ressemblait à une caravane en aluminium à Lugrin, France. Debout près de lui étaient deux petits êtres vêtus d'uniformes argentés. Ils ont fait des sons de grognements comme des porcs. L'objet a pris une couleur de feu incandescent et s'envola. (Note: le modèle de remorque Airstream, commun à cet époque, est de couleur aluminium et de forme un peu ovoïde.) (Sources: Jacques Vallee, Challenge to Science: The UFO Enigma, p. 129; Passport to Magonia, p. 208).

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT"

Lieu: Lugrin France

Date: 23 août 1954

Heure: inconnue

Elise Blanc a approché un objet ressemblant à une caravane en aluminium, avec 2 petits êtres vêtu en argenté, grognant comme des porcs, se tenant près. L'engin a pris une couleur ardente et a volé au loin.

Source: Jacques Vallee, Passport Magonia 137

[Ref. jg1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type le 23 août 1954, à une heure inconnue, à Lugrin, en Haute-Savoie, avec comme témoin Mme Elise Blanc, qui a affirmé avoir rencontré deux hommes étranges près d'un engin qui ressemblait à une remorque de camping en aluminium.

Il y avait deux petits êtres de 1,20 m environ de hauts habillés en costumes argentés.

Quand ils ont aperçu Mme Blanc, ils ont grogné comme des cochons et ont sauté dans leur machine qui s'est élevée en prenant une couleur de feu pour disparaître dans un nuage multicolore.

Les sources sont indiquées comme Le Dauphiné Libéré du 8 octobre 1954; C. Garreau et R. Lavier, Face aux Extra-Terrestres, page 45; Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon, OVNI: le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France, page 72; Jean Sider, Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste, page 164.

[Ref. ub1:] "UFODATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540823 23.08.1954 Lugrin France RR III
19540823 23.08.1954 Thonon France CE III
19540823 23.08.1954 Thonon France

Note: le cas est rentré par moins de 6 fois à l'identique sous "Lugrin" dans cette base de données...

Notes:

L'affaire s'est déroulée selon le témoin en août, bien avant la vague, mais est racontée bien tardivement par le journal, au moment où la vague bat son plein. Cela n'apparaît pas dans le récit de Jacques Vallée qui ne mentionne pas ses sources ici, ce qu'il fait parfois pour d'autres cas.

Jacques Vallée, qui a repris ce cas, mot pour mot, a visiblement décidé qu'il ne fallait pas rapporter l'histoire du chien adopté par Mme Blanc. Or, si le journal indique ce détail qui est sans rapport direct avec les Martiens, cela ne peut être que pour renseigner le lecteur sur une tendance à la mythomanie du témoin. Cette omission, ainsi que celle du nuage multicolore, est donc grave.

Les mêmes omissions se trouvent dans le livre de Coral et Jim Lorenzen, où en outre le témoin devient un homme, probablement à la suite de la traduction du résumé de Jacques Vallée vers l'anglais, dans laquelle il a été omis le prénom Elise, lequel, pour les anglophones, a du être pris pour un prénom masculin.

C'est en 2006 que je publie les éléments qui ne font peut-être pas de Mme Blanc un "témoin fiable", comme l'affaire du chien adopté, et les nombreuses visites de "petits hommes" qu'elle dit avoir eu. Puis arrive l'affaire des petits cailloux, et des informations donnant à penser que sa réputation n'est effectivement pas celle d'une personne crédible. Mais depuis lors, que ce soit en livre ou sur la toile, personne n'a jugé utile de rapporter ces éléments-là. La version originale tronquée de Jacques Vallée continue à être copiée... Y compris par des auteurs dits "sceptiques".

Je n'affirme pas que Mme Blanc était forcément mythomane et avait forcément tout inventé. Je n'en sais rien, mais cela me semble bien possible, et après tout il n'y a aucune corroboration, aucun témoin tiers, aucune trace physique, pour ce récit. Alors, taire encore ces aspects de l'affaire et la présenter comme si c'était bien une "rencontre du troisième type", sans exprimer le moindre doute, ne me paraît pas un démarche ufologique honnête.

Explications:

Probablement invention du témoin, mythomanie.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Lugrin, Thonon, Haute Savoie, Elise Blanc, objet, aluminium, caravane, occupants, argenté, grognements, cochons, atterrissage

Sources:

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 10 mars 2003 Première publication.
0.3 Patrick Gross 14 septembre 2006 Ajout, nouvelle source [le1].
0.4 Patrick Gross 11 octobre 2006 Ajout, réattribution du résumé dans le livre de Bowen à Jacques Vallée [jv2]. Changement dans le résumé de Aucune enquête n'a été menée en aucune enquête n'a été menée à l'époque, l'histoire dans le journal entrant simplement dans la littérature ufologique. En 2006, un correspondant local me rapporte qu'Elise Blanc a signalé en fait des visites répétées de petits êtres.
0.4b Patrick Gross 2 février 2007 Addition, [cc1].
1.0 Patrick Gross 22 octobre 2009 Conversion de HTML4 en XHTML Strict. Première version formelle. Additions [jr1], [jb1], [go1], [lc1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 2 juillet 2010 Addition [jv6].
1.2 Patrick Gross 19 octobre 2011 Addition [bg1].
1.3 Patrick Gross 12 août 2013 Addition, [pr1].
1.4 Patrick Gross 25 septembre 2014 Addition [ni1].
1.5 Patrick Gross 2 octobre 2014 Additions [jv8], [ge1].
1.6 Patrick Gross 23 octobre 2014 Addition [ta1].
1.7 Patrick Gross 18 octobre 2016 Additions [jg1], [ub1], [ao1], [ys1]. Dans les Notes, ajout des paragraphes 4 et 5.
1.8 Patrick Gross 5 novembre 2016 Additions [lg1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 octobre 2016.