France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

22 octobre 1954, Nîmes, Gard:

Référence pour ce cas: 22-oct-54-Nîmes. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. lp1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

SPECTACLE INEDIT DANS LE CIEL GARDOIS

"J'AI ASSISTE A UNE
POURSUITE ENTRE UN CIGARE
ET DES AVIONS A REACTION"

déclare un automobiliste qui affirme avoir vu
disparaître le bolide à une vitesse vertigineuse

Nîmes (C.P.).
Hier, vers 15 heures, un phénomène mystérieux a été observé pendant plus de vingt minutes par M. et Mme Louis, décorateurs à Dardilly (Rhône) qui circulaient sur la route nationale 113, à quelques kilomètres de Nîmes. M. Louis est venu immédiatement nous raconter ce qu'il avait vu.

"Je me trouvais avec ma femme à la lisière d'un pré situé route d'Arles, lorsque je vis, très haut au-dessus de nos têtes un objet de forme allongée qui semblait rouler sur lui-même et présentait tantôt un côté brillant, comme métallisé, tantôt un côté brun-rouge. Au bout de quelques instants, il franchit d'un trait une grande étendue de ciel et disparut derrière un nuage".

Des avions à réaction

"C'est alors qu'apparurent dans le ciel plusieurs avions à réaction qui semblaient manoeuvrer pour lui couper la route. D'après la vitesse comparée, il m'a été assez aisé de calculer qui celui-ci devait faire du 3.000 à l'heure lorsqu'il a a traversé le ciel.

"Au bout de quelques instants l'engin est reparu au-dessus d'un nuage et a retraversé le ciel en prenant de l'altitude, tandis que les réacteurs, continuaient à patrouiller au-dessus. Il est resté quelque temps immobile. C'est alors que nous nous sommes venus vous prévenir."

Nous étant rendus en compagnie de M. Louis sur les lieux mêmes où il avait aperçu le mystérieux engin, nous avons constaté la présence de nombreuses traces de passages d'avions à réaction, laissant supposer que ces appareils avaient patrouillé pendant quelques temps dans une zone restreinte. Cependant, les nuages avaient envahi le ciel, il était impossible de voir l'engin. Les avions invisibles évoluaient au-dessus des nuages.

Engin mystérieux dans le ciel suédois

Stockholm (A.C.P.).
Dans les services suédois de la défense, on rapporte que des phénomènes célestes inaccoutumés ont été observés hier en divers points de l'ouest, du centre et du sud de la Suède.

Au village de Sjuhserad, en Suède occidentale, des témoins oculaires ont observé deux globes qui se déplaçaient l'un près de l'autre d'Ouest en Est. Ces globes projetaient une lumière très vive qui devenait rougeâtre sur les bords. Brusquement, les objets ont pris de l'altitude et ont disparu.

Dans un autre village de l'Ouest, Lerdala, plusieurs personnes ont déclaré avoir vu quatre globes se déplaçant deux par deux du Nord-Ouest au Sud-Est. Ils ont précisé que ces objets étaient "plus gros que les plus grosses étoiles" et laissaient des traînées derrière eux.

PRES DE NIMES

Un automobiliste suit
pendant 6 kilomètres
une boule de feu
sur la route

Nîmes (C.P.).
M. Combe, marchand de primeurs, à Saint-Martial, se rendait vers 5 heures, en auto au marché à Nîmes quand il aperçut soudain en abordant les virages de Montpezat, une boule de feu sur la route. Voulant se rendre compte de ce qu'il avait devant lui, M. Combe accéléra, mais l'engin de déplaça rapidement. Puis, pendant plusieurs kilomètres (environ six), estime M. Combe, il précéda l'auto, se tenant à quelques mètres de la chaussée, avant de disparaître d'un seul coup.

UN "DISQUE IRISE"
SUR CAVAILLON

Cavaillon (C.P.).
Un de nos concitoyens, M. Léon Dominique, quartier Ratacan, a pu constater "de visu" l'existence de ce phénomène. Il a aperçu hier, au-dessus de la colline Saint-Jacques un disque lumineux qui selon qu'il tournoyait était irrisé tantôt bleu tantôt rouge, se dirigeant vers la Fontaine-de-Vaucluse.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Gard à Nîmes le 22 octobre 1954 à 15:00 heures "Un couple circule sur la nationale 113 quand ils observent un objet allongé qui semblait rouler sur lui-même, présentant alternativement un côté métallique et un autre brun rouge. Soudain l'objet franchit une grande portion de ciel d'un trait et disparait derrière un nuage. Arrivent alors plusieurs avions de chasse qui semblent maneuvrer pour couper la route à l'objet. Ce dernier reparait au-dessus d'un nuage et retraverse le ciel en prenant de l'altitude, pour rester quelque temps immobile alors que les avions continuent à tourner. Le témoin arrête l'observation."

Luc Chastan indique que la source est "Le Provençal."

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Nîmes, Gard, durée, Louis, route, journée, pré, objet, allongé, brillant, métallisé, brun, rouge, nuages, avions, rapide, stationnaire, poursuite, manoeuvre

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 28 février 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 14 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 janvier 2010