France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

19 octobre 1954, Saint-Samson-la-Poterie, Oise:

Référence pour ce cas: 19-oct-54-Saint-Samson-la-Poterie. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. om1:] JOURNAL "L'OISE MATIN:"

Scan

LE PASSAGE D'UN CIGARE VOLANT VU
à St-Samson-la-Poterie

Après l'ouvrier trépané de Quarouble, le martien affectueux d'Auvergne, les soucoupes volantes de la Chapelle-en-Serval, l'atterrissage mystérieux de St-Crépin-Ibouvillers sans compter les centaines de manifestations insolites de vaisselle diabolique, voici le cigare volant de St-Samson-la-Poterie et son passager issu de la "guerre des mondes."

Là, comme à St-Crépin, nous nous sommes rendus sur place. L'apparition était récente et les témoins prolixes. Nous avons eu la primeur de l'interview et des... recherches. Presque infructueuses, empressons-nous de le lire sans que cela puisse entamer notre volonté de renouveler ce genre d'enquête.

Le rayon lumineux

Lundi soir, le ciel était clair, les étoiles brillaient. Il était 20h45 quand M. André Vasseur, 25 ans, ouvrier à la briqueterie de St-Samson-la-Poterie regagnait à bicyclette, son domicile. Il était accompagné de sa femme. Tous deux venaient de passer quelques instants chez les beaux-parents d'André Vasseur à Fontenay-Tory.

Ils allaient aborder la descente qui précède Héricourt-St-Samson lorsque leur attention fut attirée par une lueur rouge en forme de cigare, immobile dans le ciel à une altitude importante.

D'un seul coup, nous dit André Vasseur, la lueur plongea vers le sol à une vitesse vertigineuse laissant derrière elle une traînée rouge formant comme une queue.

L'engin disparut derrière une haie à quelques centaines de mètres de la route."

Les jeunes gens n'étaient pas au bout de leur surprise. Parvenus au sommet de la côte, Mme Vasseur poussa un cri affreux.

- "Un cri de bête," précisa son mari.

Sur le bord de la route, à quelques centimètres de son guidon, un être étrange dardait sur elle un regard impressionnant.

- "Je l'avais vu, moi aussi, mais je n'ai pas eu la force de pousser un cri. Il avait un mètre environ. De forme humaine, mais trapu, la tête coiffée d'un casque enfoncé dans les épaules, ses yeux m'ont frappé. Il s'en échappait un faisceau lumineux de couleur orange qui nous suivait.

- "Ma femme n'avait plus la force de crier. Elle est tombée sans connaissance. Je l'ai relevée et tenant les deux bicyclettes à la main je me suis enfui.

- "Si ç'avait été dans la côte, j'aurais été incapable de poursuivre mon chemin.

- "Je me suis retourné, le faisceau me suivait toujours. Le "petit bonhomme" n'avait pas bougé. Rentrés à la maison nous n'avons pu ni manger ni dormir. Deux heures plus tard j'étais encore décomposé.

Deux traces suspectes

Nous sommes revenus sur "les lieux" en compagnie d'André Vasseur, qu'accompagnait sa femme et son employeur, M. André Eriard.

- "Vasseur, nous a dit ce dernier, est un garçon sobre, travailleur, parfaitement équilibré. Il est particulièrement courageux et il faut vraiment qu'il y ait eu quelque chose de sensationnel pour qu'il ait perdu son sang-froid.

On refait le chemin parcouru la veille par les témoins.

- "C'est là qu'il était, nous affirme Mme Vasseur encore effrayée."

Les gendarmes de Formerie, l'inspecteur Dejean, des renseignements généraux, le garde-champêtre de St-Samson qui les a rejoint inspectent les environs. A quelques mètres de l'endroit indiqué, on relève sur le bas-côté deux empreintes rondes et profondes de quelques centimètres de diamètre. Il est bien entendu impossible d'y attacher la moindre importance. Nous parcourons les prés voisins sous les regards indifférents d'un troupeau de bovins. Pas la moindre trace d'atterrissage, pas le plus faible indice.

- "Je n'irais plus chez ma mère le soir, conclut Mme Vasseur. Les millions de prime ne m'intéressent pas. Pour rien au monde je ne voudrais revoir ce que j'ai vu."

Nous insistons pour savoir si les époux Vasseur ont déjà vu des avions de ligne au-dessus de leur village - ils nous en font une descriptions précise - , s'ils avaient lundi soir fêté un événement quelconque:

- "Nous avions bu une tasse de café et nous n'avions pas dîné!"

D'autres personnes ont vu le cigare volant: MM Edmond Nantier, Dael, Lair. Ils en font une description identique. - L'heure de l'apparition est concordante. Et ils ne se sont pas rencontrés avant leur déposition.

Un témoignage de plus à joindre à notre dossier déjà imposant mais pas le moindre soupçon de preuve. Les cigares volants du Beauvaisis gardent leur secret.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

184.

Lieu. St Samson-La-Poterie, France

Date: 19 octobre 1954

Heure: 2045

André Vasseur, 25 ans, et son épouse retournaient à la maison sur leur bicyclette et approchaient la descente qui précède Héricourt-St Samson quand leur attention a été attirée par une lueur rouge en forme de cigare, immobile dans le ciel. Tout d'un coup l'objet en forme de cigare brillant a plongé vers la terre à une allure terrible, laissant une traînée rouge ressemblant à une queue. L'engin a disparu derrière une haie à quelques cent mètres de la route. Le jeune couple est arrivé au-dessus d'une colline quand Mme Vasseur a émis un cri terrible. Sur le bord de la route, à quelque centimètre de son guidon, un être étrange se tenait en la regardant fixement. Le personnage était de forme humaine, mais de posture accroupie, avec sa tête couverte avec un casque inséré dans les épaules. Un rayon de la lumière de couleur orange était émis de ses yeux, qui a suivi les témoins. Son épouse a perdu conscience et est tombée à la terre. André a continué avec son épouse et s'est retourné pour voir que l'être ne s'était toujours pas déplacé. Ils ont tous deux souffert d'insomnie après l'incident. La police a apparemment trouvé des empreintes de pas mystérieuses à l'emplacement.

HC addendum

Source: LDLN numéro inconnu

Type: C

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

19 octobre

1954 - Aussi à 20:45 près de St. Samson-La-Poterie, France André Vasseur, 25 ans, et son épouse retournaient à la maison sur leur bicyclette et approchaient la descente qui précède Héricourt-St Samson quand leur attention a été attirée par une lueur rouge en forme de cigare, immobile dans le ciel. Tout d'un coup l'objet en forme de cigare brillant a plongé vers la terre à une allure terrible, laissant une traînée rouge ressemblant à une queue. L'engin a disparu derrière une haie à quelques cent mètres de la route. Le jeune couple est arrivé au-dessus d'une colline quand Mme Vasseur a émis un cri terrible. Sur le bord de la route, à quelque centimètre de son guidon, un être étrange se tenait en la regardant fixement. Le personnage était de forme humaine, mais de posture accroupie, avec sa tête couverte avec un casque inséré dans les épaules. Un rayon de la lumière de couleur orange était émis de ses yeux, qui a suivi les témoins. Son épouse a perdu conscience et est tombée à la terre. André a continué avec son épouse et s'est retourné pour voir que l'être ne s'était toujours pas déplacé. Ils ont tous deux souffert d'insomnie après l'incident. La police a apparemment trouvé des empreintes de pas mystérieuses à l'emplacement. (Source: Albert S. Rosales, Humanoid Contact Database 1954, citing LDLN).

[Ref. lp1:] "LE PARISIEN":

IL Y A... 54 ANS

Invasion d'ovnis

Comme dans beaucoup de pays et de régions françaises, l'année 1954 fut riche en observations d'ovnis et autres phénomènes étranges dans l'Oise. A croire que les visiteurs de l'espace se plaisaient particulièrement dans le département puisque de Crépy-en-Valois à La Chapelle-en-Serval, en passant par Saint-Samson-la-Poterie, Ressons-sur-Matz, Senlis ou Formerie, des témoins jurèrent avoir vu soucoupes, cigares volants et autres mini-extraterrestres casqués avec un rayon orange! Coupures de presse et enquêtes de gendarmerie évoquent ces épisodes dont aucun ne débouchera, hélas! sur des preuves tangibles.

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Lieu: St Samson-La-Poterie, France

Date: 19 octobre 1954

Heure: 2045

André Vasseur âgé de 25 ans et son épouse rentraient chez eux sur leur vélo et approchaient de la descente qui précède Héricourt-St Samson lorsque leur attention fut attirée par une lueur rouge de la forme d'un cigare, immobile dans le ciel. Tout d'un coup l'objet en forme de cigare brillant a plongé vers le sol à une allure formidable, laissant derrière lui une traînée rouge ressemblant à une queue. L'engin a disparu derrière une haie à quelques centaines de mètres de la route. Le jeune couple est arrivé au sommet d'une colline quand Mme Vasseur a émis un cri terrible. Sur le bord de la route, à quelques centimètres de son guidon, un être étrange la regarder fixement. Le personnage était de forme humaine, mais trapu, la tête coiffée d'un casque inséré dans les épaules. Un faisceau lumineux de couleur orangée émis par ses yeux, a suivi les témoins. Sa femme a perdu connaissance et est tombé au sol. André a continué avec sa femme et se retourna pour voir que l'être n'avait pas encore bougé. Ils ont tous deux souffert d'insomnie après l'incident. La police aurait trouvé les empreintes mystérieuses sur le site.

Source: LDLN numéro inconnu

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*19 oct. 1954 - Aussi à 20:45 près de St. Samson-La-Poterie, France André Vasseur, 25 ans, et son épouse retournaient à la maison sur leur bicyclette et approchaient la descente qui précède Héricourt-St Samson quand leur attention a été attirée par une lueur rouge en forme de cigare, immobile dans le ciel. Tout d'un coup l'objet en forme de cigare brillant a plongé vers la terre à une allure terrible, laissant une traînée rouge ressemblant à une queue. L'engin a disparu derrière une haie à quelques cent mètres de la route. Le jeune couple est arrivé au-dessus d'une colline quand Mme Vasseur a émis un cri terrible. Sur le bord de la route, à quelque centimètre de son guidon, un être étrange se tenait en la regardant fixement. Le personnage était de forme humaine, mais de posture accroupie, avec sa tête couverte avec un casque inséré dans les épaules. Un rayon de la lumière de couleur orange était émis de ses yeux, qui a suivi les témoins. Son épouse a perdu conscience et est tombée à la terre. André a continué avec son épouse et s'est retourné pour voir que l'être ne s'était toujours pas déplacé. Ils ont tous deux souffert d'insomnie après l'incident. La police a apparemment trouvé des empreintes de pas mystérieuses à l'emplacement. (Source: Albert S. Rosales, Humanoid Contact Database 1954, citing LDLN).

[Ref. gz1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type entre Fontenay-Torcy et Héricourt/Saint-Samson-la-Poterie, en Oise, le 18 octobre 1954 à 20h45:

Mme et M. André Vasseur, 25 ans, ouvrier, regagnaient leur domicile à bicyclette, abordant la descente qui précède Héricourt-Saint-Sanson lorsque leur attention a été attirée par une lueur rouge en forme de cigare, immobile dans le ciel à une altitude importante.

Soudain, la lueur a plongé vers le sol à une vitesse vertigineuse, laissant derrière elle une traînée rouge. Parvenue au sommet de la côte, Mme Vasseur a poussé un cri d'effroi: sur le bord de la route, à quelques centimètres de son guidon, un être étrange la fixait d'un regard impressionnant. L'être, de forme humaine mais trapu, faisait 1 mètre de haut environ, il était coiffé d'un casque enfoncé sur les épaules. De ses yeux s'échappait un faisceau lumineux de couleur orange dirigé vers les témoins. Epouvantée, Mme Vasseur a perdu connaissance. Son mari l'a relevée et le couple s'est enfuit tant bien que mal. Rentrés chez eux, les époux n'ont pu ni manger, ni dormir. Deux heures plus tard, M. Vasseur était encore décomposé.

Le lendemain, les gendarmes de Formerie, l'inspecteur Dejean des Renseignements Généraux et le garde champêtre de Saint-Sanson se sont rendus sur place. A quelques mètres de l'endroit indiqué, ils ont découvert sur le bas-côté deux empreintes rondes profondes de quelques centimètres de diamètre. L'enquête a permis d'établir que d'autres personnes, MM. Edmond Nantier, Dael et Lair, avaient observé un objet cigaroïde le même soir, à la même heure, et dans le même secteur.

Julien Gonzalez fait remarquer que de nombreux ufologues comme C. Garreau, J. Vallée, M. Figuet, ont cité ce cas avec un nom erroné pour les témoins: Mme et M. Lherminier. Jean Sider qui a retrouvé l'article de L'Oise Matin du 20 octobre 1954 lors de ses recherches à la Bibliothèque Nationale, a été le premier à rectifier l'erreur dans son livre Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste paru en 1997.

Les sources sont indiquées comme L'Oise-Matin , de Compiègne, du 20 octobre 1954; C. Garreau et R. Lavier, Face aux Extra-Terrestres, pages 187-188; Jacques Vallée, Chroniques des Apparitions d'extraterrestres, page 128; Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon, OVNI: le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France, pages 186-187; Jean Sider, Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste, pages 209-210.

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 3 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541018 18.10.1954 Sanson Poterie France 20.40 NL
19541018 18.10.1954 Sanson Poterie France 20.40
19541018 18.10.1954 Sanson Poterie France 20.40 NL

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

St-Samson-la-Poterie, Oise, André Vasseur, cigare, rouge, atterrissage, occupant, humanoïde, rayon, trace, Gendarmerie, multiple

Sources:

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 27 janvier 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 3 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [dj1].
1.1 Patrick Gross 9 octobre 2014 Addition [ta1].
1.2 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [ni1].
1.3 Patrick Gross 2 mars 2017 Additions [lp1], [gz1], [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 mars 2017.