France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

1954, Troussey, Meuse:

Référence pour ce cas: 54-Troussey. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le magazine Radar du 7 novembre 1954 publiait deux photos d'un homme hirsute et barbu, expliquat que les habitants de Troussey avaient cru capturer un "Martien", mais que ce n'était qu'un ramasseur de betteraves.

Au printemps 1955, l'américain Gray Barker indiqiait dans son bulletin dur les soucoupes volantes que dans la panique qui commençait à se propager au sujet des soucoupes volantes en France en 1954, un rammaseur de betteraves à sucre, Alexandre Ronnejki, qui avait besoin d'une coupe de cheveux, avait été attqué par une foule qui avait pensé qu'il était un "Soucoupien" velu.

L'ufologue américain Loren Gross mentionnera l'affaire en 1991, puis, en 2004, l'ufologue "sceptique" Dominique Caudron rapportera sur son iste Web qu'é Troussey dans la Meuse, "les courageux habitants aidés de la maréchaussée capturèrent et ligotèrent un "martien" qui n'était qu'un betteravier polonais hirsute qui faisait du feu dans la campagne."

Rapports:

[Ref. rdr1:] MAGAZINE "RADAR":

MEUSE

Les habitants de TROUSSEY
CAPTURENT LEUR "MARTIEN"

... ce n'était qu'un
ramasseur de
betteraves

Le MILLION de RADAR
est toujours LA!

[Ref. gbr1] GRAY BARKER:

La panique a commencé à se propager. Dans le village de Troussey, les betteraves à sucre que le ramasseur Alexandre Ronnejki, qui avait besoin d'une coupe de cheveux, ont été attaqué par une foule qui a pensé qu'il était un Soucoupien velu.

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Les nerfs des gens étaient à vif. Une foule dans le village français de Troussey a attaqué un personnage suspect en le prenant pour un Martien. Le personnage s'est avérée être un travailleur de ferme du nom d'Alexandre Ronnejki qui a fait l'erreur de ne pas avoir été chez le coiffeur depuis un certain temps. Le destin du pauvre camarade n'a pas été mentionné dans les comptes-rendus de la presse, mais dans un autre cas nous savons qu'il y avait eu des dommages (voir nouvelles).

[Ref. dcn1:] DOMINIQUE CAUDRON:

A Troussey (Meuse), les courageux habitants aidés de la maréchaussée capturèrent et ligotèrent un "martien" qui n'était qu'un betteravier polonais hirsute qui faisait du feu dans la campagne.

Explications:

Cas négatif, méprise.

Le "million de radar" était un concours lancé par ce magazine, qui promettait un million d'anciens francs à quiconque leur livrerait un martien.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Troussey, Meuse, confusion, humanoïde, poilu, barbu, humain, Alexandre Ronnejki, méprise, poils

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 6 décembre 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 5 mars 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 8 décembre 2016 Additions [gbr1], [ubk1].
1.2 Patrick Gross 13 novembre 2019 Addition du Résumé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 novembre 2019.