France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

16 octobre 1954, Lesparre, Gironde:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Lesparre. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Un homme signant H.G. et se présentant comme professeur d'histoire géographie a envoyé au journal Sud-Ouest une lettre anonyme, que le journal a prudemment publiée le 20 octobre 1954 en faisant remarquer son manque de crédibilité.

L'homme racontait que dans la région de Lesparre, le 16 octobre 1954 dans la nuit, il se dirigeait à petite allure vers Lesparre, et a aperçu dans des buissons une lueur orangée. Il dit avoir arrêté sa voiture, s'être approché, avoir vu un engin d'environ 5 mètres de diamètre de forme arrondie, et un espèce de scaphandrier haut d'environ un mètre qui s'est approché de lui et a répété à plusieurs reprises "KA-A-BO-O-TRI-TO-OUN", puis s'est éloigné, est entré dans l'engin par une sorte de hublot, et l'engin s'est élevé rapidement à la verticale.

Rapports:

[Ref. ou1:] MAGAZINE UFOLOGIQUE "OURANOS":

Nuit du 16 au 17 oct. 1954 environs de Lesparre AHU V3

Témoin : M. H. G. professeur d'histoire et géographie, désire garder l'anonymat à cause des plaisanteries. ..."Me dirigeant en voiture vers Lesparre, j'aperçus dans les buissons une lueur orange. J'arrétais ma voiture et m'approchant, je vis un objet de 5 mètres de diamètre de forme arrondie. A ce moment un espèce de scaphandrier de 1 mètre de haut environ s'approcha de moi et émit à plusieurs reprises les sons suivants: "KA-A-LO-O-TRITO-ONN". Il s'éloigne ensuite, pénètre dans l'appareil par une sorte de hublot, puis l'engin s'éleva rapidement à la verticale"...

Cas inédit mais douteux faute d'enquête.

S.O. 20 oct. 54

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'un professeur d'histoire-géographie, le 16 octobre 1954 à Lesparre-Médoc, a vu une lueur orange étrange dans des buissons. Il s'est approché mu par la curiosité et a vu un engin rond de 5 mètres de diamètre, avec une sorte de scaphandrier d'une taille de un mètre à proximité. Le scaphandrier s'est approché du témoin en émettant à plusieurs reprises les sons suivants: "ka-a-lo-o-tri-to-onn". Il est ensuite entré dans ensuite dans l'engin par une sorte de hublot, et l'engin s'est élevé rapidement à la verticale.

Les auteurs indiquent qu'aucune enquête sérieuse n'a été faite à leur connaissance sur ce cas.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 16 octobre 1954:

"Lesparre-Médoc - 33: témoin introuvable après enquête. Lettre anonyme à un grand quotidien du Sud-Ouest."

Plus loin dans leur livre ils font la considération que le cas ne peut pas être "considéré" puisqu'il y a un "occupant bavard."

Ils donnent plus d'informations en début d'ouvrage, en indiquant ce résumé de ce qu'a noté Mme Gueudelot, archiviste du groupement Lumières dans la Nuit:

"Région de Lesparre - 33 - la nuit. M. H. G., professeur d'histoire et de géographie dans un collège de la région, raconte:

"Dans la nuit de samedi à dimanche, je me dirigeais à petite allure vers Lesparre, j'aperçus dans les buissons une lueur orangée. J'arrêtais ma voiture et m'approchais. J'aperçus un engin d'environ 5 mètres de diamètre, de forme arrondie. A ce moment, un espèce de scaphandrier haut d'environ 1 mètre s'approcha de moi et répéta à plusieurs reprises "KA-A-BO-O-TRI-TO-OUN." Il s'éloigna ensuite, pénétra dans l'appareil par une sorte de hublot et l'engin s'éleva rapidement à la verticale."

Ils notent également que ce récit était précédé de la prudente introduction qui suit quand il avait été publié dans le journal "Sud-Ouest" du 20 octobre 1954:

"M. H.G. ne dit ni son nom, ni le lieu de son domicile et situe son observation dans la région de Lesparre (Gironde), mais s'explique cependant, avec un étonnante mémoire."

Ils notent enfin que dans la copie de l'article de ce journal dans les archives de lumières dans La Nuit, tout l'article est fidèlement reproduit, sauf la taille de l'engin qui est passée de 5 mètres de diamètre à 50 mètres de diamètre.

Ailleurs dans leur livre ils indiquent que le cas doit être éliminé parce que l'occupant d'OVNI est bavard.

[Ref. mf1:] MICHEL FIGUET:

Cet ufologue notait:

N° CAS CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
219 CE3 16 10 1954 nuit près de Lesparre 33 TD, canular B-B p. 47

("B-B" se réfère au livre de Barthel et Brucker, voir les références.)

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

Jean Sider indique que le cas de Lesparre-Medoc en Gironde est en fait une lettre anonyme, probablement une simple bonne blague, publiée dans le journal "Sud-Ouest" du 20 octobre 1954, tandis que les "debunkers" Barthel et Brucker ont préentdu avoir contacté le témoin (*).

Sider indique que Barthel et Brucker pensent "s'en tirer" en indiquant que la fiche de LDLN sur le cas parle de 50 mètres, et qu'ils indiquent en page 208 que le témoin a été introuvable après enquête sans le préciser en page 48, ceci probablement pour enrichir leur compte de "cas résolus."

Il fait remarquer non sans raison qu'il est absurde de parler de "témoin introuvable après enquête" tout en sachant que le témoin est anonyme.

[(*) Note: Jean Sider utilise malheureusement la même ficelle lorsqu'il place cette affaire dans son compte des cas pour lesquels Barthel et Brucker auraient prétendu avoir contacté le témoin alors que cela était faux; ils n'ont justement pas prétendu avoir contacté le témoin mais prétendu n'y avoir pas réussi.]

Jean Sider indique que la contre-enquête de Barthel et Brucker sur ce cas est "imaginaire" et qu'il est un canular de lecteur anonyme.

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4154: 1954/10/16 00:00 3 0:56:00 W 45:18:00 N 3331 WEU FRN GRN A:6

LESPARRE-MEDOC,FR:INSTITUTEUR:ORG RND.OBJ/COTE DE ROUTE:OID DIT "KA-A-LO-O-TRI-TO-ONN"

RefN° 30 FIGEUT[sic]&RUCHON: OVNI: Le 1er Dossier Page No. 176 : ROUTE+RAILS

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique que le 16 octobre 1954 en France à Lesparre-Médoc, un professeur d'histoire et de géographie a assuré avoir vu dans les buissons une lueur orange qui l'a intrigué. En s'approchant il a aperçu un objet rond de 5 mètres de diamètre, avec à proximité une espèce de scaphandrier haut d'un mètre qui s'est approché du témoin en émettant à plusieurs reprises les sons suivants: "ka-a-lo-o-tri-to-onn".

Il a ensuite pénétré dans l'appareil par une sorte de hublot, puis l'engin s'est élevé rapidement à la verticale.

La source est indiquée comme J.L. Ruchon, "Ovni, premier dossier complet...", éditions Alain Lefeuvre 1979, page 176.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

172.

Lieu. Lesparre-Medoc Gironde France

Date: 16 octobre 1954

Heure: nuit

Un professeur d'histoire-géographie, conduisant le long de la route la nuit, a vu dans les buissons le long de son itinéraire une lumière orange. Il a arrêté le véhicule et s'est approché à pied, découvrant un objet, d'environ 5 mètres de diamètre et de forme ronde, reposant sur la terre. Un moment plus tard, un être de un mètre de haut dans un genre de costume de plongée a approché le témoin, émettant plusieurs fois une expression qui a ressemblé à "Ka-a-lo-o-tri-to-onn." Alors l'entité est repartie et est entrée dans l'appareil par une sorte de hublot. L'objet a alors décollé rapidement directement vers le haut.

Humcat 1954-30

Source: Joel Mesnard & Jean Marie Bigorne

Type: B

[Ref. bo1:] BASE OVNI FRANCE:

La base de données indique qu'à Lesparre Médoc le 16 octobre 1954 à une heure non connue un professeur d'histoire et de géographie assure avoir vu dans des buissons une lueur orange qui l'intrigua. S'approchant, il aperçut un objet rond de 5 m de diamètre avec, à proximité, une espèce de "scaphandrier " haut d'un mètre qui s'approcha du témoin émettant à plusieurs reprises les sons suivants : "KA-A-LO-O-TRI-TO-ONN". Il pénétra ensuite dans l'appareil par une sorte de hublot puis l'engin s'éleva rapidement à la verticale.

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L., éditions Alain Lefeuvre 1979.

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 16 octobre 1954 la nuit à Lesparre-Medoc, France, "Incident de professeur d'histoire." "Objet rond orange derrière des buissons le long de route, diamètre de 5m. Etre 1m de haut dans tenue de plongeur a émis une expression "ka--a-alo-o-tri-onn" ensuite retourné é l'engin métier par hublot. Décollé directement vers le haut."

Et: "On a observé un objet. Il est parti en volant rapidement directement vers le haut jusqu'à perdu à la vue. Un objet rond orange, d'environ 20 pieds de large, a été observé par un témoin masculin expérimenté dans un champ. Un nain, portant une tenue de plongeur, a été vu."

Et: "Un professeur d'histoire-géographie, conduisant le long de la route la nuit, a vu dans les buissons le long de son itinéraire une lumière orange. Il a arrêté le véhicule et s'est approché à pied, découvrant un objet, d'environ 5 mètres de diamètre et de forme ronde, reposant sur la terre. Un moment plus tard, un être de un mètre de haut dans un genre de costume de plongée a approché le témoin, émettant plusieurs fois une expression qui a ressemblé à "Ka-a-lo-o-tri-to-onn." Alors l'entité est repartie et est entrée dans l'appareil par une sorte de hublot. L'objet a alors décollé rapidement directement vers le haut."

Les sources sont indiquées comme "Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database."

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Lieu: Lesparre-Medoc Gironde France

Date: octobre 16 1954

Heure: nuit

Un professeur d'histoire et de géographie, conduisant sur la route de nuit, vit dans les buissons le long de sa route une lumière orange. Il a arrêté le véhicule et s'est approché à pied, a découvert un objet, d'environ 5 mètres de diamètre et de forme ronde, posé sur le sol. Un instant plus tard, un être d'un mètre de haut dans une sorte de combinaison de plongée a approché le témoin, émettant à plusieurs reprises une phrase qui sonnait comme "Ka-a-lo-o-tri-to-onn." Puis l'entité est reportie et est entré dans l'appareil à travers une sorte de hublot. L'objet a alors décollé rapidement droit vers le haut.

Source: Joel Mesnard & Jean Marie Bigorne

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541016 16.10.1954 Lesparre Medoc France Nuit RR III
19541016 16.10.1954 Lesparre France Nuit RR III

[Ref. pr2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

16 octobre 1954. Nuit.

LESPARRE-MEDOC (GIRONDE : FRANCE)

Un professeur d'histoire et de géographie conduisait lentement vers Lesparre lorsqu'il aperçut une lumière orange dans les buissons. Il est sorti pour enquêter et a rencontré une machine circulaire de 5 m de diamètre. De là, un petit personnage en costume de plongeur est venu le voir et lui a dit plusieurs fois "KA-A-BO-O-TRI-TO-OUN". Il est ensuite rentré dans l'engin par un hublot et la machine s'est élevée rapidement.

Gross URECAT citant une lettre anonyme dans Sud Ouest 20 octobre 1954.

Evaluation - Probablement une satire des histoires de l'époque.

Note: La référence de source "Gross URECAT" est mon dossier tel qu'il apparaît dans mon catalogue des RR3 URECAT; le contenu du dossier est sensiblement le même que pour le dossier de mon catalogue France 1954. Rogerson n'a pas donné de lien, et ne reflète pas le contenu de mon dossier.

Explications:

Probable canular.

Bien que Figuet et Ruchon indiquent que la source de ce cas est le livre de Garreau et Lavier, "Face aux Extra-Terrestres", page 47, le cas n'y figure pas, dans aucune des deux éditions, ni en d'autres pages semble-t-il.

Comment quiconque pourrait-il bien se rappeler d'un "mot" tel que "ka-a-lo-o-tri-to-onn"?

Le cas, simple lettre anonyme à un journal, n'a évidemment aucune crédibilité.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Lesparre, Gironde, professeur, lueur, orange, étrange, proche, engin, rond, hublot, occupant, petit, scaphandre, langage, rapide, vertical, atterrissage, anonyme

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 21 décembre 2007 Première publication.
1.0 Patrick Gross 28 décembre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [ud1].
1.1 Patrick Gross 9 octobre 2014 Addition [ta1].
1.2 Patrick Gross 2 février 2017 Addition [ub1].
1.3 Patrick Gross 24 décembre 2018 Additions [ou1], [mf2], [lh1], [pr2], Résumé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 décembre 2018.