France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

16 octobre 1954, Gap, Hautes-Alpes:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Gap. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. lm1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

Scan

Un "cylindre" volant repéré par l'observatoire du mont Ventoux

Mais on pense qu'il s'agit d'un engin de sondage téléguidé

AVIGNON (C.P.) -- Un mystérieux appareil est apparu au-dessus du ciel de Vaucluse dans l'après-midi d'hier, et a été aperçu par l'observatoire de l'Office national météorologique du mont Ventoux.

L'engin était de forme peu usuelle parmi tous ceux aperçus depuis quelques semaines.

Ce n'était ni une soucoupe, ni un cigare, mais un cylindre terminé à chaque extrémité par un cône et l'un des cônes portait quelque chose ressemblant à une antenne.

Le cylindre volant se déplaçait à la verticale et à environ 4.000 mètres d'altitude (donc environ 2.000 mètres au-dessus du Ventoux), allant d'ouest en est. Il disparut en direction des Alpes vers 16 h. 45.

M. Batard, observateur météorologiste au Ventoux, a vu lui-même le mystérieux engin et nous l'a décrit. Il paraissait parfois être transparent et d'une matière peu définissable.

- De quoi pensez-vous qu'il s'agisse? lui avons-nous demandé.

- Probablement d'un engin de sondage téléguidé.

- Venant d'où? De la Terre?

- C'est mon avis.

- Vous y croyez aux Martiens, M. Batard?

- Personnellement pas du tout, jusqu'à preuve du contraire.

Encore un ballon sonde dans le ciel haut alpin

GAP (C.P.) -- Nous avons relatée jeudi la venue dans les Hautes-Alpes d'un ballon sonde

SUITE PAGE 4 sous le titre ENGINS TELEGUIDES

Scan

Engins téléguidés

Suite de la page 1

italien, que des courants contraires avaient dérouté. Les Gapençais et, d'une façon générale, tous les Haut-Alpins qui aperçurent l'engin ressentirent une émotion bien compréhensible, pensant encore aux histoires des soucoupes volantes, qui sont en ce moment à l'ordre du jour. Lorsque, dans la matinée d'hier, un nouveau ballon fut aperçu, il ne suscita pas la même curiosité. C'était pourtant jour de foire à Gap. On ne regardait cet engin que d'un air désabusé, comme pour lui reprocher de ne pas être une soucoupe volante...

Au début de l'après-midi, le ballon, poussé par un courant plus violent, s'en allait vers l'est. Il était possible de le voir de Briançon, d'Aiguilles et Barcelonnette. Il semblait remonter alors la vallée du Queyras.

A 18 h. 20 on ne le voyait plus de Gap, et le docteur Dieulot, médecin conseil de la Sécurité Sociale, qui avait déjà observé l'aéronef le jeudi, constatait qu'il s'agissait du même ballon.

Explications:

Ballon de haute altitude.

Un ou plusieurs ballons stratosphériques d'étude des rayons cosmiques lâché(s) à Milan, Italie, sous l'égide de l'université de Padoue, avait erré(s) sur la France les 14, 15 et 16 octobre 1954, et avait été photographié depuis l'observatoire de Haute-Provence:

Photo

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Gap, Hautes-Alpes, matin, multiple, Dieulet, durée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 2 février 2017 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 février 2017.