France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

14 novembre 1954, Saint-Maudan, Côtes-d'Armor:

Référence pour ce cas: 14-nov-54-Saint-Maudan. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

L'ufologue et auteur Jean Sider a découvert ce cas du 18 novembre 1954 à 6 heures du matin par un article du journal "Le Courier Indépendant", de Loudéac, en page 3 dans l'édition du 27 novembre 1954.

L'article dit que la petite Danielle Ponner, 12 ans, demeurant chez ses parents à Bomel a été réveillée par une vive lueur le jeudi matin de la semaine dernière.

Elle aperçut par la fenêtre, tout près de la maison, une sorte de barque étincelante reposant à terre et, autour de la barque, deux petits êtres poilus qui semblaient ramasser des pommes.

Effrayée, la fillette appela ses parents, mais aussitôt la lumière et la barque disparurent. La petite a semblé très catégorique dans ses déclarations.

Jean Sider fait remarquer l'ambigüité du mot "disparurent" et la coincidence de ce que la disparition survient quand la fillette appelle ses parents.

Rapports:

[ln1:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Le magazine reproduit le texte du journal "Le Courrier Indépendant", de Loudéac, du 27 novembre 1954, page 3, indiqué comme source.

L'article indique que la petite Danielle Ponner, 12 ans, vivant chez ses parents à Bomel, en Saint-Maudan, a été réveillée par une vive lueur, et a alors aperçu par la fenêtre, tout près de la maison, une sorte de barque étincelante reposant à terre, et autour de cette "barque", deux petits êtres poilus qui avaient l'air d'être en train de ramasser des pommes.

Elle a été effrayée et a appelé ses parents, mais "aussitôt, la lumière et la barque disparurent."

Le journal a noté que la fillette s'est montrée très affirmative dans ses déclarations.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'ufologue et auteur Jean Sider a découvert ce cas du 18 novembre 1954 à 6 heures du matin par un article du journal "Le Courier Indépendant", de Loudéac, en page 3 dans l'édition du 27 novembre 1954.

L'article dit que la petite Danielle Ponner, 12 ans, demeurant chez ses parents à Bomel a été réveillée par une vive lueur le jeudi matin de la semaine dernière.

Elle aperçut par la fenêtre, tout près de la maison, une sorte de barque étincelante reposant à terre et, autour de la barque, deux petits êtres poilus qui semblaient ramasser des pommes.

Effrayée, la fillette appela ses parents, mais aussitôt la lumière et la barque disparurent. La petite a semblé très catégorique dans ses déclarations.

Jean Sider fait remarquer l'ambiguïté du mot "disparurent" et la coïncidence de ce que la disparition survient quand la fillette appelle ses parents.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

228.

Lieu. St Maudan France

Date: 14 novembre 1954

Heure: 0600 du matin

Une fille de 12 ans voit un engin lumineux en forme de bateau atterrir sur un champ voisin. Trois humanoïdes velus ont émergé de l'objet et ont commencé à cueillir des pommes d'un verger voisin. Aucune autre information.

HC addition # 2399

Source: LDLN # 325

Type: B

[Ref. ed1:] EMMANUEL DEHLINGER:

Cet auteur défend la thèse que les OVNIS sont causés par des militaires utilisant des ondes et autres appareils pour faire croire aux extraterrestres en trompant des témoins. Il étudie comme exemple de la thèse ce cas en indiquant qu'à Bomel, Saint-Maudan dans les Côtes-d'Armor a été vu le 18 novembre 1954 à 06:00, une barque lumineuse et deux petits êtres poilus semblant ramasser des pommes, avec une disparition sur place. Il suggère qu'il peut s'agir d'une "projection lumineuse?"

Il indique comme source LDLN N. 325 page 36.

[Ref. bo1:] BASE OVNI FRANCE:

Le site indique qu'à St Maudan dans les Côtes d'Armor, le 18 novembre 1954 à 06:00, au lieu dit Bomel, une jeune fille aperçoit par la fenêtre tout près de la maison une sorte de barque étincelante au sol. Autour se trouvent deux petits êtres poilus qui semblent ramasser des pommes. L'enfant appelle ses parents, mais tout avait disparu quand ils arrivent.

Il est indiqué que la source est Lumières dans la Nuit.

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 14 novembre 1954 à 06:00 à St Maudan, France, une fille âgé de 12 ans voit un engin en forme de bateau lumineux atterrir sur un champ voisin. Trois humanoïdes velus ont émergé de l'objet et ont commencé à cueillir des pommes d'un verger voisin.

La source est un lien vers une page inexistante.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 18 novembre 1954 à 06:00 à St Maudan, France, une fille de 12 ans voit "un bateau luminescent" descendre dans un champ. Trois nains velus sortent et ceuillent des pommes.

Le site commente que c'était "une rencontre rapprochée avec un engin non identifié et ses occupants. Un objet lumineux en forme de bateau a été observé par un témoin féminin âgé de 12 ans dans un champ pendant deux minutes. Trois nains velus ont été vus.

La source est indiquée comme Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*14 nov. 1954 - A six heures du matin à Saint-Maudan, France une jeune fille de 12 ans a vu un engin posé au sol en forme de bateau lumineux dans un champ voisin. Trois humanoïdes poilus ont émergé de l'objet et ont commencé à cueillir des pommes dans un verger à proximité. (Source: Lumieres dans la Nuit, numéro n° 325).

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT"

Lieu: St Maudan France

Date: 14 novembre 1954

Heure: 0600A

Une jeune fille de 12 ans voit un engin lumineux en forme de bateau atterrir sur un champ voisin. Trois humanoïdes poilus ont émergé de l'objet et ont commencé à ramasser des pommes d'un verger voisin.

Pas d'autres information.

Source: LDLN N° 325 257.

[Ref. gz1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type à Bomel, Saint-Maudan, Côtes d'Armor, le 18 novembre 1954 à 06h00:

Danielle Ponner, 12 ans, a été réveillée par une vive lueur et elle a aperçu par la fenêtre, tout près de la maison, une sorte de barque étincelante reposant à terre et, autour de la barque, deux petits êtres poilus qui semblaient ramasser des pommes. Effrayée, la fillette a appellé ses parents, mais la lumière et la barque ont tout de suite disparus.

Les sources sont indiquées comme Le Courrier Indépendant du 27 novembre 1954; Jean Sider, "Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste", pages 225-226.

Explications:

Non encore recherchée.

En addition des points notés par Jean Sider, il est à noter que le témoin unique est une fillette de 12 ans et le comte rendu une citation d'article de journal. Aucune enquête ne semble avoir été menée, et le cas est de peu d'étrangeté. Une confusion avec des gens ramassant des pommes avec un éclairage ne peut être exclue.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Bomel, Côtes-d'Armor, Saint-Maudan, Danielle Ponner, nuit, lueur, barque, objet, lumineux, occupants, deux, poilus, petits, échantillons, lumière

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 22 novembre 2008 Première publication.
0.2 Patrick Gross 29 janvier 2008 Conversion de HTML vers XHTML Strict.
1.0 Patrick Gross 23 décembre 2008 Première version formalisée. Additions [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 19 octobre 2014 Addition [ni1].
1.2 Patrick Gross 11 janvier 2017 Addition [ta1].
1.3 Patrick Gross 21 février 2017 Additions [gz1], Résumé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 février 2017.